Publicité
Publicité
Le budget des Européens pour les vacances d’été 2016 supérieur à l’année...

Le budget des Européens pour les vacances d’été 2016 supérieur à l’année précédente !

0

Première société européenne à avoir lancé le micro-crédit via mobile, le groupe Ferratum publie comme chaque année les résultats de son enquête sur les tendances de consommation des ménages européens en été. Pour cette édition estivale, le groupe a interrogé 17 631 ménages dans 19 pays européens et au Canada. Alors, quels sont les Européens qui dépensent le plus pendant l’été ? Quelles sont d’ailleurs les dépenses phares des Européens en été ? Combien les Français sont-ils prêts à payer pour une nuit à l’hôtel ? Focus sur les résultats de cette enquête.

Voyage

Pour les vacances d’été, les budgets varient d’un pays à l’autre

Signe de la reprise économique européenne, cette année, les Européens sont prêts à consacrer à leurs vacances d’été un budget supérieur à 2015. C’est le premier enseignement de l’enquête réalisée par le groupe Ferratum. Globalement, dans l’ensemble des pays étudiés, les ménages consacrent 50 % de leur budget disponible aux vacances d’été. Pour autant, d’importantes disparités existent d’un pays à l’autre. Les ménages allemands sont de loin ceux qui dépensent le plus pour leurs vacances d’été. En y dédiant 71 % de leurs revenus disponibles, les ménages allemands prévoient un budget de 925 €.

En France, en consacrant un budget équivalent à 60 % des revenus disponibles, ce n’est pas moins de 870 € alloués aux vacances d’été. Preuve que la crise économique est derrière nous, 79 % des ménages européens comptent dépenser autant si ce n’est plus que l’an dernier. Ainsi, les Bulgares (65 % des revenus disponibles), les Roumains (57 %) et les Tchèques (56 %) auraient l’intention d’y consacrer plus d’argent que l’année dernière.

Les Européens les moins dépensiers quant à leurs vacances d’été seraient les Danois (29 % de leurs revenus), les Norvégiens (31 %) et les Hollandais (32 %), dont l’intention serait de réduire leurs dépenses cette année.

Crédit voyage

A lire aussi

Crédit voyage : en savoir plus

Lire la suite

Les voyages et l’habillement en tête des dépenses de l’été

Alors que les dépenses des Européens en été sont prioritairement tournées vers les voyages domestiques puisqu’ils y consacrent 18,2 % de leurs revenus disponibles, en France c’est à l’habillement qu’on alloue le plus de budget.

En consacrant 17,8 % de leurs revenus disponibles à l’habillement, les ménages français se placent au-dessus de la moyenne observée par le groupe Ferratum (11,6 %). Avec comme contrepartie une réduction du budget français alloué aux voyages (15,5 %) par rapport aux voisins européens.

Par rapport à 2015, les Européens alloueraient moins de budget aux événements sportifs, aux loisirs et aux voyages à l’étranger. Ils dépenseraient en revanche davantage d’argent dans des événements sociaux (mariage…), en jardinage bricolage ou encore pour les activités des enfants. Les budgets consacrés aux voyages domestiques, à l’habillement et aux activités sociales resteraient équivalents à l’année dernière.

Se faire plaisir en été c’est bien, mais garder un œil sur son compte en banque, c’est bien aussi. Ça, les Européens l’auraient bien compris puisqu’ils seraient nombreux à utiliser les applis mobiles de leurs banques.

Les mobinautes canadiens resteraient très fortement connectés aux services de leurs banques à 91,57 %, devançant de très peu les Suédois (à 91,14 %). Viennent ensuite les Polonais (81,54 %), les Norvégiens (81,25 %), les Français (75,64 %) et les Britanniques (73,82 %). Les Européens les moins « accrocs » aux services de banque à distance seraient les Espagnols (28,57 %).

outils de gestion de budget

A lire aussi

Les outils de gestion de budget : une technologie qui vous veut du bien

Lire la suite

Quel budget pour les voyages et quel type d’hébergement ?

Même si de vraies différences existent concernant les habitudes de consommation des ménages européens en été, on observe que le budget voyage et en particulier le budget voyage domestique tient une place importante.

Interrogés sur le prix maximum qu’ils seraient prêts à payer pour une nuit d’hôtel :

  • Les Suédois, les Norvégiens, les Danois, les Finlandais et les Britanniques seraient prêts à payer plus de 100 €/nuit
  • Les Espagnols, les Français, les Canadiens, les Hollandais, les Polonais, les Tchèques, les Estoniens, les Slovaques, les Croates, les Allemands, les Roumains, les Bulgares, les Lettons et les Lituaniens seraient au contraire prêts à payer moins de 100 € la nuit à l’hôtel

Sans grande surprise, les vacanciers prêts à payer moins de 100 € pour une nuit à l’hôtel sont aussi ceux qui auront plus volontiers recours au service d’AirBnB pour trouver un hébergement. Ainsi, les Tchèques (4,69 %), les Bulgares (4,32 %), les Slovaques (3,05 %), les Roumains (2,58 %) ou encore les Hollandais (1,31 %) planifieraient d’utiliser le service de location de logements entre particuliers, loin devant les Norvégiens (0,01 %).

Le microcrédit de Ferratum Bank plc : coup de pouce au financement des dépenses d’été

Ce baromètre d’été établi par le groupe Ferratum, c’est l’occasion pour billet de banque de vous présenter la filiale du groupe, Ferratum Bank plc, spécialisée dans le microcrédit !

Lancée en 2012, Ferratum Bank plc propose des prêts urgents aux traditionnels exclus du crédit bancaire (revenus faibles, CDD, intérim…) pour un montant compris entre 100 et 199 €. Pour combler un souci financier ponctuel, le microcrédit Ferratum apporte une vraie solution :

  • D’une, c’est un crédit rapide : de la demande de crédit formulée directement sur le site de Ferratum Bank plc à l’obtention des fonds (sous 24 heures avec l’option express ou sous 15 jours sans option), en passant par la réponse fournie par Ferratum Bank plc en moins de 10 minutes par mail ou par SMS !
  • De deux, c’est un crédit très accessible : pour l’offre de crédit de 199 euros, le montant des frais engagés par le candidat au microcrédit est de 1,59 € ! Et, jusqu’au 27 juin 2016, vous bénéficiez d’une offre de microcrédit à taux 0 !

Pour y prétendre, le candidat à l’emprunt doit avoir 21 ans, résider en France métropolitaine et être en capacité de rembourser le prêt. 

  • Enfin, le remboursement se fait en une seule fois !

Séduit par l’offre de microcrédit Ferratum ? Pour en savoir plus, suivez ce lien !

*Sondage réalisé par le groupe Ferratum auprès de 17 631 ménages dans 19 pays européens et au Canada.

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE