Publicité

Publicité
Semaine de la finance responsable : un nouveau label pour promouvoir le...

Semaine de la finance responsable : un nouveau label pour promouvoir le crowdfunding éco-responsable

0

Du 26 septembre au 2 octobre 2016 se tient la Semaine de la finance responsable. Semaine qui sert notamment à promouvoir l’Investissement socialement responsable (ISR). Dans ce contexte, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a annoncé le lancement d’un nouveau label à destination des projets financés via le crowdfunding. Il vous permettra de reconnaître d’un coup d’œil les projets ISR. Un label d’autant plus nécessaire, selon le ministère et les acteurs de l’économie sociale et solidaire, que les Français sont encore peu nombreux à connaître ce type d’investissement.

Semaine de la finance responsable
Semaine de la finance responsable

Investissement socialement responsable ? Connais pas !

D’ailleurs qu’est-ce que c’est l’Investissement socialement responsable ou ISR ? La définition retenue dans le cadre de la Semaine de la finance responsable est la suivante. L’ISR c’est « un placement qui vise à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable, quel que soit leur secteur d’activité ». Pour vous, « investir socialement responsable », c’est donc choisir des supports d’investissement (livrets, actions, obligations, fonds etc.) non seulement selon des critères classiques (rentabilité, performance, risque) mais en prenant en compte d’autres critères comme le respect de l’environnement, les conditions salariales etc.

Côté rendement, ça dépend bien sûr des produits d’épargne. Pour les livrets d’épargne – placements plus facilement comparables car leur rendement est connu à chaque instant –  certains sont très intéressants. Le Livret Epargne Autrement de la MAIF – livret de partage qui vous permet de reverser 25 % de vos intérêts à des actions en lien avec l’accès à l’éducation – sert 1,50 % brut jusqu’à 10 000 €, puis 1 %. A l’inverse, le Livret de la Nef – votre épargne sert à financer des projets ayant une finalité sociale, environnementale et culturelle –  sert seulement 0,10 % brut. Mais après tout… est-ce que les investisseurs en ISR le font exclusivement dans l’optique de la rentabilité ?…

Placements sociaux, solidaires, éthiques

A lire aussi

A la rentrée, optez pour un livret d’épargne solidaire

Lire la suite

Vous ignoriez que ce type de placement existait ? Pas de panique, vous êtes loin d’être le seul. C’est d’ailleurs l’une des principales conclusions du sondage « Les Français et l’ISR »*, réalisé par Ipsos Mori à l’occasion de la Semaine de la finance responsable.

Il ressort que 66 % des sondés, soit les 2/3, n’avaient jamais entendu parler de l’ISR. Pas surprenant donc que vous soyez seulement 4 % à avoir déjà investi dans des fonds ISR. C’est à peine mieux que l’an passé : 3 % en 2015.

Des Français pourtant en demande d’ISR ?

Dommage car vous ne seriez pas contre davantage de placements éco-responsables. La preuve, plus d’1 investisseur sur 2 accorde une place très importante (12 %) ou importante (39%) à l’impact environnemental et social de leurs placements. De même, plus de 8 sondés sur 10 considèrent que les banques et autres établissements financiers devraient investir dans les entreprises qui luttent contre le réchauffement climatique et qui promeuvent les énergies renouvelables.

Epargne éthique et solidaire

A lire aussi

L’épargne solidaire a fait le plein en 2015

Lire la suite

Alors comment faire ? Pour les pouvoirs publics – ministère de l’Ecologie en tête – les labels semblent être LA solution. Ils viennent certifier que le placement est bien écolo, éthique ou encore à but sociétal. Pour l’investisseur, c’est rassurant ! Vous êtes sûr que votre argent sert bien la cause qui vous tient à cœur. Selon le sondage, vous êtes d’ailleurs 1/3 à penser que l’existence de labels vous inciterait à opter pour des ISR. Pour les entreprises, les gérants d’actifs ou encore les plateformes de crowdfunding depuis peu…  c’est également intéressant. Ça leur permet de se démarquer !

La finance participative a aussi son label ISR !

Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, a profité de la Semaine de la finance responsable pour annoncer le 26 septembre 2016 la création d’un label réservé aux projets sur les plateformes de crowdfunding. Il s’appelle « Financement participatif pour la croissance verte ». Il concernera tous les types de plateformes (dons, prêts à intérêt et equity) et tous les types de projets – petits comme gros projets ! Il permettra d’identifier « les projets de financement participatif qui financent l’économie verte », nous promet le ministère dans son communiqué de presse.

Ne cherchez toutefois par encore les projets labellisés « Financement participatif pour la croissance verte ». Les premiers labels seront attribués à partir de janvier 2017.

Les labels pour reconnaître les placements éco-responsables

Vous avez envie de vous lancer dans l’ISR ? Sachez qu’il existe en plus de celui évoqué ci-dessus 4 labels reconnus :

Il ne vous reste plus qu’à scruter les fiches explicatives accompagnant les produits d’épargne à la recherche de ces pictogrammes 🙂 Et pour ceux qui souhaitent assister aux conférences organisées dans le cadre de la Semaine de la finance participative, rendez-vous ici pour obtenir les lieux, les dates et les thèmes abordés.

A l’occasion de la Semaine de la finance responsable, Guillaume Meurice, chroniqueur sur France Inter, a dédié sa chronique du 27 septembre à cet événement. Que c’est drôle quand les banquiers nous parlent de finance responsable ! 🙂 


*Enquête  nationale  annuelle  conduite  en  ligne  par  Ipsos  MORI  du  26  au  29  août  2016  dans  le  cadre  de  la  Semaine  de  la  finance  responsable. 1101 Français, âgés de 16 à 75 ans ont été interrogés.

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE