Publicité
Publicité
Si, si, c’est facile de changer de banque !

Si, si, c’est facile de changer de banque !

3

Depuis le 6 février 2017 et la loi Macron sur la mobilité bancaire, c’est enfin facile de changer de banque ! Et oui, les banques ont été obligées de mettre en place un dispositif où elles organisent directement entre elles, le changement de compte des particuliers qui le demandent.

Changer de banque
Changer de banque

Fini la corvée du recensement de tous les organismes qui prélèvent de l’argent et qui en virent sur votre compte… Adieu la longue liste à établir en prenant soin de n’en oublier aucun… Plus besoin de prévenir votre employeur, votre fournisseur d’énergie, votre opérateur mobile… Les banques s’occupent maintenant de tout ! Et en plus la loi fait bien les choses puisqu’elle impose également aux banques de respecter un délai de 22 jours entre la demande du client à sa nouvelle banque et la mise en place effective du changement. Plutôt rapide, non ?

Et vous dans tout ça, vous devez faire quoi ? Rien. Ou presque rien car vous devez quand même :

  • Signer un mandat à votre nouvelle banque pour qu’elle s’occupe de rapatrier vos opérations récurrentes
  • Lui donner un RIB de votre ancienne banque
  • Et vérifier que la liste des modifications que vous présentera votre nouvelle banque vous semble correcte

Facile, non ?

Le plus dur n’est maintenant plus de . C’est de trouver sa nouvelle banque parmi les 180 établissements bancaires présents en France ! Banque en ligne, banque de réseau, tarifs, services, difficile d’y voir clair dans tout ça. Mais n’hésitez pas à remettre en question votre banque historique en utilisant un comparateur comme Panorabanques. En 2 min, vous aurez un panorama clair et détaillé du marché. Et pourrez facilement .

Tout est facile maintenant, non ?

 

lupaComparer les banques
Avec Panorabanques, vous pouvez comparer plus de 160 banques en 30 secondes : tarifs, services, vous passez à la loupe toutes les banques du marché. Vous saurez en 1 clin d’œil si votre banque pratique des prix au-dessus du marché en 2017 !

Epargne

A lire aussi

 

 

 

Credit

A lire aussi

3 COMMENTAIRES

  1. Si l’on a vraiment décidé de changer de banque, quels qu’en soient les motifs, ce ne sont pas les démarches administratives qui nous en dissuaderont. Le sujet de la mobilité bancaire ne se résume pas à cela. Il convient donc de s’intéresser aux enjeux et aux raison de la mobilité bancaire. Les démarches à accomplir lorsque l’on change de domicile n’ont jamais été un frein à la mobilité géographique, alors il n’y a aucune raison pour qu’il n’en soit pas de même avec le changement de domiciliation bancaire. Encore une loi inutile.

  2. C’est le système bancaire et les lois scélérates qu’il faut refondre. Aujourd’hui, au prétexte d’encadrer les flux financiers les États leur ont donné des pouvoirs exorbitants du droit commun (obligation de recevoir un paie sur un compte, interdiction du paiement de certaines transactions en liquide ou selon un certain montant… Mais en contrepartie, les banques n’ont pas a supporter le moindre regard (hormis Bâle III mais c’est technique) sur leur gestion par ceux qui les font vivre. Et même les banques dîtes coopératives ou mutualistes n’ouvrent qu’une toute petite fenêtre de leurs activités (voyez le Crédit Agricole ou le Crédit Mutuel qui envahissent le petit écran de pub sans demander avis à leurs prétendus sociétaires).
    Et ce ne sont pas les fariboles et autres artifices de la loi Macron sur la consommation qui changeront la donne en profondeur, c’est du ripolinage, même si, je le reconnais pour certaines personnes cela peut apporter un petit avantage de simplification…

LAISSER UNE RÉPONSE