Publicité
Publicité
Quel livret d’épargne est le plus prisé par les Français ?

Quel livret d’épargne est le plus prisé par les Français ?

0

Selon une publication de la Fédération bancaire française (FBF) du 10 août dernier sur l’épargne réglementée, près de 86 % des Français disposaient d’au moins un livret d’épargne fin 2015. Livret A, LDD, PEL, LEP, CEL ou encore livret Jeune, la FBF s’intéresse exclusivement aux livrets dits réglementés, c’est-à-dire les livrets dont les caractéristiques sont fixées par l’Etat. Pas franchement rémunérateurs étant donnée la faiblesse de leur taux, ces livrets ne sont pas pour autant désertés. La raison ? A défaut d’être rentables, ils sont sûrs…

Comparer livrets reglementes et non reglementes

75 % des Français possèdent un livret A

Champion incontesté de l’épargne réglementé : le livret A qui représente à lui seul « plus des ¾ des liquidités destinées à l’épargne en France », nous dit la FBF. Comptabilisant un encours total de près de 255 milliards d’€ en mars 2016, 3 Français sur 4 en détiennent un.

Et pourtant, son taux de rémunération n’est que de 0,75 % depuis le 1er août 2015.

Alors qu’il aurait dû être abaissé à 0,50 % au 1er août selon la règle de calcul, le taux du livret A s’est finalement maintenu à 0,75 %. Si ce taux vous convient, rassurez-vous, il devrait rester inchangé jusqu’au 1er août 2017 au moins.

Classement des livrets réglementés par popularité

Si le livret A est de très loin le livret d’épargne le plus populaire en France, les autres livrets réglementés pourtant tout aussi sûrs n’attirent que peu de Français. Ainsi :

  • Le livret de développement durable (LDD) dont le taux est aussi à 0,75 % depuis le 1er août 2015, n’a attiré que 36,7 % des Français à fin 2015. L’encours total de ce produit d’épargne atteignait 101 milliards d’€ en mars 2016, soit 2,5 fois inférieur à l’encours du livret A
  • Le Plan épargne logement (PEL) dont le taux est passé à 1,50 % au 1er février 2016 puis à 1 % au 1er août, reste détenu par 25,2 % des Français
  • Le compte épargne logement (CEL) s’en tire moins bien que le PEL… Seuls 15,1 % des Français en possèdent un. En même temps, on les comprend : le taux net du CEL n’est actuellement que de 0,42 %
  • En dernière position, on trouve le livret Jeune. Dédié aux épargnants de moins de 25 ans, ce livret dont le taux est pourtant « attractif » (il oscille entre 1,20 % et 2,75 % selon les banques) n’a la faveur que de 14,2 % des jeunes. Fin 2014, son encours total était de 6,8 milliards d’€

Epargne réglementée FBF

Comment est calculé le rendement des livrets réglementés ?

A lire aussi

Comment est calculé le rendement des livrets réglementés ?

Lire la suite

L’avantage des super livrets : rentabilité et sécurité au rendez-vous

Si les Français se contentent de leurs livrets réglementés, c’est généralement parce qu’ils ont peu connaissance des super livrets. A la différence de l’épargne réglementée, les caractéristiques des super livrets sont fixées par les banques qui décident ainsi de leurs taux et de leurs plafonds.

Et vous savez quoi ? Ils sont généralement plus rémunérateurs que les livrets cités plus haut. Il est en effet fréquent que les banques proposent sur ces super livrets un taux de rémunération bonifié (tournant autour de 3, voire 4 %), courant sur une période de quelques mois (2 ou 3 mois en général).

lupa

Comparer les super livrets

Vous voulez en avoir le cœur net ? Rendez-vous sur Panorabanques pour comparer gratuitement toutes les offres de super livrets et trouver celui qui vous permettra de faire fructifier votre épargne !

Je compare

L’intérêt est double pour l’épargnant : non seulement ses gains sont totalement sécurisés mais en plus, il peut concrètement espérer faire fructifier son épargne.

Les super livrets sont fiscalisés. Autrement dit, les taux mis en avant par les banques sont toujours bruts (taux bonifiés et taux standards) car soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

L'épargne bancaire

A lire aussi

Tout savoir sur l’épargne bancaire

Lire la suite

Et l’assurance-vie alors ?

Si on peut lire un peu partout que l’assurance-vie est le placement préféré des Français, c’est parce que les chiffres parlent d’eux-mêmes. Si le livret A comptabilisait un encours total de 254,9 milliards d’€ en mars 2016, l’encours de l’assurance-vie atteignait 1 588,6 milliards d’€ à la même période !

Rien d’étonnant à ça : les fonds en euros des contrats d’assurance-vie ont rapporté 2,27 % en moyenne aux épargnants en 2015. En dépit des prévisions de rendement peu optimistes pour 2016 – on s’attend grosso modo à un taux de rémunération moyen net de frais de gestion sous la barre des 2 % – l’espérance de gains reste plus de 2 fois supérieure à un placement sur le livret A. Niveau sécurité, le fonds en euros est un support à capital garanti. En d’autres termes, vous ne prenez pas de risque.

En cette période de vaches maigres, certains placements sécurisés restent quand même plus intéressants que d’autres. billet de banque vous renseigne sur les différentes solutions qui s’offrent à vous pour faire fructifier votre épargne selon le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Consultez nos bons plans et nos astuces pour choisir le meilleur produit d’épargne !

Guillaume Sarthoulet

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE