Publicité

Publicité
243 100 € c’est le patrimoine moyen d’un ménage français !

243 100 € c’est le patrimoine moyen d’un ménage français !

0

Dans son « Enquête sur le patrimoine et l’endettement des ménages de la zone euro », sortie le 23 décembre 2016, la Banque de France dresse un bilan plutôt surprenant. Fin 2014, le patrimoine des Français atteignait en moyenne 243 100 € nets. C’est plus que celui des ménages italiens (226 400 €), espagnols (234 200 €) et même allemands (214 300 €).

Patrimoine
Patrimoine

En cause, des différences de « structures démographiques » et d’« accumulation du patrimoine », souligne la Banque de France. En effet selon les pays, les ménages n’investissent pas dans les mêmes actifs, en raison de la fiscalité, de l’âge de la population, ou encore des habitudes financières des habitants. Et résultat, ça donne une composition du patrimoine très différente selon que l’on habite la France, l’Italie ou encore l’Allemagne.

Près de 7 Italiens sur 10 sont propriétaires

Dans les pays du sud de l’Europe, la propriété immobilière est largement ancrée dans les mœurs. En Italie, 68,2 % des ménages étaient propriétaires de leur résidence principale fin 2014. Plus fort, en Espagne, ce sont plus de 8 ménages sur 10 (83,1 %) qui étaient propriétaires. En France, le taux de détention était un peu plus faible à 58,7 %. A l’inverse, en Allemagne, moins de la moitié des foyers étaient propriétaires de leur logement à fin 2014 (44,3 %).

Crédit immobilier

A lire aussi

Devenir propriétaire : oui mais à quel prix ?

Lire la suite

L’assurance-vie, produit phare des Allemands et des Français

Les ménages allemands préfèrent l’assurance-vie. Fin 2014, plus de 46,3 % d’entre eux possédaient au moins un contrat. En France, nous sommes aussi très friands de ce type de placement, puisque 38,5 % des ménages de l’Hexagone détenaient une assurance-vie. En Espagne et surtout en Italie, ce placement est beaucoup moins diffusé. Ainsi, 24,5 % des Espagnols avaient une assurance-vie et seuls 9,3 % des ménages italiens en possédaient une.

Structure du patrimoine des ménages européens (Banque de France)

lupa

Comparez les assurances-vie

Vous aussi, vous souhaitez souscrire une assurance vie ? Avant de vous décider, comparez gratuitement plus de 30 contrats sur Panorabanques !

Je compare

Les Français plus patrimoniaux mais plus endettés

Les différences entre pays européens se font sentir aussi du point de vue de l’endettement. Et alors que l’on assimile souvent les Français à des fourmis, au regard des stats de la Banque de France, on apparaît plutôt cigales. Et pour cause, près de la moitié des ménages français avaient au moins un crédit en cours à fin 2014 (47,2 %), contre seulement 1 ménage italien sur 5 (21,2 %).

Première source d’endettement en France, l’immobilier. La dette immobilière médiane était de 87 000 € à fin 2014. L’Italie, l’Espagne et l’Allemagne font figure de petits joueurs avec respectivement 65 000 €, 70 000 € et 76 400 € de dettes immobilières. Concernant le crédit à la consommation, nous arrivons – avec 5 700 € – juste derrière l’Espagne et ses 6 000 € de dettes.

Ombre au tableau : les inégalités plutôt importantes en France

A ce stade-là, on se dit que l’on n’a rien à envier à nos voisins européens. Nous sommes certes plus endettés mais notre patrimoine net est plus important. Oui, mais, derrière ces chiffres moyens se cachent en fait de fortes disparités.

On l’a vu, en 2014, le patrimoine net moyen des Français était d’un peu plus de 243 000 €, mais le patrimoine médian se situait à « seulement » 113 300 €. Ça signifie que 50 % des ménages français disposaient d’un niveau de patrimoine inférieur à 113 300 €.

L’écart est encore plus flagrant pour les Allemands. Puisque – tenez-vous bien – 50 % des ménages d’outre-rhin avaient accumulé moins de 60 800 € de patrimoine à fin 2014. A l’inverse, le patrimoine médian des italiens atteignait presque 150 000 € !

L’indice de Gini confirme d’ailleurs ces écarts. Cet indice mesure les inégalités au sein d’un pays. Plus il est proche de 1 plus le pays est inégalitaire. A l’opposé, plus il se rapproche de 0 plus le pays est égalitaire. En 2014, c’est en Allemagne que l’indice de Gini était le plus fort, à 0,762. Il était de 0,676 en France, de 0,603 en Italie et de 0,599 en Espagne.

Vous avez un petit pécule à faire fructifier ? Mais vous ne savez pas comment faire ? Faites un tour dans notre rubrique « Epargne » ! Elle regorge d’informations, d’astuces et de bons plans sur les livrets d’épargne, l’assurance-vie ou encore la bourse.

Marie-Eve F

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE