Publicité
Publicité
Habitués aux taux bas, les épargnants alimentent leur livret A

Habitués aux taux bas, les épargnants alimentent leur livret A

0

Pour le 5e mois consécutif, la collecte du livret A est positive ! En y injectant 630 millions d’€ supplémentaires au mois de juillet 2016, les épargnants semblent s’être résignés. Au lieu de laisser leur argent dormir sur leurs comptes courants – 8,3 milliards d’€ hibernaient sur ces comptes au 1er trimestre 2016 contre (seulement) 7,3 milliards au 2e trimestre selon les estimations de la Banque de France reprises par Les Echos – il semblerait que les Français préfèrent alimenter leur bon vieux livret réglementé. Focus.

Livret d'épargne
Livret d'épargne

Collecte positive pour le livret A, collecte nulle pour le LDD

Selon les chiffres publiés par la Caisse des dépôts, le livret A s’est donc gonflé de 0,63 milliard d’€ au mois de juillet 2016. Le livret de développement durable (LDD) a quant à lui, enregistré une collecte nulle, c’est-à-dire que les Français n’ont pas plus alimenté qu’ils n’ont retiré d’argent sur ce livret.

Résultat : sur les 7 premiers mois de l’année, la collecte nette cumulée sur ces deux livrets atteint 970 millions d’€. Signe que ces deux produits d’épargne réglementée retrouvent les faveurs des épargnants : à la même période l’année dernière, ils enregistraient une décollecte de 3,4 milliards d’€.

A fin juillet 2016, l’encours total sur les deux produits s’élevait à 357,9 milliards d’€ répartis ainsi :

  • 256,9 milliards pour le seul livret A
  • 101 milliards pour le LDD

Un environnement de taux bas bien assimilé par les épargnants

Rappelez-vous, de décembre 2014 à mars 2016, le livret A avait enregistré plus de retraits que de versements, soit des collectes négatives. Une tendance qui s’est notamment accentuée après la révision du taux de rémunération du livret A au 1er août 2015, le faisant passer sous la barre symbolique de 1 %.

 

Epargne

A lire aussi

Epargne : sommes-nous en train de nous habituer aux taux bas ?

Lire la suite

Ainsi, en dépit d’un rendement à 0,75 % net, plus bas que jamais, les Français semblent moins bouder le produit. Et pour cause, les taux bas ne concernent pas exclusivement les livrets réglementés mais bien tous les produits dits sécurisés.

A titre d’exemple, les rendement des fonds en euros des contrats d’assurance-vie semblent être menacés de la même manière. Les assureurs vie sont invités à les baisser afin de conserver leurs réserves constituées. Alors que le rendement moyen de ces supports est estimé à 2,27 % au titre de 2015, l’effort demandé par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) aux assureurs obligerait ces derniers à amputer la rentabilité de leurs contrats.

Fonds euros

A lire aussi

Assurance-vie : les rendements des fonds euros et des fonds euro-croissance posent problème

Lire la suite

Vous pensez que la quête du rendement sans risque est inatteignable ? Sachez que certains livrets bancaires proposent des taux boostés à durée limitée pour bien rémunérer votre épargne. En ce moment, la Société Générale met en avant une offre de livret à 3 % sur 3 mois ! Profitez-en !

Adeline Moisiard

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE