Publicité

Publicité
Assurance-vie : distributeur, assureur : qui fait quoi ?

Assurance-vie : distributeur, assureur : qui fait quoi ?

0

Assurance-vie : distributeur, assureur : qui fait quoi ?
Assurance-vie : distributeur, assureur : qui fait quoi ?

Placement préféré des Français, l’assurance-vie permet de faire fructifier son épargne et de transmettre une part de son patrimoine dans de bonnes conditions fiscales. La durée d’un contrat, parfois plusieurs dizaines d’années, implique de bien le choisir et notamment de bien distinguer le distributeur de l’assureur.

Le rôle de l’assureur

Un contrat d’assurance n’est pas transférable. Il est donc important d’opter pour un contrat qui vous lie à un assureur solide et de bonne réputation. C’est lui qui assure la gestion, la rémunération et la réalisation effective des garanties prévues. Il est en effet le producteur de ce produit et le responsable de sa mise en œuvre.

Différence souscripteur et bénéficiaire

A lire aussi

Quelle est la différence entre souscripteur et bénéficiaire ?

Lire la suite

Du côté du distributeur

Il peut s’agir d’un commerçant qui distribue de l’assurance communément appelé courtier en assurance. Comme son homologue des services bancaires, il sert d’intermédiaire entre le client et les assureurs. Il est indépendant et peut donc travailler avec tous les groupes au mieux des intérêts de son client. Le courtier ne doit pas être confondu avec l’agent général d’assurance qui est un professionnel mandaté par une ou plusieurs compagnies d’assurance.

L’étendue de son offre est forcément plus limitée et ses conseils orientés par le périmètre des contrats proposés par les compagnies qu’il représente. En un mot, le courtier vous représente tandis que l’agent d’assurance représente ses compagnies mandantes.

Le choix de l’assureur prime évidemment sur celui du distributeur. C’est en effet l’assureur qui assurera la réalité du contrat dès son entrée en vigueur.

Le marché de l'assurance vie dominé par les banques ?

A lire aussi

Le marché de l’assurance-vie dominé par les banques ?

Lire la suite

Rôle et obligation administrative des intermédiaires d’assurance

Les liens entre distributeurs et producteurs d’assurances doivent faire l’objet d’une convention écrite. Le distributeur a le devoir d’expliciter clairement ses liens financiers vis-à-vis des compagnies d’assurance et de donner les coordonnées des services de réclamation et de contrôle concernés par son offre.

Où souscrire une assurance vie ?

A lire aussi

Où souscrire une assurance vie ?

 

Lire la suite

Cette dernière doit préciser si le distributeur agit ou pas dans le cadre d’un lien exclusif avec l’assureur, sa capacité à analyser ou non l’ensemble du marché et motiver son choix quant à sa proposition précise. Un distributeur doit être lui-même immatriculé et titulaire d’un diplôme ou d’une attestation de stage pour pouvoir exercer sa fonction. Il doit posséder une responsabilité civile professionnelle et une garantie financière.

logo

Conseil billet de banque

Soyez attentifs à la teneur du contrat et à l’objectivité des conseils qui vous sont prodigués. Privilégiez dans tous les cas un assureur ayant pignon sur rue. Dans le domaine de l’assurance, la réputation n’est pas à prendre à la légère !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE