Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Yeeld va facturer certaines fonctionnalités pour les nouveaux clients

Yeeld va facturer certaines fonctionnalités pour les nouveaux clients

0

Yeeld change de stratégie sur l’épargne et devient payant pour les nouveaux utilisateurs. Mais pourquoi cette évolution tarifaire ? Pour Yeeld, l’objectif est d’aller plus loin dans l’aide et l’accompagnement des clients. Comment cela se traduit ? Par la mise en place de trois formules : « Basique » (gratuite), « Complet » (4,99 euros par mois) et « Expert » (9,99 euros par mois).

compte-épargne-yeeld-carte

Du simple compte épargne mobile à l’assistant d’épargne personnel

50 000, c’est le nombre d’utilisateurs de Yeeld, l’application mobile de micro-épargne. La gratuité de l’offre est un élément prépondérant de cette attractivité. Mais comment la jeune pousse se rémunérait-elle alors ? Grâce aux ventes de cartes physiques Mastercard et aux commissions ponctionnées sur les opérations en devises (paiements et retraits à l’étranger).

Yeeld fait toutefois face à une crise de croissance. L’afflux de Yeelders génère toujours plus de demandes d’amélioration du service : nouvelles règles d’épargne, compatibilité avec le wallet de paiement mobile Apple Pay, conseils personnalisés en matière d’épargne et d’investissement. Et plus de Yeelders, c’est aussi un défi pour conserver la qualité du service client.

Résultat : Yeeld veut accélérer le développement de son application et fluidifier l’expérience utilisateur pour proposer à sa clientèle un produit plus complet et efficace. D’où le besoin de nouvelles sources de revenus avec une tarification plus juste. Attention, cette tarification ne s’applique qu’à partir du 23 décembre 2019 et uniquement pour les nouveaux clients.

  • La première offre, incluant toutes les règles d’épargne, est gratuite.
  • La deuxième formule à 4,99 euros par mois permet de gérer ses capsules à financer sans effort.
  • Enfin, la formule « Expert » à 9,99 euros par mois fait la bascule vers l’assistant d’épargne personnel, avec des conseils de pros et une gamme enrichie de fonctionnalités.

Yeeld, l’épargne en ligne facile et ludique

L’application mobile gratuite de micro-épargne a été conçue comme alternative au traditionnel Livret A. Au moment du lancement de son offre, début 2019, son cofondateur, Nagib Beydoun, présentait un moyen d’épargner « automatique, indolore et amusant ». Comment ça marche ? Connectée à tous vos comptes bancaires, l’épargne est nourrie de plusieurs manières.

L’arrondi à l’euro supérieur

L’arrondi à l’euro supérieur consiste, pour l’application Yeeld, à aller à l’arrondi supérieur de chaque transaction réalisée avec votre carte bancaire, puis à mettre la différence sur votre épargne.

Exemple : tu règles un achat de 21,30 euros. L’appli va à 22 euros et met de côté la différence, soit 0,70 euros.

La règle des 52

Autre moyen d’économiser sans en avoir l’air : la règle des 52. Ce chiffre correspond au nombre de semaines qu’il y a dans une année. Si vous sélectionnez ce gadget, l’appli Yeeld prélève un euro la première semaine, deux euros la deuxième, etc. Jusqu’à 52 euros la dernière semaine de l’année. Au 31 décembre, vous disposez d’une cagnotte de 1378 euros !

J’épargne et j’oublie

Enfin, Yeeld propose une fonctionnalité « J’épargne et j’oublie ». Vous fixez un montant à économiser chaque semaine et, automatiquement, la somme est placée sur votre compte épargne en ligne.

Et comme les petits ruisseaux forment les grandes rivières, à la fin de l’année, vous êtes parvenu à vous constituer une solide épargne de précaution !

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE