Publicité
Publicité
Le marché de l’assurance-vie dominé par les banques ?

Le marché de l’assurance-vie dominé par les banques ?

0
Le marché de l'assurance vie dominé par les banques ?

D’après deux fédérations d’assureurs français, les banques sont les principaux distributeurs de contrats d’assurance-vie. Elles dominent le marché, devant les assureurs et les courtiers. Si le placement favori des Français attire les convoitises, ces acteurs ont-ils une chance face aux banques ? État des lieux du marché de l’assurance-vie.

Qui sont les acteurs commerciaux de l’assurance-vie ?

En mars 2015, la Banque de France annonçait le dépassement du cap symbolique des 2 000 milliards d’euros d’encours sur les placements des sociétés d’assurance-vie et mixte.

Placement privilégié par les Français, l’assurance-vie est un marché fructueux, sur lequel opèrent plusieurs acteurs :

  • Les banques de réseau
  • Les compagnies d’assurance
  • Les courtiers.

Les bancassurances

La plupart des banques de réseau distribuent les produits d’assurance de leurs filiales. On peut notamment citer Sequoia de la Société Générale, Prévi-Options au Crédit Mutuel Arkéa ou encore Vivaccio à la Banque Postale

Ces contrats sont « généralistes », dans le sens où ils ont souvent une structure simple qui propose peu d’options de gestion. Mais cette simplicité est un atout en termes de relation client, avec un interlocuteur unique. De plus, les bancassurances bénéficient de la notoriété des groupes bancaires dont elles sont issues.

Les compagnies d’assurance

Elles disposent d’actifs importants et bénéficient d’une expérience reconnue. L’assurance est leur cœur de métier et leur offre est complète et variée. De plus, les compagnies d’assurance sont plus indépendantes que les banques, car elles ne sont pas reliées par le marché interbancaire.

Les assureurs ne sont pas soumis au risque de liquidité propre à l’activité bancaire et ils se différencient des banques en termes de répartition du risque et d’utilisation du capital.

Les courtiers

Les courtiers sont des experts indépendants qui travaillent avec plusieurs organismes d’assurance. Ils proposent une large gamme de supports et leur objectif est d’obtenir des contrats négociés qui vous permettent de bénéficier de taux attractifs.

L’activité des courtiers traditionnels est aujourd’hui enrichie par le développement du courtage en ligne, qui présente l’avantage de pouvoir comparer facilement les offres du marché et de bénéficier du contact direct permis par internet.

Assurance vie en ligne

A lire aussi

Assurance-vie en ligne : les banques en ligne contre les Fintech

Lire la suite

État des lieux de l’assurance-vie : domination avérée des banques

La Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema) indiquent une bonne santé de l’assurance-vie, avec une collecte nette de 18,4 milliards d’euros entre janvier et septembre 2015, dont 10,1 milliards sur les supports en unités de compte.

Les points positifs sont :

  • Le dynamisme des supports en unités de compte, en hausse de 36 % par rapport à la même période en 2014
  • Une hausse des cotisations de 20 %, pour une collecte annuelle de 100,2 milliards d’euros en septembre 2015
  • L’encours des contrats d’assurance-vie, qui s’élève à 1 562,4 milliards d’euros à fin septembre 2015

Ce sont les banques qui dominent nettement le marché :

  • En 2013, 64 % de la collecte d’assurance-vie était réalisée par les réseaux bancaires
  • En tête, CNP Assurances (18,3 %), puis le Crédit Agricole (15,2 %), Axa (8,1 %), BNP (7,5 %), le Crédit Mutuel (7,3 %), la Société Générale (5,6 %) et Generali (5,3 %)
  • Les compagnies d’assurance ne représentent que 36 % du marché

Pourtant, les bancassurances ont un rendement plutôt faible. Seuls les contrats multisupports haut de gamme dépassent le taux de rémunération moyen indiqué par la FFSA. Elles sont notamment handicapées par des frais élevés qui réduisent leurs performances.

Pour les fonds en euros de 2013, le baromètre du cabinet de conseil Fact & Figures indique un rendement moyen de :

  • 2,60 % pour les contrats des bancassurances
  • 2,81 % pour les compagnies d’assurance
  • 3,22 % pour les courtiers
logo

Conseil billet de banque

Internet est un outil performant pour évaluer les contrats d’assurance-vie. Comparez les offres et faites jouer la concurrence.

Palmarès assurance vie 2016

A lire aussi

Palmarès assurance vie 2016

Lire la suite

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE