Publicité
Publicité
Obvy sécurise les paiements pour les ventes de particulier à particulier

Obvy sécurise les paiements pour les ventes de particulier à particulier

0

Un nouvel acteur pour le paiement entre particuliers a fait son entrée sur le marché. La start-up Obvy a mis en place une solution mobile afin de sécuriser les fonds utilisés pour des ventes de particulier à particulier. Fini les arnaques, les problèmes d’appoint, les chèques en bois… Obvy pourrait bien devenir le Paypal des petites annonces. Focus.

Prêt entre particuliers

Obvy est une start-up bordelaise qui se consacre au paiement de particulier à particulier. Mais contrairement à Pumpkin, Lydia ou Paypal (pour ne citer qu’eux !), Obvy sécurise les paiements de particulier à particulier pour des ventes de biens. Sur Leboncoin, Facebook Marketplace, Ebay ou même les petites annonces du journal local… Il n’est pas facile ni pour le vendeur, ni pour l’acheteur de se faire confiance.

Obvy stocke les fonds

Après tout, personne n’est réellement à l’abri d’une arnaque, d’un chèque en bois, d’un faux virement ou d’un mauvais payeur. Obvy sert à vous éviter tous ces possibles désagréments. Comment ? Eh bien, en stockant, en amont de la transaction, les fonds dans un compte sécurisé, au sein de Mango Pay, filiale du Crédit Mutuel Arkéa.

Paiement mobile

A lire aussi

Paylib bientôt utilisé pour le paiement entre particuliers

Lire la suite

Une fois la somme sur ce compte, l’acheteur reçoit un QR Code que le vendeur scanne lorsque qu’ils se rencontrent. Une fois le QR Code scanné, les fonds sont virés sur le compte Obvy du vendeur.

Le montant est pour le moment plafonné à 50 000 euros. La start-up se rémunère via une commission à la charge de l’acheteur, comprise entre 2,5 % et 3,5 % du montant de la transaction.

En cas de changement d’avis, le vendeur ou l’acheteur peuvent jusqu’au dernier moment annuler la transaction sans frais.

Le futur Paypal des petites annonces ?

Dans un communiqué de presse, Obvy explique que « ce service vient apporter à cette nouvelle économie de masse un tiers de confiance sécurisé, complet, simple et économique(…) ».

Pour la jeune pousse, l’objectif est de « créer un réseau de confiance global et accessible à tous, favorisant les rencontres et la consommation de seconde main en proximité ».Fondée en juin 2017 par Charles-Henri Gougerot-Duvoisin, Stevy Llong-Taï, Jérémy Di Méglio et Laurent Vessiere, la jeune entreprise pourrait bien devenir un leader du marché.

En tout cas, cette nouvelle solution pourrait rassurer les 30 millions de personnes qui achètent ou vendent à des particuliers. N’oublions pas que le commerce de particulier à particulier représente plus de 69 000 000 de transactions par an…

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE