Publicité
Publicité
Perte de la clé du coffre-fort : quels frais ?

Perte de la clé du coffre-fort : quels frais ?

0
Perte de la clé du coffre-fort

La perte de la clé de votre coffre-fort peut vous coûter cher, car elle nécessitera l’intervention d’un professionnel. Voici ce qu’il faut savoir sur les frais de perte de clés de votre coffre-fort.

Pratique pour mettre à l’abri ses objets de valeur

La location d’un coffre-fort à la banque est une solution pratique qui permet de sécuriser divers objets de valeur, comme des bijoux ou des œuvres d’art par exemple. C’est un service relativement abordable, accessible à partir d’une centaine d’euros environ par an. En revanche, la perte de la clé de ce coffre peut vous coûter très cher…

Coffre-fort bancaire : attention à la perte de vos clés

La clé de votre coffre-fort à la banque n’est réalisée qu’à un seul et unique exemplaire et il est interdit d’en faire un double chez le serrurier. Conclusion : vous devez être particulièrement vigilant et éviter à tout prix de la perdre !

En cas de perte, la banque devra faire appel à un serrurier pour procéder à « l’effraction » du coffre. Une opération délicate et coûteuse, entrainant des frais élevés qui seront entièrement à votre charge ! Pour cette opération, comptez au minimum 200 à 300 € pour un petit coffre, souvent beaucoup plus.

En règle générale, ces frais ne sont pas indiqués dans la grille tarifaire des banques. Par anticipation, les établissements peuvent, parfois, vous demander un dépôt de garantie qui permettra par la suite, de couvrir partiellement, ou totalement les éventuels frais.

Ouverture d'un coffre-fort numérique

A lire aussi

L’ouverture d’un coffre-fort numérique

Lire la suite

Décès ou procédure envers le détenteur du coffre

Dans certains cas, l’ouverture du coffre pourra être demandée. Par exemple, en cas de décès du détenteur, si aucun de ses héritiers ne sait où se trouve la clé du coffre. Dans ce cas, l’opération technique sera à la charge des héritiers. Autre cas de figure, en cas de procédure pénale ou de douane, l’ouverture du coffre peut également être exigée. Ici, c’est le détenteur qui devra régler les frais !

Vous avez perdu les clés de votre coffre-fort et votre banque vous réclame une somme que vous jugez disproportionnée ? Sachez qu’il vous est possible de négocier ces frais. A vous de faire valoir votre fidélité à votre banque pour obtenir un geste.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE