Publicité
Publicité
Que faire en cas de contrefaçon de carte bancaire ?

Que faire en cas de contrefaçon de carte bancaire ?

0

Fraude CB
Fraude CB

Les escrocs ne sont jamais à court d’idées pour contourner les systèmes de sécurité. Malheureusement, on peut en faire les frais puisqu’à moins d’être bien informé, on a parfois un temps de retard sur les innovations en matière de fraude aux moyens de paiement, notamment sur internet ou en cas de contrefaçon de carte bancaire. Décryptage.

Quels sont les chiffres de la fraude à la carte bancaire ?

Dans son rapport relatif à l’exercice 2014, l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement (OSCP) de la Banque de France, chargé de la sécurité des paiements par carte bancaire, indique une baisse de la fraude à la carte bancaire, pour la première fois depuis 2003.

Pour autant, restons vigilants car les opérations frauduleuses représentaient encore 395,6 millions d’euros en 2014, dans un contexte global d’augmentation des paiements en ligne.

logo

Conseil billet de banque

Prudence reste donc de mise, c’est d’ailleurs le comportement à adopter en général concernant l’ensemble de vos moyens de paiement.

La sécurisation des paiements sur internet

A lire aussi

La sécurisation des paiements sur internet

Lire la suite

Skimming : la contrefaçon de carte bancaire

Le skimming est une arnaque particulièrement problématique, puisque ce n’est pas votre carte bancaire qui est attaquée directement, mais le lecteur d’un dispositif de paiement qui est piégé.

Le skimming peut être pratiqué sur :

Cette technique tient son nom du matériel utilisé, le « skimmer », composé d’un lecteur de bande magnétique collé par dessus le lecteur original et d’une caméra miniature qui filme la saisie du code bancaire.

Vous ne vous rendez compte de rien pendant que vos données confidentielles sont revendues dans des pays qui n’utilisent pas de puce, comme les Etats-Unis. Vos données sont ensuite ré-encodées sur une carte vierge qui permet d’effectuer des retraits allant jusqu’à 200 €.

D’après l’OSCP, le taux de fraude sur les paiements aux points de vente reste faible, malgré une augmentation significative du nombre de piratages des terminaux de paiement, notamment les distributeurs automatiques de carburant.

Contrefaçon de la CB : quels recours ?

C’est généralement depuis le relevé de compte bancaire qu’on peut s’apercevoir d’une contrefaçon de notre carte bancaire. En cas de débit suspect, vous devez immédiatement faire opposition en contactant :

  • Votre agence bancaire, au numéro de contact indiqué dans votre convention de compte, au dos des tickets de carte bancaire et sur les DAB
  • Le serveur interbancaire d’opposition à carte bancaire, disponible 7 jours sur 7 et 24h sur 24, au :
    • 0 892 705 705 depuis la France
    • +33 442 605 303 depuis l’étranger

Vous devrez mentionner le numéro à 16 chiffres de votre carte et sa date d’expiration, puis envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception à votre banque.

L’article L133-19 du Code monétaire et financier dégage votre responsabilité en cas de détournement de vos moyens de paiement, en imposant à votre banque de rembourser immédiatement les sommes détournées.

Vous disposez d’un délai de 13 mois pour signaler une opération non autorisée à votre établissement bancaire.

L'assurance des moyens de paiement est-elle utile

A lire aussi

L’assurance des moyens de paiement est-elle utile ?

Lire la suite

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE