Publicité

Publicité
Le crowdfunding « consacré » en Europe

Le crowdfunding « consacré » en Europe

0

En Europe, le crowdfunding est en bonne santé ! 5,431 milliards d’€ auraient transité sur le continent en 2015 à travers les différentes plateformes. Ce qui correspond à une hausse de 92 % par rapport à 2014. Ces chiffres proviennent de l’étude menée par l’université de Cambridge et KPMG, publiée le 21 novembre. Les raisons de ce succès ? Le Royaume-Uni qui comptabilise à lui seul 82,61 % de l’ensemble du continent… et il faut l’avouer l’alternative plaisante au secteur bancaire que constitue le financement participatif ! Focus.

Crowdfunding
Crowdfunding

Financement participatif : les pays anglo-saxons vs le reste du monde ?

D’abord, quelques chiffres au niveau mondial pour comprendre où le crowdfunding prend le mieux :

  • En Amérique du Nord, le marché du crowdfunding pèse 33,6 milliards d’€ en 2015
  • Au Royaume-Uni, il pèse 4,412 milliards
Part du crowdfunding en Europe : Royaume-Uni vs le reste
Part du crowdfunding en Europe : Royaume-Uni vs le reste

S’agit-il d’une tendance culturelle – faisant des pays anglo-saxons les plus fervents promoteurs de ce mode de financement ? Après tout, le crowdfunding est né aux Etats-Unis… Selon Antoine Bernabeu, associé chez KPMG cité par Le Monde, « culturellement, les Anglo-Saxons montrent en général plus d’appétit au risque que l’Europe continentale ». A ce facteur, il ajoute la « forte concentration du secteur bancaire britannique qui renforce le besoin d’alternatives pour les entreprises ». Ceci dit, on pourrait aussi faire le même constat pour la France…

Mais c’est en fait en Asie que le bilan est le plus significatif. Le marché asiatique concentre 94,6 milliards d’€ en 2015, nous dit l’étude, faisant du continent le champion du crowdfunding.

Prêt bancaire classique ou crowdfunding ?

A lire aussi

Prêt bancaire classique ou crowdfunding ?

Lire la suite

La France championne du crowdequity

Bien qu’à des années lumières du marché britannique, la France récupère la deuxième position en Europe. En 2015, 319 millions d’€ ont été financés par le biais des 49 plateformes de crowdfunding que compte le pays. La croissance du marché français est estimée à 318 % entre 2013 et 2015. « En France, la finance alternative confirme sa place sur la scène financière. Sa croissance devrait continuer à se poursuivre », peut-on lire dans l’étude.

C’est mieux que l’Allemagne – 218 millions d’€ – et que les Pays-Bas (111 millions). Le financement participatif en France serait majoritairement poussé par les prêts aux particuliers – ou P2P Lending : 135 millions d’€ en 2015, soit 42 % du marché. Ce secteur étant quant à lui porté par un acteur en France, Younited Credit (ex-Prêt d’Union) qui concentre plus de la moitié de la collecte.

Pour info, au niveau européen (hors Royaume-Uni), les prêts aux particuliers représentent 365,80 millions d’€.

  • Mais en termes de croissance, c’est l’investissement en capital – ou crowdequity – qui enregistre le score le plus fort : + 298 % pour un montant total de 75 millions d’€.
  • Le prêt privé aux entreprises – crowdlending – a quant à lui atteint 28 millions d’€ en France, contre 212,08 millions en Europe (hors Royaume-Uni).
  • En revanche, les dons en échange de contrepartie en nature – popularisés par des plateformes comme KissKissBankBank et Ulule – ont progressé de manière plus limitée. Avec une hausse de 35 %, ce secteur du crowdfunding atteint 48 millions d’€ en France, contre 139,27 millions en Europe (hors Royaume-Uni).

KIssKissBankBank

A lire aussi

Une « Maison du crowdfunding » pour KissKissBankBank !

Lire la suite

Pour Antoine Bernabeu, « Le financement participatif se professionnalise en France. Il est passé du don des particuliers pour un coup de cœur à un mode de financement des PME de croissance et des start-up où se retrouvent tous les fondamentaux du capital-investissement, que ce soit en matière d’analyse des risques, du modèle économique… ».

Au niveau européen, le « marché du crowdfunding devrait atteindre 8 milliards d’€ en 2016 », estime l’étude.

Et vous ? Avez-vous déjà sauté le pas du crowdfunding ? Si oui, sous quelle forme (dons, prêt aux entreprises, prêts aux particuliers) ? Racontez-nous votre expérience en laissant un commentaire juste sous l’article !

Jihane Bensouda

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE