Publicité
Publicité
CB virtuelle : iBanFirst étoffe son offre de compte pro

CB virtuelle : iBanFirst étoffe son offre de compte pro

0

Jusqu’à présent iBanFirst, c’était uniquement un compte de paiement avec un IBAN… ce qui permettait aux professionnels de payer et de se faire payer par virement ou prélèvement. Mais maintenant, iBanFirst intègre aussi des cartes bancaires virtuelles à ses offres pros ! Résultat, vous et vos salariés pouvez régler vos achats en ligne simplement, par carte. Intéressé ? On vous en dit plus.

Compte professionnel
Compte professionnel

Jusqu’à présent réservées aux start-ups hébergées chez Station F – c’est ce qu’indiquait le Journal du Net dans un article daté du 19 juillet dernier – les cartes bancaires virtuelles de iBanFirst sont maintenant accessibles à l’ensemble de ses clients. Dans un communiqué mis en ligne le 25 août 2017, la fintech en détaille le fonctionnement.

Des cartes bancaires prépayées gratuites à durée limitée

Dorénavant, tous les professionnels et entreprises détenteurs d’un « Compte Pro Euro » ou « Compte Pro International » – bref tous les clients de iBanFirst – peuvent créer un nombre illimité de cartes virtuelles.

Ces dernières sont gratuites, nominatives, et valables entre 2 et 30 jours. Elles s’activent « en quelques secondes » depuis votre espace client, assure iBanFirst. Résultat, vous pouvez simplement et rapidement effectuer un achat en ligne.

Autre chose, ces CB dématérialisées fonctionnent comme des cartes prépayées. Ça signifie que vous pouvez choisir le montant crédité dessus, dans la limite de 20 000 €. Elles sont donc aussi très pratiques si vous devez déléguer un règlement à l’un de vos salariés. Plus besoin de faire des notes de frais ! Et ça, ça va ravir vos salariés et votre service comptabilité 😉

Plus pratiques, mais aussi plus sûres ! Avec ces cartes virtuelles, les coordonnées bancaires de votre compte pro restent secrètes. En effet, « Nous nous sommes aperçus que beaucoup de patrons de TPE / PMEs partagent les coordonnées bancaires de leur carte à leurs employés – par SMS, Slack ou email – afin de leur permettre d’effectuer des achats sans avancer les frais. Cela pose un vrai problème de sécurité des données bancaires », rapporte Geoffroy de La Rochebrochard, CPO de iBanFirst.

Zoom sur le prêt professionnel

A lire aussi

Clientèle professionnelle : quelles banques ont vos faveurs ?

Lire la suite

Comment générer vos cartes dématérialisées ?

Etape 1 : la connexion
Connectez-vous sur votre espace personnel sur le site ou l’application de iBanFirst. Puis rendez-vous dans l’espace dédié à la gestion des cartes bancaires prépayées.

Etape 2 : la configuration
Renseignez :

  • Le nom du titulaire – vous ou votre salarié
  • La date d’expiration – pour rappel votre carte peut être valable entre 2 et 30 jours
  • La somme à créditer sur la carte – plafonnée à 20 000 €

Etape 3 : la gestion
À tout moment, vous pouvez « gérer » vos cartes virtuelles. Il est possible par exemple de les annuler avant leur date d’expiration. Les fonds restants sont alors débloqués et restitués sur le compte de votre entreprise.

Sans intervention de votre part, l’argent est bloqué sur la carte virtuelle jusqu’à son expiration. Passée cette date, s’il reste des fonds dessus, ils sont restitués automatiquement.

Spendesk ou iBanFirst ?

iBanFirst n’est pas la première néobanque à commercialiser des cartes bancaires virtuelles. Cette bonne idée, on la doit à eFounders via sa fintech Spendesk. Alors pour ses CB dématérialisées, à quelle néobanque faire appel ? iBanFirst ou Spendesk ? En fait, ça dépend des services annexes dont vous avez besoin.

Pour les entrepreneurs qui viennent de créer leur entreprise, iBanFirst propose un compte pro tout compris à 14,90 € par mois – croyez-nous, c’est en général beaucoup moins que les forfaits des banques traditionnelles… Avec cette formule, vous bénéficiez d’un compte pro en euros – ce qui vous permet d’émettre et de recevoir des virements et des prélèvements – d’un système pour gérer les factures et de cartes bancaires virtuelles illimitées.

Chez Spendesk, la formule qui se rapproche du forfait de iBanFirst décrit ci-dessus, c’est l’offre « Entrepreneur ». Elle est valable pour des structures de 5 personnes au plus. Et elle coûte 19 € par mois, soit environ 4 € de plus par mois que le compte pro de iBanFirst. Mais, à ce prix, vous bénéficiez aussi d’une carte bancaire prépayée physique. Très pratique en cas de dépenses fréquentes sur le terrain !

Spendesk

A lire aussi

Spendesk lève 2 millions d’€ et lance sa CB physique

Lire la suite

Bref, avant de faire votre choix, estimez vos besoins ! Et ensuite regardez ce que les banques traditionnelles mais aussi les acteurs en ligne proposent. Et là, on peut vous aider 😉 Nous vous recommandons les services de Panorabanques… enfin de son comparateur de tarifs bancaires pour les pros. Vous constaterez que, selon l’organisme, les prix des services de base varient du simple ou double… voire bien plus. Et vous découvrirez au passage les offres d’autres néobanques comme Qonto et Anytime.

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE