Publicité
Publicité
Livret Arbres : épargner tout en préservant la nature

Livret Arbres : épargner tout en préservant la nature

0

Vous avez un petit peu d’argent de côté à placer ? Et vous souhaitez que votre épargne « travaille » intelligemment ? Restez bien avec nous, billet de banque va vous présenter un tout nouveau produit d’épargne éco-responsable : le Livret Arbres de la start-up bretonne « EcoTree ». Le concept est simple. Vous achetez à distance des arbres. Et lorsqu’ils sont matures, ils sont coupés et vendus. De votre côté, vous empochez intérêts et plus-values. Intéressé ? On vous en dit plus.

livret solidaire
livret solidaire

EcoTree : « plantez, c’est bon pour la planète et c’est rentable ! »

L’idée du Livret Arbres vient de EcoTree, une jeune start-up fondée il y a tout juste un an par cinq bretons conscients de la déforestation et de ses conséquences. « Chaque année, entre 13 et 15 millions d’hectares de forêt disparaissent [soit la surface de la Belgique, ndlr]. La déforestation est à l’origine de 17 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre », expliquent-ils sur leur site internet.

Résultat, EcoTree a acquis plusieurs forêts. L’objectif étant de « participer à la reforestation des zones déboisées en France sur des terrains acquis en propre ». Et, pour que son action prenne plus d’ampleur, quoi de mieux que d’y associer les entreprises et les particuliers ! Et si en plus, ça leur rapporte, tout le monde y trouve son compte ! Telle est la philosophie de EcoTree.

Placements sociaux, solidaires, éthiques

A lire aussi

Livret d’épargne solidaire : on vous aide à faire votre choix

Lire la suite

Après le Livret A, le Livret Arbres !

Mais concrètement, comment ça marche ? Vous choisissez sur le site de EcoTree le ou les arbres que vous voulez (Chêne, Epicéa, Douglas, Châtaigner etc). Vous pouvez aussi opter pour des arbres déjà plantés. Enfin, vous choisissez votre forêt (Côtes d’Armor, Finistère ou Morbihan). Pas de surprise, chacun investit selon son budget, les prix allant de 15 € à 50 € par arbre.

A noter que EcoTree restant propriétaire de la parcelle sur laquelle votre arbre est planté, vous n’avez pas de taxe foncière à payer.

Et bonus, les plus éco-responsables des investisseurs pourront à tout moment visualiser le compteur CO2 de leur arbre. C’est-à-dire savoir combien de gaz carbonique leur « beau sapin » a absorbé.

Epargne

A lire aussi

L’épargne solidaire a le vente en poupe

Lire la suite

Et en plus ça rapporte ?

A priori oui ! Eco Tree promet un rendement de 2 % à 4 % bruts par an. Pour rappel, le livret A rapporte en ce moment 0,75 % net.

En plus, ce placement bénéficie d’une fiscalité avantageuse. Vos plus-values sont non-imposables « lorsque la cession porte sur des arbres dont la valeur est inférieure à 15 000 € ou au-delà de 10 années de détention des arbres », rappelle EcoTree.

Un investissement de long terme

Interrogé par RTL, Théophane Le Mené, l’un des créateurs de EcoTree, explique ainsi qu’il est possible de « revendre votre livret au bout de dix ans, avant que l’arbre ne soit abattu. Mais l’idée c’est attendre ». Le principe étant de s’inscrire dans une démarche durable, donc de conserver ses arbres plusieurs années.

Convaincu par le Livret Arbres ? Celui-ci sera commercialisé à partir du 28 mars 2017. Et EcoTree n’entend pas s’arrêter là. Sur son site, la start-up annonce la sortie prochaine de « La Bourse aux arbres » pour revendre et échanger ses arbres.

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE