Publicité
Publicité
Banque en ligne : 1 Français sur 2 prêt à sauter le...

Banque en ligne : 1 Français sur 2 prêt à sauter le pas

0

La banque en ligne fait recette ! Avec 300 000 nouveaux clients sur la seule année 2017, Boursorama Banque s’impose comme le leader du marché avec 1,3 millions d’utilisateurs au total. Et la filiale de la Société Générale n’est pas la seule à surfer sur la vague du succès. Malgré cette belle performance, le raz-de-marée vers les banques en ligne attendu dans le sillage de la loi de 2017 sur la mobilité bancaire se fait toujours attendre. Mais l’idée de changer pour une banque en ligne fait peu à peu son chemin dans l’esprit des Français.

En ligne

Economies, promotions & services mobiles : la recette du succès ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à sauter le pas vers la banque en ligne. En 2017, les banques digitales (et oui, n’oublions pas les néo-banques !) ont ainsi capté près d’un tiers des ouvertures de compte en France, selon le directeur général adjoint de BNP Paribas.

Et la tendance ne semble pas devoir s’inverser de sitôt ! S’ils devaient changer de banque pour une raison X ou Y, 53% des Français se déclarent prêts à se tourner vers une banque en ligne. C’est 8% de plus qu’un an auparavant, si l’on se fie aux résultats de l’étude réalisée fin 2017 par Next Content pour le compte de SAB et CGI. Le succès est particulièrement au rendez-vous chez les jeunes actifs : ils sont 62% à plébisciter la banque en ligne !

Crédit amortissable et crédit renouvelableA lire aussi

Néo-banque et banque en ligne : quelles différences ?

Lire la suite

En cause ?  Des tarifs particulièrement agressifs, pour commencer. 70% des sondés s’intéressent aux banques en ligne dans l’espoir de réaliser des économies sur leur facture bancaire. Et ils auraient tort de se priver ! Contrairement aux pratiques observables dans la vaste majorité des banques traditionnelles, les banques en ligne ne facturent pas de frais de tenue de compte. Toutes les opérations courantes y sont gratuites si vous les réalisez depuis votre espace en ligne et les commissions d’intervention ne vous coûtent rien… Bref, vous l’aurez compris : les banques en ligne capitalisent sur l’absence de coûts liés à l’entretien d’un réseau d’agences physiques pour proposer les tarifs les plus compétitifs du marché.

Dans le même registre, 49% des intéressés mentionnent les offres promotionnelles alléchantes que proposent les banques en ligne. Comptez en général autour de 80€ de prime de bienvenue chez Boursorama Banque, ING Direct et les autres ténors de la banque en ligne. Parfois, ces offres vont même au-delà !

Pas d’inquiétude, billet de banque garde un œil sur les bons plans du moment et ne manquera pas de vous tenir informés des meilleures offres des banques en ligne en temps réel 😊 Par exemple, en ce moment et jusqu’au 29 mars 2018, BforBank offre 160€ pour l’ouverture d’un compte courant et d’un Livret d’épargne.

Paradoxalement, seuls 7% des Français se dirigent vers une banque en ligne pour la qualité des services proposés sur mobile. Il faut dire que les banques traditionnelles ont réalisé des efforts importants pour moderniser leur offre sur ce plan. BNP Paribas, par exemple, place les utilisateurs de smartphones au cœur de sa stratégie, baptisée « Mobile first ». L’appli mobile de Société Générale, quant à elle, a récemment été saluée par une étude de l’agence WordAppeal pour la qualité de l’expérience utilisateur qu’elle propose.

lupa Votre banque ne répond pas à vos besoins ? Vous souhaitez réduire vos frais bancaires ? Venez comparer les offres sur Panorabanques et trouvez LA banque qui vous convient ! Je compare

Conseiller, agence & solidité financière !

Mais tout n’est pas rose dans le ciel de la banque en ligne ! Et, s’ils sont de moins en moins nombreux, certains Français n’envisagent en aucun cas d’opter pour l’une de ces banques nouvelle génération.

Pour 54% d’entre eux, c’est avant tout l’absence d’un conseiller référent qui pèche dans la banque en ligne. La perspective de pouvoir appeler ou rencontrer un conseiller personnel quand ils le souhaitent l’emporte pour eux sur les économies à réaliser. Toutefois, cet argument est moins répandu qu’auparavant : pour une partie croissante de la population, la relation client avec un conseiller bancaire s’effectue désormais à distance. La banque en ligne ING Direct, par exemple, a récemment été primée pour la qualité de son service clientèle et axe sa campagne publicitaire sur ce point.

La présence de points de vente physiques est également un point déterminant pour certains Français. Ils sont ainsi 47% à penser qu’il est plus rassurant de pouvoir se rendre en agence en cas de problème. Là encore, cette idée est toutefois en perte de vitesse. D’autant qu’une majorité de banques de réseau ont annoncé des fermetures d’agences sur les prochaines années…

Banque en ligneA lire aussi

Quelle est la meilleure banque en ligne ?

Lire la suite

Enfin, les détracteurs des banques en lignes sont 20% à ne pas avoir confiance dans la solidité financière de ces établissements, qui sont pourtant des filiales des banques traditionnelles. Derrière Boursorama Banque, on retrouve par exemple Société Générale. Hello bank! dépend quant à elle de BNP Paribas, tandis que BforBank est une filiale du Crédit Agricole.

En dépit de ces quelques reproches, les banques en ligne ont le vent en poupe. Toutefois elles ne sont pas les seules à vouloir bousculer l’ordre établi. Apparues aux Etats-Unis il y a quelques années, les néo-banques séduisent ainsi un nombre croissant de clients et ambitionnent de remodeler la relation banque/client. Reste à voir si ces nouveaux acteurs parviendront à trouver une place sur le long terme dans le paysage bancaire français !

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE