Publicité
Publicité
Ouvrir un livret d’épargne pour un enfant

Ouvrir un livret d’épargne pour un enfant

0
Ouvrir un livret d’épargne pour un enfant
Ouvrir un livret d’épargne pour un enfant

Vous envisagez d’ouvrir un livret d’épargne à votre enfant mineur ? Une très bonne idée. D’autant que vous avez le choix entre différentes possibilités.

Si la tirelire a encore quelques adeptes, les livrets d’épargne sont évidemment plus utiles. Car même s’ils rapportent peu, ils permettent à un jeune d’appréhender les vertus de l’épargne. Selon les objectifs que vous assignez à ce livret, différentes pistes sont possibles. Il faut toutefois distinguer les livrets réglementés, des livrets bancaires. Les premiers ont un taux de rémunération fixé par les pouvoirs publics. Ils sont, en outre, défiscalisés, c’est-à-dire que les gains sont sans impôt et sans prélèvements sociaux. Il n’est possible d’en ouvrir qu’un seul par enfant.

Quelle épargne choisir pour votre enfant ?

A lire aussi

Quelle épargne choisir pour votre enfant ?

Lire la suite

Livret A en priorité

Parmi les livrets accessibles aux enfants, il y a bien sûr le fameux livret A. Vous pouvez en ouvrir un pour votre enfant, par exemple, pour l’aider à financer ses études. Parmi les avantages du livret A, le plafond d’épargne qui peut aller jusqu’à 22 950 €. Son taux, en revanche, est faible : 0,75 % actuellement. Il est, en outre, revu régulièrement à la baisse ou à la hausse selon l’évolution de l’inflation.

Livret Jeune

Passé 12 ans, votre enfant peut aussi détenir un autre livret réglementé : le Livret Jeune (12/25 ans) où il pourra déposer jusqu’à 1 600 €, ce plafond ne pouvant être dépassé que pour les intérêts capitalisés. Il est donc beaucoup plus limité que le livret A mais très utile pour faire ses premiers pas dans le monde de l’épargne. D’autant qu’il est parfois mieux rémunéré que le livret A (chaque banque applique sa propre politique de taux) et qu’il est défiscalisé.

Pourquoi pas l’épargne logement ?

Si vous voulez aider votre enfant à acheter son logement plus tard, l’épargne logement est également une piste. Deux solutions sont possibles :

Si la rémunération du CEL est limitée à 0,50 %, celle du PEL est plus intéressante (1 % minimum). Certes, elle nécessite la conservation du plan pendant 4 ans minimum (18 mois pour le CEL), mais ce n’est pas un handicap pour un enfant de 14 ou 15 ans.

L'ouverture d'un livret ou d'une assurance-vie pour son enfant

A lire aussi

L’ouverture d’un livret ou d’une assurance-vie pour son enfant

Lire la suite

Les livrets enfants

Les banques proposent des offres de livrets réservés aux enfants de moins de 12 ans, qui complètent le Livret Jeune. Mais, attention : ce ne sont pas des livrets réglementés. De fait, ils sont fiscalisés. Le plafond de dépôt est généralement du même ordre qu’un Livret Jeune, autour de 1 600 €, voire au-delà mais c’est exceptionnel.

lupa

Comparer les livrets

Sur Panorabanques, vous pouvez procéder à une comparaison gratuite des livrets d’épargne pour prendre connaissance des taux de rémunération qui leur sont appliqués ! Choisissez en toute sérénité le meilleur placement pour votre enfant.

Je compare

Côté rémunération, certaines banques ont décidé de la calquer sur celle du Livret Jeune (0,75 % min). C’est le cas du livret Tiwi du Crédit Agricole ou du livret Eurokid de Société Générale.

D’autres offrent une rémunération plus attractive comme le livret Premier Pas de la Banque Populaire (entre 1 et 2,05 % selon la caisse régionale),  le livret P’tit Mousse du Crédit Maritime (entre 0,75 et 2,15 % selon la caisse), ou encore le livret Zebulon de LCL (1,10 %).

logo

Conseil billet de banque

Compte tenu de la fiscalité, privilégiez les banques qui proposent des rémunérations supérieures à 0,75 % !

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE