Publicité
Publicité
Frais de courtage : qui faut-il privilégier ?

Frais de courtage : qui faut-il privilégier ?

0
Trading
© Photo by Stephen Dawson on Unsplash

Passer par un courtier en ligne n’est pas sans frais. Découvrez comment sont régis les frais de courtage.

La concurrence entre les intermédiaires financiers est de plus en plus intense et entraîne une véritable démocratisation de la Bourse. Les investisseurs particuliers peuvent avoir un intérêt à se tourner vers un courtier en ligne pour bénéficier d’une offre moins chère et plus diversifiée.

Existe-il une différence entre des frais d’achat et de vente ?

Investir en Bourse entraîne inévitablement des frais. Ceux liés à l’achat ou à la vente dépendent de plusieurs facteurs :

Les frais de courtage

A chaque opération d’achat ou de vente d’actions, des frais de transaction sont prélevés et destinés à rémunérer l’exécution de l’ordre. Ces frais de courtage ou commission sur ordre de Bourse varient selon les intermédiaires boursiers.

Les frais de marché

Les frais de marché sont déterminés en fonction de la plateforme depuis laquelle les ordres de Bourse sont exécutés. Ils peuvent être inclus ou non dans les frais de courtage ou commission sur ordre de Bourse.

La commission de règlement différé

L’achat d’actions à crédit avec le service de règlement différé entraîne le prélèvement d’une commission de règlement différé et des frais de prorogation pris lors du report de la position.

La taxe sur les transactions financières

Cette taxe s’applique lors de l’achat d’actions d’une société française dont la capitalisation boursière dépasse le milliard d’euros. Son montant correspond à 0,2 % de l’opération et est facturé par l’opérateur qui fournit les services d’investissement.

Par conséquent, il n’y a pas de différence entre les types de frais appliqués lors de l’achat ou la vente d’actions ou d’obligations.

Différence entre montant forfaitaire, variables, mixte ?

Les frais de courtage peuvent être forfaitaires, par exemple 2 euros par ordre passé. Ils peuvent également être variables, c’est-à-dire proportionnels au montant de la transaction, par exemple 1 % de l’ordre passé, ou mixtes.

Avant de s’engager auprès d’un courtier, il est donc important de consulter la convention de compte titres ou le guide tarifaire pour connaître le montant des frais appliqués.

Quels sont les frais sur les places étrangères ?

Si l’achat d’une valeur étrangère est devenu un geste simple à réaliser depuis un ordinateur ou un smartphone grâce à Internet, les tarifs imposés par la plupart des courtiers en ligne peuvent être dissuasifs. En effet, même si comparé aux banques classiques, leurs tarifs sont très compétitifs, notamment pour l’achat d’actions sur Euronext, Paris, Amsterdam et Bruxelles, l’addition se corse parfois pour les ordres exécutés sur les places financières étrangères. A titre indicatif, en 2018, passer un ordre en ligne de 5000 euros sur la Bourse de New York engendrait des frais de courtage moyens de 15,5 euros, soit deux fois plus que sur Euronext.

Heureusement, plusieurs courtiers permettent d’investir sur les marchés français et étrangers à moindre coût. C’est par exemple le cas de Degiro qui donne accès à 60 places boursières mondiales, d’eToro qui permet de se positionner sur des actions françaises et étrangères cotées sur de nombreuses places boursières, du courtier Bourse Direct qui offre un large choix de produits boursiers, de BforBank ou encore de Fortuneo.

Pourquoi privilégier les acteurs en ligne ?

Investir en Bourse en passant par un courtier en ligne présente plusieurs avantages :

Dynamiser son patrimoine

En quelques années, les courtiers en ligne sont devenus incontournables pour acheter et vendre des actions. Grâce à leur interface en ligne, accessible 24h/24, les épargnants peuvent passer des ordres instantanément, suivre l’évolution de leur portefeuille, activer des alertes, programmer des passages d’ordres automatiques… Parmi les courtiers Bourse historiques, le courtier Bourse Direct propose une interface qui se veut simple et épurée, donnant la possibilité de consulter son portefeuille en temps réel et de passer des ordres rapidement.

Profiter de tarifs attractifs

Les courtiers en ligne proposent des frais moins élevés que les courtiers traditionnels car ils n’appliquent pas de droits de garde ni de frais de tenue de compte. De plus, ils offrent souvent à leurs nouveaux clients des ordres gratuits ou encore le remboursement des frais de transfert (les banques en ligne Bforbank et Fortuneo et du courtier Bourse Direct par exemple).

Bénéficier de services étendus

La plupart des courtiers en ligne mettent à disposition des outils de trading performants, des services dédiés et un grand nombre de supports pédagogiques. Cela permet aux investisseurs débutants de se former et d’avoir un éclairage économique sur l’actualité.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE