Publicité
Publicité
Les tarifs de La Banque Postale en 2019

Les tarifs de La Banque Postale en 2019

0

Après une année de relâche et des tarifs presque inchangés entre 2017 et 2018, le prix des prestations de La Banque Postale repart à la hausse en 2019. Les quelques 10 % de Français bancarisés clients de La Banque Postale verront donc leur facture bancaire augmenter en 2019. La question est : à quel point ?

La Banque Postale

En 2018, la hausse des tarifs avait connu une trêve toute relative dans le monde de la banque. Dans son étude annuelle sur l’évolution des frais bancaires, le comparateur en ligne Panorabanques constatait ainsi une hausse moyenne des tarifs de 0,25%.

La Banque Postale, en particulier, s’était montrée bonne élève. Les tarifs de la banque jaune et bleue n’avaient pas bougé, à quelques exceptions près. Les cartes bancaires internationales à débit immédiat et la carte à autorisation systématique Réalys, par exemple, coûtaient un euro de plus.

Quelles bonnes et mauvaises surprises les tarifs de La Banque Postale vous réservent-ils en 2019 ? On vous dit tout !

Focus sur les principaux tarifs 2019 de La Banque Postale

Produits et services Tarifs 2018 Tarifs 2019
Frais de tenue de compte 12 € 13,20 €
Visa Classic DI 40 € 40 €
Visa Classic DD 44,50 € 44,50 €
Carte Réalys 29,50 € 29,50 €
Retrait DAB déplacés avec Visa Classic 0,65 € à partir du 4e/mois 0,65 € à partir du 4e/mois
Virement occasionnel en agence 3,30 € 3,60 €
Virement occasionnel en ligne 0 € 0 €
Virement permanent en agence 0,98 € 0,98 €
Virement permanent en ligne 0 € 0 €
Assurance individuelle des moyens de paiement 24 € 24 €
Commission d'intervention 6,90 € 6,90 €
Abonnement banque à distance 0 € 0 €

Ces prix sont hors offre groupée de services.

Petit lexique pour apprendre à parler banquier

  • DI pour débit immédiat : En payant ou retirant avec une carte à débit immédiat, le montant est débité instantanément de votre compte, au moment où vous effectuez l’opération.
  • DD pour débit différé : Toutes vos dépenses par carte sont débitées de votre compte en même temps, une fois par mois.
  • Retraits déplacés : Étant client de La Banque Postale, vous faites un retrait déplacé lorsque vous retirez de l’agent à un distributeur automatique (DAB) du Crédit Agricole, de BNP Paribas ou encore de la Société Générale… bref dans une banque en France et en zone euro qui n’est pas la vôtre.
  • Frais de tenue de compte : Officiellement, ils correspondent au paiement des opérations nécessaires au fonctionnement du compte, notamment la mise à disposition des moyens de paiement et l’envoi des relevés de compte.
  • Frais de tenue de compte inactif : Un compte est considéré inactif lorsqu’aucune opération n’a été enregistrée dans les 12 derniers mois.
  • Commission d’intervention : Commission prélevée par votre banque quand le solde de votre compte est négatif ou lorsque vous dépassez votre découvert autorisé.
  • Carte Réalys : C’est le petit nom de la carte à autorisation systématique à La Banque Postale
lupa Votre banque vous coûte trop cher ? Comparez les offres sur Panorabanques et économisez jusqu’à 300€ par an ! Je compare

Billets gagnants :

Pas de hausse du prix des cartes bancaires de La Banque Postale en 2019

D’après la plaquette tarifaire, les cotisations annuelles des CB resteraient les mêmes en 2019 :

  • 29,50 € pour une carte à autorisation systématique (carte Réalys)
  • 40 € pour une carte Visa classique à débit immédiat
  • 44,50 € pour une carte Visa classique à débit différé
  • 127 € pour une carte Visa Premier
  • 190 € pour une carte Visa Platinum
  • 320 € pour une carte Visa Infinite

En 2019, les tarifs de La Banque Postale restent donc inférieurs à la moyenne des autres banques. A titre de comparaison, en 2018, le coût moyen d’une carte Visa ou MasterCard classique à débit immédiat était de 41€, selon le comparateur en ligne Panorabanques.

Les retraits déplacés

La Banque Postale reste également bonne élève sur le prix des retraits déplacés, ces retraits effectués dans un distributeur automatique de billets (DAB) d’une autre banque.

En moyenne, les banques facturent en effet cette prestation à hauteur de 1€ par retrait à partir du 4ème retrait du mois. La Banque Postale, elle, ne facture les retraits déplacés que 0,65€ l’unité.

Les commissions d’intervention restent inférieures au plafond légal

Le coût des commissions d’intervention demeure inchangé, à 6,90 €. Une bonne nouvelle quand on sait que la plupart des banques ne se privent pas de facturer le maximum autorisé, soit 8 € par commission. La Banque Postale demeure ainsi, aux côtés du Crédit Mutuel Maine-Anjou Basse-Normandie, l’une des rares exceptions.

Les découverts bancaires en hausse continue depuis 20 ansA lire aussi

60% des Français en dépassement de découvert au moins 1 fois par an

Lire la suite

Billets perdants : les tarifs de La Banque Postale qui grimpent le plus en 2019

Hausse de 10% sur les frais de tenue de compte de La Banque Postale

Rassurez-vous, ce n’est pas aussi terrible qu’en 2017, année durant laquelle La Banque Postale avait doublé ses frais de tenue de compte. Mais la hausse est bien visible : les frais de tenue de compte passent ainsi de 12€ en 2018 à 13,20€ en 2019.

Une consolation, toutefois : La Banque Postale demeure, là encore, moins chère que la majorité des banques traditionnelles. En moyenne les frais de tenue de compte sont en effet facturés à hauteur de 18,50€ par an, selon une étude signée Panorabanques.

L’offre groupée de services Formule de Compte, plus coûteuse en 2019

Si vous espériez pouvoir échapper à la hausse des frais de tenue de compte en optant pour l’offre groupée de services Formule de Compte de La Banque Postale, c’est raté ! L’offre permet toujours d’être exonéré des frais de tenue de compte. Mais en 2019 la cotisation annuelle de cette prestation augmentera également de 1,20€ par an, et ce quel que soit le type de carte bancaire retenu.

La Banque Postale augmente le coût des virements occasionnels en agence

En 2019, vous rendre en agence pour effectuer un virement à La Banque Postale vous coûtera plus cher. A partir du 1er janvier 2019, date d’entrée en vigueur effective de la nouvelle tarification, comptez ainsi 3,60€ par virement occasionnel effectué en agence, contre 3,30€ jusqu’à présent.

Loin d’être un cas isolé, cette stratégie tarifaire est une tendance lourde dans les banques de réseaux. A l’heure du tout digital, les banques s’efforcent en effet d’encourager leurs clients à se montrer plus autonomes. L’idée ? Désengorger les agences et maîtriser les coûts liés à leur infrastructure.

Comment faire un virement en ligne ?A lire aussi

Comment faire un virement en ligne ?

Lire la suite

Offre de bienvenue : La Banque Postale change son fusil d’épaule

En 2018, La Banque Postale proposait à ses nouveaux clients une réduction sur le prix de la carte Visa Premier. Ces derniers pouvaient ainsi opter pour une carte bancaire haut de gamme, moyennant une cotisation de 75€ la première année puis 127€ les années suivantes.

Un an plus tard, La Banque Postale recentre sa promotion sur les offres groupées de services. La prime s’avère toutefois plus généreuse : -50% sur l’offre groupée de services Formule de Compte si vous optez pour la Visa Premier.

Si vous changez de banque pour La Banque Postale en 2019, votre Formule de Compte Visa Premier vous reviendra donc à 78,60€ la première année, avant de repasser au prix standard de 152,20€ par an.

lupa Envie de changer de banque ? Trouvez les meilleures offres de bienvenue des banques sur Panorabanques ! Je compare

Le diagnostic billet de banque

Au global, malgré plusieurs légères hausses de tarifs, la Banque Postale demeure parmi les banques de réseaux traditionnelles les moins chères. L’écart avec les banques en ligne, en revanche, se creuse encore un peu davantage. Si dans l’ensemble l’inflation des tarifs reste maîtrisée chez La Banque Postale, on regrette toutefois la hausse des frais de tenue de compte et du prix de l’offre groupée de services Formule de Compte.

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE