Publicité
Publicité
Les frais bancaires devraient baisser en 2014 !

Les frais bancaires devraient baisser en 2014 !

0

Les frais bancaires devraient baisser en 2014 !
Les frais bancaires devraient baisser en 2014 !

Dans un contexte d’inflation basse (0,7 % en 2013) et alors que les prix de beaucoup de produits ou services de base continuent d’augmenter (Timbre : +4,8 %, Electricité : +5 % en août 2013 et +5 % en août 2014…) les Français devraient payer moins de frais à leur banque en 2014 selon la dernière enquête de Panorabanques.com

En 2013, les Français ont payé en moyenne 191 € à leur banque et, en 2014, ils ne devraient payer que 187 € soit une baisse de 1,9 %.

Si les frais bancaires (dus pour environ un tiers aux frais de découvert et pour un tiers au coût de la carte bancaire) devraient globalement s’orienter à la baisse, cette évolution « moyenne » cachera des disparités.

La baisse attendue en 2014 est essentiellement due au plafonnement des commissions d’intervention à 8 € par incident (Loi de régulation des activités bancaires du 26 juillet 2013).

Les frais liés au dépassement de découvert autorisé baisseront de 6,65 %. Les commissions d’intervention (facturées à l’occasion d’un incident de fonctionnement) sont maintenant plafonnées unitairement à 8 €. Elles étaient en moyenne de 8,55 € en 2013 et s’établissent désormais à 7,66 €. Les Français, qui ont supporté des frais moyens de découvert de 63,09 € en 2013, verront leur facture s’établir à 58,89 € en 2014 pour le même nombre d’incidents.

Le coût payé en moyenne par les Français pour leur carte bancaire augmentera de 0,50 € (+0,8 %) soit à peine plus que l’inflation. Le coût moyen de la carte bancaire passera de 61,14 € à 61,65 €.

Frais bancaires

A lire aussi

Ces frais bancaires hors de prix

Lire la suite

Pour les autres frais les évolutions les plus notables seront…

Du coté des baisses :

  • les frais liés à la gestion des comptes sur Internet baisseront de 3,2 % : ce service est devenu gratuit chez 2 banques supplémentaires. Une belle économie pour leurs clients puisque ce service, lorsqu’il est facturé, coûte en moyenne 26,80 € !
  • les frais liés aux prélèvements baisseront de 2 % et les assurances des moyens de paiement coûteront très légèrement moins cher (-0,6 %).

Du coté des hausses :

  • la facturation des frais de tenue de compte : le nombre de banques qui facturent ces frais augmente et passe de 53 en 2013 à 73 en 2014. Ainsi, les Français paieront en moyenne des frais de tenue de compte en hausse de 14 % cette année (à 7,52 € par an en moyenne).

A trois exceptions près, les frais bancaires diminueront dans tous les départements français en 2014. La baisse dépassera 5 % dans 15 départements. Les 3 départements qui bénéficieront des plus fortes baisses devraient être les Pyrénées Orientales (-9,9 %), l’Aude (-8,7 %) et la Lozère (-8,1 %). Les 3 départements où les frais devraient augmenter sont : la Saône et Loire (+0,38 %), l’Isère (+0,18 %) et l’Ardèche (+0,11 %).

bg_b2_0

A lire aussi

Les frais bancaires repartent à la hausse selon une étude exclusive du comparateur Panorabanques.com

Lire la suite

L’évolution des frais bancaires en 2014 selon 3 profils

Pour un profil CSP+ (carte haut de gamme débit différé, jamais à découvert – gérant ses comptes sur internet), les frais bancaires baisseront de -0,61 %. La carte bancaire augmentera très légèrement (+0,45 %). Les autres frais (gestion sur internet, virements en ligne, assurance des moyens de paiement) permettront aux Français ayant un profil CSP+ de payer un peu moins de frais bancaires en 2014.

Pour un profil jeune (20 ans, carte internationale standard à débit immédiat – gestion internet – pas de découvert), les frais bancaires devraient augmenter légèrement : +0,50 % et passeront ainsi de 52,76 à 53,02 €.

Pour un profil très souvent à découvert (une fois par mois), la baisse des tarifs bancaires est la plus nette : les frais passent passant de 253,71 € en 2013 à 243,08 € cette année. Soit une baisse de 4,19 % (contre 1,96 % pour le profil « moyen »). Evidemment, les économies seront beaucoup plus importantes pour les personnes qui sont très souvent en dépassement de découvert autorisé puisque les banques ne pourront facturer qu’un maximum de 10 commissions d’intervention par mois.

Méthode

Panorabanques.com a analysé l’évolution des tarifs de 157 banques de France Métropolitaine, représentant plus de 95 % de part de marché. L’étude porte sur l’analyse détaillée de 196 lignes tarifaires et de 367 packages bancaires.

Un profil « Français moyen » a été réalisé sur la base des comportements de 16 113 personnes ayant effectué une comparaison bancaire sur Panorabanques.com en 2013. L’échantillon a été redressé par rapport aux données INSEE sur les variables : âge, sexe, région et taille de la ville d’habitation, afin d’être représentatif de la population française de 18 à 50 ans. Les moins de 18 ans et les 50 ans et plus, en nombre insuffisant pour garantir une représentativité nationale, ont été exclus de l’étude.

L’avis de Guillaume Clavel, fondateur de Panorabanques

La baisse des frais bancaires en 2014 c’est une bonne nouvelle ! Une baisse des frais de découvert, une hausse du coût de la carte proche de l’inflation et une stabilité des autres frais c’est bon pour les clients des banques.

Globalement, la plupart banques ne se sont pas « rattrapées » en augmentant fortement les frais pour compenser la baisse des frais de découvert qui leur a été imposée par la loi.

Mais attention, nous parlons ici de moyennes et, comme souvent,  « le diable se cache dans les détails » et il faut que chaque client soit vigilant et attentif à sa situation personnelle. Il ne faudrait pas que les banques se mettent toutes à facturer des frais de tenue de compte ou d’autres frais liés à des services inutiles…

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE