Publicité

Publicité
Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

0

Votre critère principal de sélection d’un contrat d’assurance-vie est sa performance ? C’est-à-dire le taux de rendement annoncé par les banques. Mais avez-vous pensé à jeter un œil du côté des frais de versement ?  Un conseil : faites- le…

Assurance-vie : les contrats sans frais de versement
Assurance-vie : les contrats sans frais de versement

Les frais de versement en assurance-vie : qu’est-ce que c’est ?

Les frais de versement font partie des éléments importants à vérifier avant de choisir votre contrat d’assurance-vie. Le taux de rendement aussi, évidemment… Mais si les frais de versement sont variables entre les établissements et font baisser votre taux de rendement annuel ? Du coup, votre comparaison entre les contrats n’est plus vraiment très juste… On vous explique.

Comparatif des frais de versement de l'assurance-vie

A lire aussi

Comparatif des frais de versement de l’assurance-vie

Lire la suite

Le premier versement pour ouvrir un contrat d’assurance-vie et les versements suivants peuvent être soumis à des frais, exprimés en pourcentage du montant investi. C’est ce que l’on appelle les frais de versement, frais d’entrée ou encore droits d’entrée. Peu importe la sémantique d’ailleurs, tout ce qu’il faut retenir c’est que vous allez devoir payer !

Prenons un exemple. Pour un versement de 10 000 € et des frais de versement de 3 %, ça vous revient quand même à 300 €. Votre capital investi sera alors de 9 700 € et non plus de 10 000 €. Avec un taux de rendement de 3 %, il vous faudra donc un peu plus d’une année pour récupérer votre mise de départ ! Il en va de même pour les versements réguliers. Par exemple, si vous décidez de mettre tous les mois 100 € sur votre contrat d’assurance-vie, vous allez investir uniquement 97 € et cela tous les mois… c’est alors encore plus difficile à rentabiliser !

logo

Conseil billet de banque

Comparez uniquement ce qui est comparable… ne comparez pas un taux de rendement de 3 % sans frais de versement et un taux de rendement de 3 % avec des frais de versement de 3 %, ça n’a pas de sens. Ce dernier retombe à un taux « net de frais de versement » de 2,61 % !

Panorama des contrats sans frais de versement

Les contrats d’assurance-vie sans frais de versement ? Si ça existe ? Bien sûr… C’est d’ailleurs l’un des meilleurs arguments commerciaux des banques en ligne pour se démarquer des banques traditionnelles, qui elles sont bien plus gourmandes en frais en tous genres… BforBank, Fortuneo ou encore Boursorama Banque, pour ne citer qu’elles, proposent des contrats d’assurance-vie sans aucun frais de versement à la souscription et pendant toute la durée du contrat.

Assurance vie en ligne

A lire aussi

Assurance-vie en ligne : les banques en ligne contre les Fintech

Lire la suite

Les assureurs et les courtiers en ligne jouent aussi sur le terrain du 0 frais de versement. Par exemple Placement direct ou la Macif avec Mutavie Livret Vie ou encore Generali avec Generali relation directe. Il peut aussi arriver aux banques traditionnelles de créer des offres promotionnelles (avec une date limite de validité) avec des frais de versement réduits ou même à 0 %.

logo

Conseil billet de banque

Pour information, la limite légale de ces frais est fixée à 5 %. Alors que les taux de rendement sont en ce moment plutôt de l’ordre de 2 % à 3 %. Vous avez compris les conséquences d’un tel écart ? Alors, n’hésitez pas à négocier ces frais dès la souscription de votre contrat ou avant chaque nouveau versement. Votre conseiller peut faire un geste commercial et limiter vos frais de versement.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE