Publicité
Publicité
« Max » : l’offre mobile qui libère la banque

« Max » : l’offre mobile qui libère la banque

0

Voilà maintenant près d’un mois, le Crédit Mutuel Arkéa lançait « Max », son offre bancaire mobile. La jeune pousse étoffe désormais sa gamme de services avec un compte et une nouvelle carte de paiement aux fonctionnalités inédites. Que vaut cette offre et comment peut-elle espérer se démarquer sur un marché bancaire de plus en plus concurrentiel ? Quelques éléments de réponse avec billet de banque.

Bruxelles souhaite encore faciliter la mobilité bancaire

Max ça vous dit quelque chose ? Avec ce service de paiement d’un nouveau genre, le Crédit Mutuel Arkéa entend revisiter la façon dont vous réglez vos emplettes. Et la banque se donne les moyens de ses ambitions ! Pas moins de 20 millions d’€ sont ainsi consacrés au développement de la nouvelle offre.

L’application Max était déjà disponible sur Android et sur iPhone depuis le 20 novembre. Elle s’enrichit désormais de nouvelles fonctionnalités. A commencer par la possibilité d’obtenir, sans condition de revenus, un compte de paiement et une carte à autorisation systématique Mastercard. Premier point notable donc, l’offre est accessible à tout particulier majeur. Il suffit de pouvoir justifier de votre identité. Impossible toutefois d’être à découvert avec ce type de carte. L’offre ne convient par conséquent pas à tout le monde.

Des tarifs très compétitifs

L’usage de la carte Max est en outre presque intégralement gratuit. Aucun frais de tenue de compte ou d’abonnement ne vous seront facturés et les retraits sont tous gratuits ! Si vous utilisez votre carte Max à l’étranger, seuls les frais de change vous seront facturés, au taux appliqué par Mastercard. On est loin du montant des commissions que prélèvent habituellement les banques traditionnelles. Comptez ainsi 2,50€ et 0,30% du montant concerné en moyenne chez ces dernières, selon le comparateur de frais bancaires Panorabanques. A noter qu’en cas de renouvellement anticipé de votre carte, vous serez facturé 10€. Bref, des tarifs qui s’alignent sur les meilleures offres du moment !

lupa

Comparez les banques pour trouver les meilleures offres !

Je compare

Autre gros plus, votre sésame de plastique peut être commandée directement via l’appli et vous sera livré sous 3 jours selon Max. Vous obtiendrez alors un numéro de compte IBAN, qui vous permettra dès lors effectuer des virements et prélèvements depuis votre compte Max. Les démarches sont donc simplifiées à l’extrême pour plus de fluidité.

Une carte multi-comptes et connectée

Dernier atout, et non des moindres, la carte de paiement Max est « agrégatrice », et peut donc être associée à vos différents comptes bancaires. Si les paiements et retraits sont prélevés sur le compte de paiement Max par défaut, quelques clics suffisent ainsi pour sélectionner un compte que vous détenez, même si celui est domicilié dans un autre établissement ! Pour cela, il vous suffit de renseigner les coordonnées des cartes bancaires concernées dans l’application Max.

Le mieux dans tout ça ? La carte Max est compatible avec Apple Pay, le service de paiement mobile sur iPhone, et devrait dès 2018 intégrer Paylib, son homologue sur Android. Une fonctionnalité qui s’étend donc à l’ensemble de vos comptes recensés sur l’application. « Grâce à cette fonction, vous pourrez par exemple régler un achat avec Apple Pay en utilisant n’importe quel compte, même si la banque qui le détient n’est pas compatible », indique Didier Ardouin, directeur général de Nouvelle Vague, la filiale du Crédit Mutuel Arkéa à l’origine de Max.

Paiement mobile

A lire aussi

Paylib sans contact, Apple Pay et Lyf Pay : quelle banque propose quoi ?

Lire la suite

Des projets plein les cartons

Mais Max veut aller plus loin… Et promet d’intégrer de nouvelles fonctionnalités à sa carte dans le courant de l’année 2018. Parmi les projets en cours de chantier, l’ajustement du solde du compte en temps réel, la personnalisation de votre code PIN. Une fonction cashback devrait également venir s’ajouter à la liste d’attributs de la nouvelle carte début 2018. Autrement dit, vous bénéficierait de réductions dans les magasins partenaires et une partie des dépenses effectuées avec votre carte Max vous sera remboursée. Dépenser plus pour gagner plus, en somme.

L’offre dispose donc de sérieux atouts pour vous séduire. Mais comment s’imposer dans un secteur bancaire plus concurrentiel que jamais avec – notamment – la montée en puissance des néobanques et l’arrivée d’Orange Bank ? « Max n’est concurrent de personne », estime Didier Ardouin. « Nous ne demandons pas à nos clients de clôturer leurs comptes chez les autres, mais de les agréger dans Max pour bénéficier de services à valeur ajoutée, du meilleur des produits bancaires ». Max se présente donc avant tout comme un compte d’appoint destiné à fluidifier vos opérations bancaires.

Banque en ligneA lire aussi

C-zam, N26, Compte-Nickel… : des comptes vraiment low cost ?

Lire la suite

Pour se faire connaître, la jeune banque mobile n’envisage pas de se lancer dans une campagne publicitaire traditionnelle. A contre-courant des banques traditionnelles qui se désinvestissent progressivement de leur réseau physique à grand renfort de fermeture d’agences, Max souhaite ouvrir des pop-ups stores et des boutiques. Ces points de vente, éphémères ou non, permettront aux usagers d’ouvrir un compte sur place et d’obtenir immédiatement une carte bancaire. La première d’entre elles ouvrira ses portes à Bordeaux dès 2018. Affaire à suivre !

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE