Publicité
Publicité
Agences et personnel : les banques européennes au régime

Agences et personnel : les banques européennes au régime

0

Selon un rapport publié mardi 12 septembre 2017 par la Fédération bancaire européenne (EBF), 9 100 agences bancaires auraient fermé leurs portes en 2016 en Europe. Conséquence : 53 000 banquiers auraient été remerciés sur le continent. Une situation qui n’est que le résultat – nous dit La Tribune – de la « baisse de fréquentation [des agences bancaires], de l’explosion des usages numériques des clients et de la pression sur les marges du fait des taux d’intérêt ultra-bas ».

Fermeture d'agences
Fermeture d'agences

Plus de 9 000 agences et 50 000 banquiers en moins

Depuis 2008, plus de 20 % des agences bancaires auraient fermé en Europe, leur nombre passant de 237 701 à l’époque à 189 270 en 2016.

Fermeture d'agences

A lire aussi

En 2020, y aura-t-il encore des agences bancaires ?

Lire la suite

La réduction des agences s’est traduite par une réduction des banquiers – l’année 2017 en compte 53 000 de moins. Toutefois, le nombre de banquiers en Europe reste assez élevé à 2,8 millions :

  • L’Allemagne en comptant le plus avec 628 121 personnes exerçant cette profession
  • Loin devant la France qui en compte 402 010
  • Et le Royaume-Uni qui en compte 387 577

choisir credit / choisir banque

A lire aussi

Dur dur d’imaginer l’agence bancaire du futur !

Lire la suite

Pourtant le besoin de se rendre en agence bancaire perdure

Rebondissant sur une récente étude du cabinet Deloitte sur les relations banques clients, La Tribune souligne que le « réseau d’agences [des banques] continue de jouer un rôle important » et ce, même si la fréquentation des agences diminue.

Le 1er critère dans le choix de la banque principale serait ainsi la « présence d’une agence proche du domicile » selon 29 % des Français interrogés.

De fait, malgré la progression de l’utilisation des sites et des applications mobiles des banques, les agences et leurs conseillers garderaient « un rôle clef » pour les « opérations importantes et les coups durs de la vie ».

Pour les opérations complexes par exemple – notamment les crédits – 44 % des sondés disent se rendre en agence.

Et vous ? Vous êtes plutôt du genre à vous rendre en agence et à faire appel à un conseiller ? Ou vous préférez tout réaliser en ligne ? Dites-nous en plus sur votre comportement bancaire en laissant un commentaire juste sous l’article !

J. Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE