Publicité
Publicité
Société Générale : sa carte à cryptogramme dynamique déjà un best-seller !

Société Générale : sa carte à cryptogramme dynamique déjà un best-seller !

0

En l’espace de 10 mois, la carte bancaire à cryptogramme dynamique de la Société Générale – cette CB qui permet de sécuriser les paiements en ligne – est déjà un carton. 200 000 cartes ont été émises… Cartes qui ont permis d’effectuer plus de 1 million de transactions en ligne ! Pourquoi un tel succès ? D’autres banques vont-elles commercialiser cette carte bancaire intelligente ? Eléments de réponse.

Fraude CB
Fraude CB

200 000 cartes bancaires commercialisées en 10 mois

La Société Générale a vraisemblablement été très bien inspirée en décidant d’être la première banque française à proposer une carte bancaire dont le cryptogramme – vous savez les trois chiffres au dos de votre carte – change régulièrement. Alors que cette option est payante – 12 € par an de plus sur la cotisation de votre carte bancaire – déjà 200 000 cartes ont été commandées par les clients de la Société Générale.

Une CB adoptée et utilisée puisque 1 million de paiements en ligne ont été effectués depuis sa commercialisation, il y a moins de 10 mois. Du coup, cette nouveauté représente le « meilleur lancement de carte bancaire de l’histoire de la Société Générale », peut-on lire dans le communiqué de presse annonçant ces premiers résultats.

Fraudes bancaires

A lire aussi

Société Générale inaugure la CB à cryptogramme dynamique

Lire la suite

Une carte anti-fraude en ligne

La carte bancaire est l’un des moyens de paiement les plus sûrs. Le taux de fraude est de seulement 0,064 %, selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement publié en juillet 2017. A noter toutefois que, concernant le paiement en ligne, le taux de fraude est un peu plus élevé à 0,199 %.

C’est justement pour limiter encore un peu plus le risque de transactions frauduleuses que la Société Générale a lancé, grâce à la technologie de Idemia, sa carte bancaire à cryptogramme dynamique. Au lieu d’un cryptogramme fixe, cette CB intègre un mini écran qui affiche un code différent toutes les heures. Résultat, même si un hacker pirate vos coordonnées de cartes bancaires, il ne pourra pas s’en servir. Car celles-ci deviendront très vite obsolètes et inutilisables.

 

La biométrie comme autre moyen de sécuriser ses opérations sur internet

Succès oblige, la carte bancaire à cryptogramme dynamique s’exporte. Elle sera bientôt proposée par la banque chinoise CMBC, a indiqué Idemia dans un communiqué fin septembre 2017. Et en France ? Fin 2015, BNP Paribas et le groupe BPCE – Banque Populaire-Caisse d’Epargne – avaient testé cette CB… Mais pour le moment, aucune de ces banques n’ont annoncé de lancement.

C’est peut-être parce que les autres banques mises sur d’autres technologies pour sécuriser les paiements en ligne. Idemia a en effet conçu un autre type de carte anti-fraude qui s’appuie cette fois sur la biométrie.  Présentée début octobre 2017 au forum CB organisé par le Groupement des cartes bancaires, cette carte intègre un lecteur d’empreintes digitales. Mais pour le moment, il s’agit d’un prototype. Les expérimentations devraient commencées courant 2018.

D’ores et déjà utilisable cette fois-ci, la solution de sécurisation biométrique adoptée par La Banque Postale. Lancée le 6 juin 2017 – après 5 ans de développement et de tests – celle-ci repose sur l’authentification vocale. Concrètement, les utilisateurs de Talk to Pay – c’est le nom de ce service – reçoivent un appel au moment de payer en ligne les invitant à prononcer une phrase d’identification. Pour le moment, La Banque Postale n’a communiqué aucun premier bilan sur Talk to Pay. Combien de clients ont-ils téléchargé l’application ? Combien de paiements ont été sécurisés via cet outil ? Mystère…

Avez-vous testé Talk to Pay ou la CB biométrique de la Société Générale ? Qu’en avez-vous pensé ? Répondez-nous en nous laissant un commentaire juste en dessous de ce billet. On attend vos témoignages !

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE