Publicité

Publicité
Plan épargne d’entreprise (PEE) : décryptage

Plan épargne d’entreprise (PEE) : décryptage

2

Votre entreprise a mis en place un Plan Epargne Entreprise (PEE). En quoi ça consiste ? Comment ça marche ? Qui peut en bénéficier ? Nos réponses.

Plan épargne d’entreprise (PEE) : décryptage

PEE : quelques principes

Etre salarié d’une entreprise qui a mis en place un PEE, c’est plutôt une bonne nouvelle pour vous ! Car cela signifie que votre employeur encourage, collectivement, tous les salariés de l’entreprise à se constituer une épargne. Ce dispositif n’a cependant rien d’obligatoire.

Mais, n’importe quelle entreprise, quel que soit sa taille, peut le mettre en place. Ce plan peut même être interentreprises (PEI). L’ensemble des salariés y a droit. Il peut toutefois y avoir un délai d’ancienneté. Celui-ci ne peut toutefois pas excéder 3 mois.

Focus sur l’épargne salariale

A lire aussi

Focus sur l’épargne salariale

Lire la suite

Comment ça marche ?

Le PEE vous permet de vous constituer une épargne par le biais d’un portefeuille de valeurs mobilières. Vous pouvez l’alimenter par des versements volontaires à condition qu’ils n’excèdent pas 25 % du montant de votre revenu annuel.

Vous pouvez aussi y verser votre intéressement ou votre participation, ainsi que les gains tirés de votre PEE. Bonne nouvelle aussi : votre employeur peut aussi y abonder, c’est-à-dire y verser aussi une contribution.

Celle-ci est cependant plafonnée à trois fois le montant que vous avez-vous-même déposé dans l’année, sans jamais pouvoir dépasser 8 % du plafond annuel de la sécurité sociale, soit 3 043,20 €. Sachez toutefois que si vous investissez dans des actions ou des certificats d’investissement émis par votre entreprise, ce plafond peut aller jusqu’à 5 477,76 € (plafond 2015).

Déblocage anticipé possible

Quelle que soit l’origine de l’épargne, celle-ci est bloquée pendant 5 ans. Un déblocage anticipé est cependant autorisé dans des cas très précis : mariage, Pacs, naissance ou adoption d’un 3e enfant, divorce, rupture de Pacs avec garde d’au moins un enfant, licenciement, invalidité de 2e ou 3e degré pour vous ou un membre de votre famille, décès (salarié ou conjoint), surendettement.

Les Françaises et l'épargneÀ lire aussi

Déblocage du PEE

Lire la suite

Des avantages pour l’employeur et les salariés

Les sommes placées peuvent être investies dans des SICAV ou FCP (Fonds commun de placement), des actions ou encore servir à augmenter le capital de l’entreprise. Les rendements dépendent du comportement des marchés financiers.

L’intérêt du PEE est surtout fiscal :  si votre employeur bénéficie d’avantages en termes de cotisations sociales et d’impôt, vous aussi ! Les sommes versées par votre employeur sur votre PEE sont exonérées d’impôt. Vous n’avez pas à les déclarer. Il en va de même des gains que vous tirez de votre PEE. A condition qu’ils soient réinvestis dans votre plan et que vous ne débloquiez pas votre épargne de façon anticipée.

Epargne salariale

A lire aussi

Quelques changements pour l’épargne salariale…

Lire la suite

Publicité
Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Je voudrai débloquer l’ensemble de mon épargne entreprise lorsque j’avais travaillé chez Lactalis que j’avais laissé en épargne sur les Fonds de BNPPARIBAS.
    Merci de me donner la démarche à suivre.

    Bien cordialement,

    Fabien BOUVET

LAISSER UNE RÉPONSE