Publicité
Publicité
Transferwise: des comptes multidevises à bas prix pour les pro

Transferwise: des comptes multidevises à bas prix pour les pro

0

« Compte Borderless », c’est le nom du tout nouveau service low-cost de Transferwise – spécialiste du transfert d’argent – à destination des professionnels cette fois. Ce compte multidevises permet aux PME et aux travailleurs indépendants d’envoyer et de recevoir de l’argent à des prix défiant toute concurrence… en particulier bancaire. Focus.

Transferwise
Transferwise

Des frais de change compris entre 0,5 % et 1 % du montant de la transaction

Pour les transferts d’argent des particuliers, Transferwise se targuait déjà d’être « jusqu’à 8 fois moins cher » que les banques. Une promesse qui semble être également tenue concernant les petites entreprises et les travailleurs indépendants puisque Transferwise prévient sur son site : le compte Borderless ne s’accompagne d’aucun frais de mise en place, d’aucun frais mensuels et d’aucun frais de réception !

Ainsi, l’ouverture du compte, le dépôt d’argent, la réception des paiements et la création de coordonnées bancaires sont des services entièrement gratuits. Le plus ? Le compte multidevises Borderless vous permet de gérer votre argent dans 15 devises différentes.

Comptez uniquement des frais de change – au taux réel du marché – compris entre 0,5 % et 1 % du montant de la transaction.

Transfert d'argent

A lire aussi

Commission de change sur les devises : quelle solution choisir ?

Lire la suite

Le service est déjà opérationnel au Royaume-Uni et en Europe.

Vers une banque à part entière ?

Selon un article des Echos.fr, Transferwise – qui pèse presque aussi lourd qu’un acteur comme Western Union en termes de volume de transferts mensuels – ressemble de plus en plus à une banque traditionnelle.

Le journal économique nous apprend en effet que les « fonds sont physiquement stockés dans les comptes de Transferwise au Royaume-Uni, aux Etats-Unis ou en Australie ». Par ailleurs, Transferwise devrait bientôt proposer des cartes bancaires à ses clients « pour réaliser des paiements à l’étranger ».

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE