Publicité

Publicité
Epargne : les Français en quête de transparence

Epargne : les Français en quête de transparence

0

A quoi sert notre épargne ? Voici une question que bon nombre de Français se posent probablement. Pour preuve, d’après un sondage Opinion Way pour Robin’Finance publié le 6 avril 2017, nous sommes 85 % à estimer que les banques ne sont pas transparentes sur la manière dont elles utilisent notre argent. Problème, cette opacité pourrait en partie expliquer la préférence des Français pour les placements sans risque… Focus.

transparence des frais
transparence

L’utilisation de notre épargne jugée trop opaque

Nous ne savons vraiment pas à quoi sert notre argent, en témoignent les résultats de la dernière enquête Opinion Way réalisée pour Robin’Finance. Rendez-vous compte, près de 8 Français sur 10 pensent que l’épargne sert à financer le fonctionnement des banques…

Il y a donc urgence à clarifier l’usage fait de l’épargne. D’autant plus les 3/4 des Français aimeraient pouvoir choisir sa destination. Idéalement, ils aimeraient que leur argent serve à :

  • Financer des projets locaux ou régionaux (74 %)
  • Soutenir l’innovation en France (69 %)
  • Développer des projets d’intérêt général (65 %)
  • Soutenir la construction de logements (59 %)
  • Financer les retraites (52 %)
  • Prêter aux entreprises (52 %)
Robin’Finance est une fintech qui vous propose des produits d’épargne seulement s’ils sont en adéquation avec votre profil d’investisseur. La start-up vient en plus de concevoir une application – Sqirl – qui vous incite à mettre de côté en arrondissant le montant de vos achats à l’euro supérieur.

L’épargne utile : une façon d’inciter les Français à prendre plus de risque ?

Et, à en croire les statistiques d’Opinion Way, les banques et assureurs ont également tout intérêt à jouer la carte de la transparence. Car mieux informés, les Français seraient prêts à prendre plus de risque. Pour preuve, à la question « Comment vous inciter à prendre plus de risque ? », les sondés répondent à :

  • 63 % « une meilleure information sur les projets financés et leur viabilité »
  • 62 % « l’assurance de soutenir des projets qui créent des emplois en France »
  • 61 % « l’assurance de soutenir des projets qui leur tiennent à cœur » comme la recherche, des projets écolos ou solidaires
logo

Conseil billet de banque

Vous souhaitez que votre épargne serve à financer l’économie sociale et solidaire ? C’est justement le credo des livrets de partage et autres livrets solidaires. Renseignez-vous !

  • 53 % « l’assurance de soutenir des entreprises de sa région »

Tiens, tiens, tiens ! La frilosité des placements, c’est justement ce que les banques et autres acteurs qui commercialisent des produits d’épargne reprochent aux Français. En témoignent, en assurance-vie, les tentatives jusqu’à présent infructueuses des assureurs pour nous faire préférer les unités de compte – support à capital non garanti – aux fonds euros. Bref, peut-être que pour faire prendre aux Français le goût du risque, il faudrait commencer par leur expliquer à quoi les placements risqués servent…

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE