Publicité

Publicité
Les crédits de plus de 3 000 €

Les crédits de plus de 3 000 €

0

Les crédits de plus de 3000 euros
Les crédits de plus de 3000 euros

Souscrire un crédit consommation de plus de 3000 € peut s’avérer nécessaire pour financer un projet de vie ambitieux, comme un grand chantier de rénovation de votre logement ou la reprise d’études. Quels sont vos droits face à l’organisme de crédit ?

Le crédit à la consommation : quelques rappels

Prêt travaux, prêt voiture, prêt étudiant… Tous ces différents emprunts appartiennent à la grande et même famille des crédits à la consommation… et vous imposent d’utiliser l’argent prêté pour le bien de consommation ou le service qui était prévu au départ, en fournissant au besoin un justificatif.

Sachez toutefois qu’il existe également des prêts personnels qui vous permettent d’emprunter de l’argent sans avoir à vous expliquer sur sa destination.

Vous souhaitez emprunter plus de 3 000 € ? Sauf à ne pas disposer de revenus suffisants pour rembourser ou à être inscrit au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), rien ne vous en empêche ! Le montant maximal autorisé par la loi est en effet de 75 000 €.

Crédit conso les profils appréciés

A lire aussi

Crédit conso : les profils appréciés

Lire la suite

J’emprunte plus de 3 000 € : quels sont mes droits ?

Le taux d’intérêt d’un crédit consommation d’un montant supérieur à 3 000 € ne peut être supérieur à un plafond, appelé le taux d’usure. Au troisième trimestre 2015, ce taux maximal est de 13,45 % pour un prêt conso compris entre 3 000 et 6 000 €. Au-delà, il descend à 7,84 % seulement.

Attention : même si le taux est plus faible, un prêt plus important implique souvent une durée de remboursement plus longue, ce qui signifie donc que vous pourriez quand même payer au total des intérêts conséquents.

Au-delà de 3 000 € empruntés, la réglementation (décret n°2010-1461 du 30 novembre 2010) oblige l’organisme de crédit ou la banque à vous demander un certain nombre de pièces justificatives, dont un justificatif de domicile, une pièce d’identité et un document attestant de vos revenus. Toutefois la plupart des prêteurs vous demanderont ces pièces même pour un montant inférieur.

N’oubliez pas que quel que soit le montant de l’emprunt que vous sollicitez, vous disposez désormais d’un délai de rétractation de 14 jours après la signature !

Les organismes de crédit assurent la protection des consommateurs

A lire aussi

Comment les organismes de crédit protègent-ils le consommateur ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE