Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Quelles sont les meilleures assurances vie en fonction de votre profil investisseur...

Quelles sont les meilleures assurances vie en fonction de votre profil investisseur ?

0
Conseiller Bancaire
© Photo by Hunters Race on Unsplash

Tribune sponsorisée

L’assurance-vie est l’un des placements préférés des Français qui apprécient de pouvoir associer dans la même enveloppe un placement à capital garanti au travers du fonds euros et des placements plus risqués mais aussi plus rémunérateurs par l’intermédiaire des supports en unités de compte. La part, variable, consacrée à l’un et à l’autre en font un investissement sur mesure s’adaptant parfaitement à tous les investisseurs, quels que soient leurs profils.

Vous souhaitez vous aussi investir en assurance-vie et aimeriez choisir l’assurance-vie la plus adaptée à votre profil d’investisseur pour bénéficier du couple rendement-risque le plus optimal ? Découvrez dans cet article comment définir son profil d’investisseur, quel montant investir chaque mois dans une assurance-vie, comment sélectionner la meilleure assurance vie en ligne, quelles sont les meilleures offres de contrat d’assurance-vie pour les profils prudent, équilibré et risqué.

Comment définir son profil investisseur ?

Avant d’investir en assurance-vie, ou sur tout autre placement, vous devrez déterminer quel est votre profil d’investisseur. Pour cela, il conviendra notamment de se pencher sur vos connaissances en matière de placement financier, votre projet, votre horizon de placement et votre aversion au risque. Il convient avant tout de déterminer quelles sont vos connaissances des placements et des marchés financiers (maîtrisez-vous ou non la différence entre une action, une obligation, un fonds d’investissement, les frais liés aux différents supports d’investissement, les règles de diversification et de money management, etc.). Pour chaque placement, y compris l’investissement en assurance-vie, il est indispensable de savoir quel projet il servira à financer, c’est-à-dire quel est le but principal du placement, (étude des enfants, retraite, acquisition de la résidence principale, etc.). Cela vous conduira à définir votre horizon de placement. Dans combien de temps aurez-vous besoin des sommes ainsi placées ? Enfin, il convient d’être bien au clair sur son profil de risque. Demandez-vous quelle perte vous seriez prêt à subir sur une période de plus de 3 ans ? Quel serait votre comportement en cas de baisse importante des marchés : revente, attente, réinvestissement pour profiter de la baisse des prix ? Quel couple rendement/risque seriez-vous prêt à accepter ?

Quel montant investir chaque mois ? 

Pour bâtir la meilleure allocation d’actifs possible et construire un projet cohérent (par exemple, investissement en vue de financer sa retraite), il est indispensable de définir en même temps que son horizon d’investissement une somme minimale à atteindre (200 000 euros par exemple) qui sera atteignable au vu de l’investissement initial réalisé et des investissements réguliers prévus. Si nous gardons notre exemple, il est illusoire de vouloir financer sa retraite et espérer obtenir 200 000 euros à 65 ans si l’on commence en investissant 10 000 euros à 40 ans en prévoyant 50€ de versement mensuel sur un placement dont le rendement devrait avoisiner les 3 %. Le montant à 65 ans s’élèverait alors à 42 813 euros environ, bien loin de l’objectif. En revanche, si l’on investit 10 000 euros à 25 ans, avec des versements mensuels de 200 euros sur un placement dont le rendement devrait avoisiner les 3 %, le montant du placement à 65 ans dépasserait légèrement l’objectif avec un montant de 213 000 euros environ. Vous pouvez définir le montant initial et les versements programmés à mettre en place en vous servant d’un simulateur d’intérêts capitalisés. Pour profiter à plein de la magie des rendements capitalisés, mieux vaut investir tôt et investir régulièrement sur une longue période. Il est donc primordial de faire des versements réguliers pour valoriser son capital.

Mais les versements réguliers servent aussi à lisser le risque. En investissant progressivement et dans la durée, on diminue la probabilité d’entrer sur des plus hauts.

Comment définir les meilleures assurances vie en ligne ?

La meilleure assurance vie en ligne, c’est évidemment celle qui vous permet de dégager la meilleure performance tout en tenant compte de son profil d’investisseur. Elle n’est donc pas la même pour tous. On retiendra tout de même l’importance pour chaque profil d’investir facilement, avec la possibilité de mettre en place des versements programmés et des versements libres simplement mais aussi de procéder aux arbitrages qui s’imposent et de surveiller l’évolution de son contrat en un coup d’œil sur son smartphone ou son ordinateur. Évidemment, la meilleure assurance-vie, c’est aussi celle qui affiche des tarifs attractifs. Les acteurs en ligne l’ont bien compris eux qui, contrairement aux acteurs traditionnels, se sont fait une spécialité des contrats d’assurance-vie à petits prix en ne prélevant ni droits d’entrée, ni frais de versement, ni frais d’arbitrage et proposent la gestion pilotée dès quelques milliers d’euros d’encours contre plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les acteurs traditionnels.

D’ailleurs, la meilleure assurance-vie pour un profil non expert et/ou qui n’aurait pas de temps à consacrer à ses placements comporte une option de gestion sous mandat qui permet de déléguer à une société de gestion spécialisée ses investissements sur les supports en unités de compte. Plusieurs possibilités existent selon votre objectif d’investissement, votre horizon d’investissement et votre profil d’investisseur. Les unités de compte (UC) ainsi gérées affichent généralement des frais supplémentaires mais très raisonnables chez les distributeurs de contrat d’assurance-vie en ligne.

Quelles sont les meilleures assurances vie pour un profil prudent ?

Un profil prudent aura tout intérêt à privilégier une assurance-vie proposant un fonds euros affichant de belles performances. Il s’agira donc le plus souvent d’un fonds euros alternatif comme un fonds euros immobilier par exemple. Cependant, pour pouvoir accéder aux meilleurs fonds euros, les assureurs imposent de plus en plus un investissement minimal en unités de compte. Le profil prudent se dirigera lors vers des fonds obligataires, voire des trackers sur les principaux indices boursiers mondiaux afin de se positionner sur les plus grandes entreprises du globe. Il pourra aussi choisir d’investir dans des parts de SCPI pour se positionner sur le marché immobilier. Il pourra aussi se positionner sur l’or par exemple grâce à des ETF.

Quelles sont les meilleures assurances vie pour un profil équilibré ?

Un profil équilibré pourra envisager de répartir son encours pour moitié entre fonds euros et unités de compte, voire privilégier les UC. Il choisira bien sûr un fonds euros présentant un rendement attractif et pourra opter par exemple pour un fonds euro croissance dont le rendement est avantageux et le capital est garanti mais en contrepartie d’une durée de blocage des fonds. Le profil équilibré investira aussi bien sûr sur les supports en unités de compte, notamment sur le marché actions au travers de titres vifs, de fonds d’investissement et d’ETF, voire des produits structurés, mais aussi sur le marché immobilier via des foncières cotées ou des parts de SCPI ou bien sur le marché des matières premières via des trackers. Le choix d’UC doit donc être important.

Quelles sont les meilleures assurances vie pour un profil risqué ?

Le profil risqué investira peu ou pas sur le fonds euro en unités de compte et ne cherchera donc pas absolument à choisir le contrat proposant le fonds euro le plus performant. En revanche, il sera indispensable que son contrat d’assurance-vie propose une offre très étoffée en termes d’unités de compte. Il souhaitera en effet investir sur les marchés actions, immobiliers et matières premières au travers de ces supports d’investissement, y compris dans les actifs les plus risqués comme les titres vifs et fonds d’investissement de petites et moyennes entreprises.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE