Publicité

Publicité
Financement PME : La Banque Postale et WeShareBonds s’associent !

Financement PME : La Banque Postale et WeShareBonds s’associent !

0

Pour favoriser le développement des entreprises françaises, La Banque Postale a annoncé le 24 octobre une prise de participation de 10 % au capital de la plateforme de crowdlending WeShareBonds. C’est une première dans la stratégie de La Banque Postale qui n’avait à ce jour jamais pris de participation en direct dans une fintech. Focus.

La Banque Postale prend 10 % au capital de WeShareBonds
La Banque Postale prend 10 % au capital de WeShareBonds

Objectif : traiter la difficulté actuelle à financer rapidement les PME

Le partenariat industriel débutera au premier trimestre 2017, nous dit La Banque Postale dans son communiqué. Il s’articulera autour de deux axes principaux :

  • Le développement de « l’offre produits et du portefeuille de professionnels et de PME de La Banque Postale en intégrant la proposition de financement innovante de WeShareBonds, qui complétera l’offre de financement bancaire de La Banque Postale »
  • Le développement du « portefeuille de projets financés par WeShareBonds en mettant en place des passerelles avec les clients de La Banque postale et en soutenant le financement des fonds de crédits obligataires de WeShareBonds»

En parlant de « passerelle », les clients de La Banque Postale bénéficient en ce moment de 30 € offerts sur leur compte WeShareBonds dès 500 € investis dans un projet.

Un cofinancement qui réduit le risque

WeShareBonds, c’est une plateforme de financement participatif lancée en juin dernier, spécialisée en crédit aux PME. Agréée par l’AMF en tant que Conseiller en Investissement Participatif, la plateforme sélectionne « rigoureusement » les projets et « investit systématiquement aux côtés des particuliers », à hauteur de 31 % minimum dans la limite de 200 000 € par projet.

Participent alors les investisseurs avertis, c’est-à-dire les clients professionnels – possédant l’expérience, les connaissances et la compétence nécessaires pour prendre leurs propres décisions d’investissement et évaluer correctement les risques encourus (article L533-16 du Code Monétaire et Financier). Ces clients professionnels peuvent investir jusqu’à 20 % du montant recherché, de même qu’ils peuvent se prononcer sur chaque projet.

Une fois toutes ces précautions prises – investissement de la plateforme et de ses actionnaires à hauteur de 31 % + investissement des clients professionnels à hauteur de 20 % – la collecte est ouverte aux particuliers. Avec un ticket d’entrée à 50 €, ces derniers peuvent ainsi investir jusqu’à 49 % du montant sollicité.

Partenariat Hello bank et Credit.fr

A lire aussi

Hello bank 1ère banque française à sauter le pas du crowdlending !

Lire la suite

Tous les investisseurs peuvent espérer un taux d’intérêt brut de 4 % à 10 % sur 18 à 60 mois, est-il précisé sur la plateforme.

Du côté des particuliers prêteurs, les risques – déjà mesurés par la plateforme et les clients professionnels – sont réduits !

En entrant au capital de WeShareBonds, La Banque Postale « participe indirectement au financement de chaque PME sélectionnée par WeShareBonds », conclut la plateforme.

Vous êtes un particulier client de La Banque Postale et vous souhaitez vous aussi investir dans l’économie réelle en prêtant aux PME ? Racontez-nous votre expérience en laissant un commentaire juste sous l’article !

Jihane Bensouda

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE