Publicité
Publicité
#SuccessStory : N26 compte plus de 100 000 clients en France

#SuccessStory : N26 compte plus de 100 000 clients en France

0

Fin janvier 2017, lors du Paris Fintech Forum, la fintech allemande officialisait son lancement dans l’hexagone. Elle nous livrait aussi ses ambitions : attirer 100 000 clients français dans l’année. Eh bien, mission accomplie pour N26 ! En seulement 7 mois, la néobanque a déjà franchi cette barre symbolique, a-t-elle annoncé le 14 septembre 2017. Pour N26, ce succès est dû au « bouche à oreille » et aux recommandations de ses clients. Indéniable ! Tant la valeur de N26 réside dans l’amélioration continue de l’expérience client, des services rendus et de l’ergonomie de son application. Focus.

Lancement officiel de N26 en France

N26 : 500 000 clients en Europe !

La banque mobile allemande ne s’est ni arrêtée à l’Allemagne, ni à la France. Elle est présente dans 17 pays européens. Résultat, le compteur s’affole ! Fin août 2017, N26 passait le cap des 500 000 clients en Europe. 5 mois plus tôt, en mars 2017, elle ne comptait « que » 200 000 clients.

On comprend au passage qu’avec 100 000 ouvertures de comptes en 7 mois – soit 3 000 nouveaux clients par semaine – N26 est particulièrement bien implantée en France. La fintech a su convaincre des Frenchies connectés et probablement déçus de leur banque.

Cette success story – qui n’en est qu’à ses prémices – en rappelle une autre, celle du Compte-Nickel. En 3 ans et demi, le compte sans banque – et qui récemment s’est fait racheter par BNP Paribas – a attiré près de 700 000 clients. Impressionnant ! Mais à ses débuts, le Compte Nickel a mis plus d’un an pour obtenir 100 000 clients.
Et maintenant ? Le Compte-Nickel est devenu la première néobanque à être rentable en France. Il faut dire qu’elle part avec trois avantages. C’est la toute première néobanque en France. Elle a un modèle hybride (en ligne et en bureaux de tabac). Et, elle est française !

L’innovation au service de l’expérience client

Retour à N26. Dans le communiqué annonçant le cap des 100 000 utilisateurs en France, N26 explique que « son développement s’est fait en grande partie grâce aux recommandations par les clients existants ». Bref, le bouche à oreille a contribué au succès rapide de la banque mobile en France.

Et ce n’est pas tout. A chaque nouveauté, N26 accompagne son lancement d’un communiqué et donc d’un relais dans les médias. Et comme, N26 ne cesse d’innover ou du moins de compléter et d’améliorer les services dispensés, les occasions de parler de N26 sont nombreuses !

Les Fintechs

A lire aussi

Les Fintechs : menace pour les banques ?

Lire la suite

Quid des dernières fonctionnalités développées par N26

Faisons la rétrospective des annonces de N26 depuis son lancement en France :

  • 10 mars 2017 : la carte d’identité française est acceptée pour valider son identité. Ceux qui n’ont pas de passeport peuvent désormais eux-aussi ouvrir un compte N26

 

  • 18 juillet 2017 : N26 annonce qu’Apple Pay sera disponible avant la fin de l’année 2017 ! Surprenant alors qu’à l’heure actuelle seules 3 banques proposent cette solution de m-paiement en France (Carrefour Banque, Caisse d’Epargne et Banque Populaire)

 

  • 25 juillet 2017 : intégration du MasterCard SecureCode, un dispositif qui permet une double sécurisation des paiements en ligne

Top ! Mais bon, on reste pour le moment un peu jaloux des clients allemands de N26. Outre-Rhin, emprunter, épargner et même s’assurer chez N26 est possible ! A quand ces produits en France ? Jérémie Rosselli, le « General Manager France » de N26, on vous pose la question 😉

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE