Publicité
Publicité
Orange Bank enfin lancée : que vaut-elle ?

Orange Bank enfin lancée : que vaut-elle ?

0

Orange voulait initialement lancer sa banque au moment de l’entrée en vigueur de la loi Macron sur la mobilité bancaire en février 2017. Puis au printemps, puis le 6 juillet… Mais cette fois-ci, c’est la bonne ! Le 2 novembre 2017, Orange Bank qui a tant fait parler d’elle est enfin sortie et son offre est officiellement dévoilée. Quel est son prix, quels sont les services proposés ? Que vaut-elle par rapport aux banques traditionnelles ou aux banques en ligne ? Orange Bank va-t-elle changer la donne dans la banque au quotidien ?

DAB Orange Bank

Des tarifs très agressifs

Orange Bank a frappé fort : sur l’ensemble des services de l’extrait standard des tarifs, elle s’est alignée sur les banques en ligne les moins chères. Tout est à 0€.

Il peut y avoir des frais de tenue de compte si le client ne réalise pas au moins 3 paiements ou retraits par mois avec sa carte Visa ou son service de paiement mobile. S’il est « inactif », la facture peut être élevée : 5€/mois, soit 60€ par an.
Comparez les tarifs d’Orange Bank avec ceux des autres banques Panorabanques en moins de 30 secondes !

Globalement, par rapport aux banques en ligne les moins chères comme Boursorama Banque ou Fortuneo, Orange Bank s’en sort très bien en s’alignant sur presque tous les services. Mais il reste quelques exceptions :

  • Envoi des chéquiers : en recommandé : 5€ + frais de recommandé (une dizaine d’euros par chéquier au total), contre 0€ chez Boursorama Banque et 5€ chez ING Direct par exemple. Mais l’envoi en courrier simple est gratuit.
  • Paiements et retraits hors zone Euro : 1,95% pour Boursorama Banque et BforBank, 1,98% pour Fortuneo… Et 2,0% pour Orange Bank. Ça ne se joue pas à grand-chose mais c’est légèrement plus cher.
  • Virement assisté par un conseiller : les virements réalisés en ligne sont gratuits chez Orange Bank, comme dans la plupart des banques. Mais le recours à un conseiller pour saisir l’opération est facturé 5€ (comme chez Boursorama Banque et Fortuneo) alors que ING Direct ou Monabanq restent gratuites.
  • Lettre d’information pour compte débiteur non autorisé (courrier qui vous informe que vous êtes en dépassement de découvert) : elle est facturée 15€ chez Orange Bank, alors qu’elle est gratuite chez Boursorama Banque, Fortuneo, ING Direct …
Chez Hello bank!, elle est facturée 20€ et dans les banques traditionnelles entre 0€ et 20€ selon les établissements.

Et si on compare ses frais à ceux des banques traditionnelles (où Orange devrait aller chercher la plupart de ses clients bancaires), l’écart de tarifs est conséquent.

Plus de 40€ économisés sur la CB, 18€ sur les frais de tenue de compte, des frais de découvert inférieurs (les commissions d’intervention sont 8€ moins chères, mise en place d’une autorisation de découvert non facturée), et des frais aux distributeurs en France comme à l’étranger bien plus attractifs.

Et Orange Bank ne propose pas d’offres groupées de services (les fameux packages) : sa proposition tarifaire est simple et très compétitive. Selon nos premières estimations, un client d’une banque traditionnelle pourrait économiser plus de 150€ par an en passant chez Orange Bank.

Et 80€ d’offre de bienvenue à l’ouverture du compte

Orange Bank Offre bienvenue

En plus de la promesse d’économie annuelle sur les frais bancaires, Orange Bank accueillera ses clients avec une offre de bienvenue de 80€ à l’ouverture du compte (sous réserve d’effectuer au moins 3 paiements avec sa carte ou son mobile lors du premier mois). Une proposition comparable à celles des banques en ligne, mais qui constitue un vrai avantage par rapport aux banques traditionnelles ou aux néo-banques : Compte Nickel, C-Zam, N26 ou Revolut par exemple ne proposent aucune offre de bienvenue à leurs clients.

Pour l’ouverture d’un compte Orange Bank, Orange offre à ses clients (de plus de 3 mois d’ancienneté) 40€ supplémentaires sous forme d’avantages clients. 

Une accessibilité totale

Orange Bank est disponible pour tout le monde, sans conditions de revenus, d’épargne ou d’âge (il faut juste être majeur). Pas de tarifs préférentiels pour les plus jeunes ou les plus aisés : la grille tarifaire est identique pour tout le monde.

Orange Bank comparatif

 

Son accessibilité est un vrai avantage par rapport à toutes les banques en ligne « gratuites» : Fortuneo réclame 1200€ de revenus minimum, Hello bank! 1000€, BforBank 1600€, ING Direct 1200€ (sinon ils facturent 60€ par an). Seule Boursorama Banque avait anticipé l’arrivée d’Orange Bank en modifiant son offre le 7 septembre dernier en la rendant accessible pour tout le monde tout en maintenant la gratuité des opérations courantes. Orange Bank s’aligne ainsi sur la stratégie d’ouverture des néo-banques, qui en n’appliquant pas de conditions de revenus, ont fait des jeunes (N26) ou des CSP- (Compte Nickel, C-Zam) des cibles de conquête privilégiées.

A lire aussi

Les banques en ligne séduisent de plus en plus

Lire la suite

Des services à la page

Les services : l’ouverture de compte sera possible en ligne comme en boutique Orange (pas dans toutes les boutiques, on parle d’une centaine au lancement).

Mais l’offre d’Orange Bank s’apparente plus aux banques en ligne (voire aux néo-banques), qu’à des banques traditionnelles :

  • Pas de conseiller personnel dédié : un conseiller virtuel disponible 24/7 est le premier interlocuteur. Il peut mettre le client en relation avec un expert Orange Bank si besoin. On peut aussi contacter directement un conseiller par téléphone du lundi au samedi de 8h à 20h.
Les amplitudes d’horaire sont moins larges que dans la plupart des banques en ligne : le service client est ouvert jusqu’à 22h chez Boursorama Banque, 21h30 chez ING Direct… et 22h également pour la Hotline de BNP Paribas par exemple.
  • Une carte bancaire paramétrable à distance : blocage ou déblocage des paiements et retraits par carte bancaire, modification temporaire ou permanente des plafonds de la carte, mise en opposition de la carte, blocage ou déblocage du paiement sans contact.
  • Solde du compte en temps réel : comme chez N26, Revolut ou C-zam, les dernières néo-banques arrivées sur le marché, les opérations CB apparaissent instantanément sur votre compte.
  • Une offre de compte courant complète : chez Orange Bank, le client a droit à un chéquier et éventuellement à une autorisation de découvert. Comme dans toutes les banques certes mais pas dans les néo-banques : N26, Revolut, C-zam ou Compte Nickel par exemple.
lupa

Comparez les banques

Comparez les services d’Orange Bank avec ceux des autres banques sur Panorabanques

Je compare

Une offre encore légère qui devrait s’étoffer

La gamme des produits et services d’Orange Bank reste pour l’instant en retrait par rapport aux banques traditionnelles ou même aux banques en ligne :

  • Epargne et Crédit : il y a bien un livret A mais pas de possibilité de crédit immobilier ni de crédit à la consommation… pour l’instant. Cela devrait venir dans un second temps. L’offre est donc beaucoup moins complète que la concurrence.
  • Rôle de l’agence Orange Bank : les agences Orange qui distribueront Orange Bank auront un rôle limité à l’ouverture de compte. Pas de conseiller bancaire en agence, pas de dépôt d’espèces ou de dépôt de chèques.
  • Pas de compte joint : Chez Orange Bank, le compte est un compte individuel et on ne peut pas ouvrir plusieurs comptes. Impossible d’avoir plusieurs CB sur un même compte et donc de gérer un compte avec son conjoint ! Un vrai point faible par rapport aux concurrents, banques en ligne comme banques traditionnelles.
Orange Bank ne distribue qu’une seule carte : une carte de paiements et de retraits internationale à autorisation systématique. C’est une VISA, à débit différé ou à débit immédiat. Mais elle n’est pas facile à comparer car elle comporte des fonctionnalités et un niveau d’assurance largement supérieurs aux cartes à autorisation systématique classiques (VISA Electron par exemple).
  • Fonctionnalités : la CB d’Orange Bank est acceptée partout et dans tous les cas (internet, autoroutes, parking…). L’interrogation systématique à chaque paiement permet la mise à jour du compte en temps réel.
  • Les assurances sont personnalisables et vous pouvez choisir gratuitement de renforcer votre protection sur un de ces 3 sujets : protection de la vie courante, protection des achats et protection de l’identité.

Banque et jeunes

A lire aussi

Offre Welcome : Boursorama Banque est désormais accessible à tous

Lire la suite

L’avis de Guillaume Clavel, Fondateur de Panorabanques.com

« Orange Bank arrive avec une offre moderne et agressive : les tarifs sont parmi les plus bas du marché et les dernières innovations des néo-banques comme le solde en temps réel ou un fort niveau de paramétrage sur son app sont de vrais points forts. Orange Bank va ainsi vite pouvoir concurrencer les banques en ligne et générer des centaines de milliers d’ouverture de compte grâce à la puissance de sa marque… mais difficile d’imaginer les clients « principaliser » leur compte en banque chez l’Opérateur de téléphonie tant qu’il n’aura pas une offre plus complète (compte joint et produits de crédit). Il y a aura vraisemblablement beaucoup de « 2èmes comptes » au lancement et l’offre séduira
des jeunes aux besoins plus simples. Dans un second temps, une fois que son offre sera élargie et fort de sa puissance financière ou de sa base commerciale solide, elle pourrait devenir un acteur de tout premier rang… »

Alors, vous allez vous laissez tenter ? Venez comparer sur Panorabanques !

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE