Publicité
Publicité
Que feriez-vous si vous receviez 5000€ par surprise ?

Que feriez-vous si vous receviez 5000€ par surprise ?

0

Vous les placeriez sur un livret d’épargne, d’après un sondage commandé par la Banque de France et réalisé par Kantar Sofres. Preuve que même en cette période de rendements faibles, les Français ne sont pas prêts à prendre des risques.

Epargne

A l’occasion des Journées de l’Economie, qui se sont tenues à Lyon du 8 au 10 novembre 2016, la Banque de France a décidé d’interroger les Français sur leur rapport à l’économie en général – leur rapport à l’épargne et au crédit en particulier. Sans surprise, ce baromètre confirme que les Français sont davantage fourmis que cigales.

Le livret d’épargne : placement préféré des Français ?

Ainsi, si vous receviez de façon inattendue 5 000 €, près d’un tiers d’entre vous (30 %) placerait cette somme sur un compte épargne du type Livret A ou livret bancaire. En deuxième position, vient le fonds euros. Ainsi 21 %, environ un cinquième des sondés, placeraient ces 5 000 € sur un contrat d’assurance-vie à capital garanti. Ensuite, 19 % en profiteraient pour éponger leurs dettes et rembourser une partie de leurs emprunts. A l’inverse, seulement 6 % les investiraient en bourse, seul placement risqué cité.

Epargne

A lire aussi

Epargne : les Français plutôt fourmis que cigales ?

Lire la suite

Bilan, en matière d’épargne, le mot d’ordre est prudence et précaution puisque vous placeriez en premier lieu votre épargne sur un support liquide : le livret d’épargne.  Et ce, même si votre argent ne rapporte presque rien. D’après la Banque de France, les livrets des banques ont rapporté en moyenne – tenez-vous bien – 0,39 % en septembre 2016. Ça signifie que pour 100 € placés sur 1 an, votre épargne vous rapporte 0,39 € brut. Brut, car les livrets des banques étant fiscalisés, ce « gain » sera soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. De quoi rendre presque attractif le bon vieux Livret A et ses 0,75 % nets garantis jusqu’au 1er août 2017.

lupa

Comparer les livrets

0,39 %, c’est une moyenne. Les livrets de PSA Banque, de RCI Banque ou encore de Cetelem rapportent en ce moment bien plus. Intéressé ? Le comparateur de livrets de Panorabanques.com vous permet de comparer gratuitement les livrets d’épargne et de trouver le plus rémunérateur !

Je compare

Les livrets pratiques pour faire face à une dépense imprévue

En ce moment, les livrets sont certes peu rémunérateurs, mais ils ont un intérêt de taille. En cas de besoin vous pouvez taper dedans rapidement et sans frais. Une possibilité qui fait mouche auprès des Français, puisqu’en cas de pépin, les Français n’hésitent pas à puiser dans cette épargne.

Il ressort en effet de l’enquête de la Banque de France que pour faire face rapidement à 500 € de dépenses imprévues, près de 7 Français sur 10 (69 %) puiseraient dans leurs économies. A noter quand même que 11 % emprunteraient à leurs proches et 7 % contracteraient un crédit.

Le crédit n’a pas la cote

En matière de crédit, on oppose souvent les consommateurs anglo-saxons et les consommateurs français. Les premiers souscriraient plus facilement un crédit alors qu’en France celui-ci serait mal perçu, associé à une mauvaise gestion de son budget.

Du coup, il n’est donc pas étonnant qu’au cours des 12 derniers mois, 63 % des sondés déclarent ne pas avoir demandé ni même envisagé de demander un prêt. Et ceux qui y ont pensé avaient en majorité un projet d’envergure à financer comme un achat immobilier (16 %) ou le financement d’une voiture ou d’une moto (13 %).

Ombre au tableau :  7 % des interrogés ont pensé (ou ont eu recours) au crédit pour rembourser d’autres prêts et 4 % – 11 % pour les ménages touchant moins de 1 500 € par mois – pour s’acquitter d’une dépense régulière (loyer, factures d’énergie, impôts etc). C’est déjà beaucoup trop…

Et vous, si vous disposiez de 5 000 €, que feriez-vous ? Me concernant, ils serviraient à financer un voyage au Cambodge 😉

Marie-Eve F

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE