Publicité
Publicité
Automne 2017 : quelles sont les banques les moins chères ?

Automne 2017 : quelles sont les banques les moins chères ?

0

Pour la 4ème année consécutive, Meilleurebanque.com a décerné le 6 octobre 2017 ses « Trophées de la banque 2018 ». Sur la base de 3 profils – jeune, classique et premium – le comparateur de banques a cherché à déterminer les banques les moins chères par région et par type (banques en ligne et banques traditionnelles). Que nous apprend cette étude ? Quelles sont les banques les plus économiques ? Réponses.

Vous serez avertis de vos frais bancaires avant qu’ils soient débités
frais bancaires

Pour cette édition 2018, le site Meilleurebanque s’est appuyé sur les tarifs de 168 banques en vigueur au 1er septembre 2017. Concrètement, le comparateur a calculé les frais bancaires annuels réglés par 3 profils différents :

  • Un profil type jeune, possédant une carte bancaire classique à débit immédiat, voyageant uniquement en zone euro, gérant son compte en ligne et étant souvent à découvert
  • Un profil « classique », possédant une carte classique à débit différé, gérant son compte en ligne, faisant quelques opérations en dehors de la zone euro et à qui, il arrive d’être dans le rouge
  • Un profil « premium », ayant une carte haut de gamme (Visa Premier ou Gold MasterCard), gérant son compte en ligne, voyageant souvent à l’étranger et n’étant jamais à découvert
Quel dommage que Meilleurebanque se soit arrêté aux tarifs de septembre 2017 ! En effet, 1 banque sur 2 change ses prix au 1er janvier. Résultat, une étude sur les tarifs 2018 des banques qui zappe environ 50 % du marché… ça amoindrit les résultats…  

Frais bancaires 2018 : « Les hausses restent importantes »

Sur 1 an, les prix ont augmenté pour les trois profils : +0,97 % pour le jeune, +0,40 % pour le classique et +1,33 % pour le premium. Une hausse qui affecte surtout les cotisations des offres groupées de services aussi appelées packages bancaires. Par exemple, ces dernières ont bondi de 3,87 % sur un an pour le profil classique.

Concernant les produits, l’augmentation des frais bancaires est due principalement aux frais de tenue de compte et aux cartes bancaires. En un an, les premiers auraient augmenté de 7 % à 8 % selon les profils. Quant aux cartes bancaires, les cotisations des CB classiques auraient augmenté de 3,9 % et de 1,39 % pour les cartes haut de gamme (Visa Premier et Gold MasterCard).

« Les hausses sont également fortes sur les frais annexes, comme le chèque de banque (+4,7%), la refabrication de carte (+5,8%) ou la remise de chéquiers (+ 5,3%) », constate le comparateur.

frais bancaires hausse

A lire aussi

Les frais bancaires de nouveau à la hausse en 2017

Lire la suite

Une note moins salée dans les banques des régions de l’ouest

Deuxième constat. En fonction des régions, les frais bancaires varient grandement. Ainsi, les banques des Pays de la Loire, de Nouvelle Aquitaine ou encore de Bretagne seraient plus abordables. Par exemple, pour le profil classique résidant dans les Pays de la Loire, la facture annuelle s’élève en moyenne à 188 €, contre 192,60 € pour ceux habitant en Ile de France.

Mais c’est en Corse (+2,70 %), dans les Hauts de France (+2,60 %) ou encore en Occitanie (+2,20 %) que les hausses des tarifs sont les plus fortes. Ainsi, en Corse, les banques facturent en moyenne 198 € au client « classique ». C’est donc en moyenne 5 % de plus que dans les Pays de la Loire.

lupa

Comparez les banques

Il est possible de diviser par 2, 3 voire bien plus ses frais bancaires. Comment ? En faisant jouer la concurrence et en comparant les banques. La preuve, sur Panorabanques.com

Je compare

Le Crédit Agricole et le Crédit Coopératif globalement moins chers

En plus de calculer des frais bancaires, l’étude de Meilleurebanque décerne ses « Trophées » aux établissements les plus compétitifs. Ces bons points viennent récompenser les 15 % des offres les plus économiques. Eh bien, sur les 111 Trophées décernés, 55 sont remportés par le Crédit Agricole. Avec 27 Trophées, le Crédit Coopératif arrive en 2ème position. Le Crédit Mutuel arrive lui à la 3ème place avec 11 prix.

A l’inverse, BNP Paribas, la Société Générale ou encore le groupe Crédit du Nord ont des tarifs nettement plus élevés. Toutefois, impossible de vous dire combien facturent ces banques. L’étude ne fournit en général que les 3 banques les moins chères par profil.

Cette étude ne prend en compte que les tarifs bancaires, pas les services. Dommage ! Car quand on souhaite ouvrir un compte dans une banque on s’attache aussi à la qualité des services : la possibilité d’avoir un conseiller personnel, les horaires de hotline élargis, la disponibilité d’un agrégateur de comptes, ou encore la commercialisation des produits d’épargne éthiques.

Les banques en ligne restent plus économiques

Attention, ne vous méprenez pas ! Même si les frais bancaires sont relativement moins chers dans certaines banques avec agences, c’est bien en optant pour une banque en ligne que vous ferez les économies les plus substantielles.

Ainsi, chez Boursorama Banque – la banque en ligne la moins chère – le profil « jeune » règle 32,70 € par an, contre en moyenne entre 93 et 107 €, selon la région, dans une banque traditionnelle.

Concernant le profil classique, Boursorama Banque et BforBank font payer 23,20 € de frais bancaires par an. C’est environ 8 fois moins que dans les banque avec agences… Celles-ci facturent en moyenne entre 187 € et 202 € par an.

Le profil haut de gamme a lui aussi intérêt à opter pour une banque en ligne pure player. Il pourrait diviser par plus de 5 la facture annuelle… Ses frais lui coutant 50,90 € chez Boursorama Banque, contre jusqu’à 284 € en moyenne dans une banque traditionnelle.

Les banques en ligne sont-elles moins chères ?

A lire aussi

Les banques en ligne sont-elles moins chères ?

Lire la suite

Le diagnostic billet de banque

Ce type d’étude doit vous faire prendre conscience que toutes les banques ne se valent pas. Certaines étant plus gourmandes que d’autres sur les frais bancaires… Si c’est le cas de votre banque, partez ! En plus, depuis le 6 février 2017 et l’entrée en vigueur de la loi sur la mobilité bancaire, changer de banque est devenu nettement moins casse-tête. Vous n’avez qu’à signer un mandat de mobilité et votre nouvelle banque s’occupe de tout. En 22 jours ouvrés, vos virements et prélèvements récurrents sont domiciliés sur votre nouveau compte. Top !

Par contre, comme l’étude de Meilleurebanque se base sur des profils précis, il y a fort à parier que ses résultats ne soient pas tout à fait adaptés à votre situation personnelle. Nous vous recommandons donc de comparer par vous-même les frais bancaires. Mais encore faut-il savoir combien on paie… Chose pas toujours simple… Heureusement, les comparateurs comme Panorabanques sont là pour vous faciliter la tâche. En répondant en quelques minutes à quelques questions, vous obtenez un diagnostic précis de vos frais bancaires et des services dont vous avez besoin. Et vous pouvez les comparer à d’autres banques. Sur Panorabanques, les offres de bienvenue sont aussi prises en compte. De quoi choisir sa nouvelle banque en toute connaissance de cause !

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE