Publicité
Publicité
Revolut revisite l’épargne automatique avec les « Coffres Revolut »

Revolut revisite l’épargne automatique avec les « Coffres Revolut »

0

Il y a du nouveau chez Revolut ! Avec le lancement des « Coffres Revolut », les clients de la néo-banque britannique ont désormais la possibilité d’épargner automatiquement dans l’une des 25 devises disponibles à ce jour. Spécialiste des paiements internationaux à ses débuts, la jeune pousse poursuit à marche forcée sa stratégie de diversification. Avec un objectif en tête : s’imposer comme une véritable alternative aux banques traditionnelles.

« Coffres Revolut » : l’épargne pas à pas

En octobre dernier, Revolut posait ses valises en France avec l’ambition de bousculer le monde de la banque. Pari tenu pour la jeune pousse, qui affiche au compteur 1,5 millions d’utilisateurs européens.

Depuis le début de l’année, la néo-banque basée à Londres multiplie les innovations en vue d’étoffer son offre de services au quotidien. Après l’intégration des cryptomonnaies au sein de son offre, le lancement d’une assurance voyage à la carte, la possibilité de domicilier des prélèvements SEPA sur votre compte et des cartes virtuelles éphémères pour lutter contre la fraude en ligne, Revolut remet le couvert avec une nouvelle fonctionnalité d’épargne automatique.

lupa Votre banque ne répond pas à vos besoins ? Vous souhaitez réduire vos frais bancaires ? Venez comparer les offres sur Panorabanques et trouvez LA banque qui vous convient ! Je compare

Baptisé « Coffre Revolut », le dispositif vous permet d’épargner sans même vous en rendre compte pour financer vos projets d’avenir. Le principe est simple : vos achats par carte bancaire sont arrondis à l’€ supérieur et la différence est automatiquement transférée vers votre Coffre. Si vous effectuez un règlement par carte de 11,60€, votre compte courant Revolut sera par exemple débité de 12€, et 40 centimes d’€ seront déposés sur votre Coffre. Un moyen idéal pour ceux d’entre vous qui souhaitent économiser petit à petit, sans avoir l’impression de se priver au quotidien.

S’il était auparavant l’apanage de certaines fintechs spécialiste de l’épargne intelligente, telles que Yeeld, le mécanisme de l’arrondi à l’€ supérieur rencontre aujourd’hui un succès croissant. Il pourrait ainsi, à terme, devenir un standard dans l’offre des acteurs bancaires innovants.

Retraite/SeniorA lire aussi

Top 3 des micro-fintechs en France

Lire la suite

25 devises et 3 cryptomonnaies à disposition, mais pas de rémunération de l’épargne

L’offre de Revolut présente toutefois une particularité intéressante, puisqu’il est possible d’épargner dans l’une des 25 devises supportées par la jeune pousse à ce jour, ainsi que dans les cryptomonnaies Bitcoin, Ether et Litecoin.

Revolut vous donne également la possibilité d’effectuer en quelques secondes un virement pour alimenter vos Coffres. Pour une épargne sur mesure, il est également possible de modifier les paramètres du dispositif en direct depuis votre application. Surtout, les fonds restent disponibles et peuvent être retirés à tout moment.

les jeunes et la banque

A lire aussi

Comment les jeunes et les moins jeunes payent-ils leurs achats ?

Lire la suite

« Offrir un moyen d’épargner sa petite monnaie en arrondissant tous ses paiements était l’une des fonctionnalités les plus demandées par notre communauté d’utilisateurs. La demande venant de leur part, ce sont également eux qui ont pu en choisir le nom. Nous pensons que les Coffres Revolut permettront à de nombreuses personnes de commencer à épargner facilement et à investir dans leur futur », détaille Benjamin Belais, Directeur général France et Suisse de Revolut.

Seul bémol : Révolut ne disposant pas encore de l’agrément nécessaire, votre épargne ne sera pas rémunérée. Impossible, donc, de faire fructifier vos économies. Un inconvénient somme toute assez mineur au vu des faibles rendements proposés sur le marché des produits d’épargne à ce jour. D’autant que Révolut travaille d’ores et déjà sur le lancement de produits d’investissement en France. A suivre !

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE