Publicité
Publicité
Chèque : mode d’emploi et fonctionnement

Chèque : mode d’emploi et fonctionnement

0

Chèque mode d'emploi et fonctionnement
Chèque mode d'emploi et fonctionnement

4e moyen de paiement utilisé en France après la carte bancaire, les prélèvements et les virements*, le chèque est en perte de vitesse. Il reste toutefois prisé par certains Français comme moyen de paiement alternatif aux pièces et billets. Focus sur le mode d’emploi du chèque !

Chèque : définition générale

Selon sa définition officielle, le chèque est un « moyen de paiement, présenté sous forme de carnet de chèques, avec lequel le titulaire (tireur) d’un compte donne l’ordre à son banquier (tiré) de payer au bénéficiaire du chèque la somme inscrite sur celui-ci ».

Bordereau de chèque

A lire aussi

Comment remplir le bordereau d’un chèque ?

Lire la suite

Les conditions de validité d’un chèque

Pour être valable en France, un chèque doit comporter un certain nombre d’informations :

  • La somme payée en chiffres et en lettres : si les deux sommes ne correspondent pas, c’est celle qui est inscrite en lettres qui l’emporte !
  • La date du jour de la rédaction du chèque (les chèques postdatés vous exposent à une amende de 6 % du montant du chèque)
  • Votre signature (qui doit correspondre au spécimen que vous avez fourni à votre banque au moment de l’ouverture du compte)

Idées reçues

A lire aussi

Idées reçues sur le chèque

Lire la suite

Règles d’encaissement du chèque

Généralement fourni au moment de l’ouverture d’un compte, le chèque a une durée de validité d’un an et 8 jours.

Exemple : vous recevez votre salaire le 1er septembre 2015 par chèque. Étant donné sa durée de validité, vous avez jusqu’au 09 septembre 2016 pour encaisser ce chèque auprès de votre banque.

Pour encaisser un chèque émis à votre nom, il faudra endosser ce chèque. C’est-à-dire que vous devez le signer au verso et le déposer à la banque pendant ce délai. Passé le délai, vous ne pourrez plus créditer votre compte de la somme correspondante.

Au moment de l’épuisement du chéquier (25 à 30 chèques en moyenne), un renouvellement s’organise de la part de votre banque. Il est parfois automatique, c’est-à-dire que dès que le carnet de chèques est épuisé, un nouveau chéquier est mis à votre disposition gratuitement dans votre agence. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez disposer d’un chéquier dans une autre agence de votre banque, gratuitement aussi. Par exemple, si votre agence est à Argenteuil et que vous êtes sur Paris, vous pouvez obtenir un nouveau carnet de chèques dans l’agence la plus proche de vous.

De même, vous pouvez demander à recevoir le nouveau chéquier à votre domicile. Mais vous aurez alors à payer les frais d’envois.

Le chèque en France : un moyen en perte de vitesse

Néanmoins, ce moyen de paiement connaît un paradoxe, en fonction de l’échelle d’analyse. Il devient de moins en moins populaire en France, mais l’Hexagone demeure le bastion de l’utilisation du chèque dans l’Union européenne (UE).

Le chéquier est-il en voie de disparition ?

A lire aussi

Le chéquier est-il en voie de disparition ?

Lire la suite

Selon un rapport de la Banque de France publié en janvier 2015, 2,6 milliards de transactions se sont faites par chèque en France pour l’année 2013, un recul de 7 % par rapport à 2012. Le chèque représente 14% des paiements en France. D’ailleurs, la Fédération bancaire française, s’appuyant sur le rapport de la Banque de France, indique qu’en 2005, la moitié des paiements se faisait par chèque, voire même environ 70 % des paiements par chèque en 1984. Avec le temps, le chèque a perdu de son attrait face à la carte bancaire, au prélèvement ou encore au virement.

Mais paradoxalement, la France est le lieu de résistance du chèque en Europe. La Banque de France signale pour 2013 que sur 100 chèques émis dans l’UE, 71 étaient en provenance de la France. Quelque part, vous êtes parmi ceux qui restent attachés à ce moyen de paiement, afin de ne pas être dépendant de la carte bancaire ou du prélèvement en ligne par exemple.

*Données Banque de France

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE