Publicité

Publicité
Les ambitions de Yomoni pour 2017

Les ambitions de Yomoni pour 2017

0

On ne change pas une équipe qui gagne. La Fintech Yomoni – robo-advisor spécialiste de l’assurance-vie investie en fonds indiciels (ETF) – vient de boucler une levée de 5 millions d’€ auprès de Crédit Mutuel Arkéa et Iéna Venture… soit ses investisseurs historiques. 15 mois après son lancement sur le marché français, Yomoni aurait déjà attiré plus de 2 000 clients et revendiquerait près de 12 millions d’€ d’encours. Ce nouveau tour de table va notamment permettre à la société de gestion de développer de nouveaux produits en 2017. Focus.

Yomoni

Objectif : 10 000 clients en 2018 et 1 milliard d’€ d’encours en 2020

« La levée de fonds devrait couvrir les frais de fonctionnement sur 2 ans. Tout en absorbant une partie des coûts d’acquisition de clients. On parle notamment des primes régulièrement offertes pour l’ouverture d’un compte », nous apprend le site Itespresso.fr.

Effectivement, en ce moment même, pour toute première adhésion au contrat Yomoni Vie avant le 28 février 2017, vous pouvez gagner jusqu’à 200 € de prime de bienvenue. Pour en savoir plus, suivez ce lien !

Yomoni – qui vise 10 000 clients en 2018 – devrait par ailleurs recruter deux nouveaux conseillers financiers et étendre ses horaires. Pourquoi ? Pour « accroître notre réactivité et notre présence, ce que les banques traditionnelles ne font pas », répond Sébastien d’Ornano – président de Yomoni – au Journal du Net.

A propos des 2 000 clients actuels de Yomoni d’ailleurs, ils ont 34/35 ans en moyenne – à son lancement en septembre 2015, Yomoni pensait cibler les 25-35 ans – et viennent chez Yomoni « parce qu’ils sont déçus de l’équipement » qu’ils ont déjà, précise le Journal du Net.

Pour rappel, Yomoni assure la gestion sous mandat des contrats d’assurance-vie de Suravenir – filiale du Crédit Mutuel Arkéa. La Fintech ne délivre pas de conseil en investissement, elle se charge de la gestion des placements de A à Z. Yomoni pourrait s’étendre en Belgique, en Suisse et en Italie, mais rien n’est pour l’instant arrêté.

Yomoni Vie_140x55

A lire aussi

Epargne en ligne : Yomoni enrichit son offre d’un PEA et d’un compte-titres

Lire la suite

Une assurance-vie pour les enfants, un agrégateur de compte et le développement de l’appli mobile : le programme de Yomoni en 2017

Actuellement, Yomoni propose l’assurance-vie, le plan d’épargne en actions (PEA) et le compte-titres. En février 2017, un contrat d’assurance-vie pour les enfants devrait être lancé.

« Ouvrir une assurance-vie à un bébé, à son nom, est plus pertinent que de lui ouvrir un Livret A, vu l’horizon de placement, mais c’est généralement un calvaire administratif. On a donc beaucoup travaillé sur l’ensemble des process pour que tout soit digitalisé », explique Sébastien d’Ornano.

Il est également prévu que la Fintech lance un agrégateur de compte – en partenariat ou en marque blanche – pour « aider les épargnants à basculer les soldes de leur compte courant vers des produits d’épargne ».

Enfin, une application mobile devrait être développée dans l’année !

Et vous, faites-vous partie des 2 000 clients et + de Yomoni ? En êtes-vous satisfait ? Laissez-nous votre avis dans la boite de commentaires juste sous l’article !

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE