Publicité

Publicité
Comment calculer le prix de son assurance crédit ?

Comment calculer le prix de son assurance crédit ?

0

Calculer le prix de son assurance crédit
Calculer le prix de son assurance crédit

Pour votre projet immobilier ou un achat de consommation courante, vous comparez souvent le taux d’intérêt des crédits proposés par les banques. Ce n’est pas le seul élément à regarder : le taux de votre assurance crédit peut aussi avoir une incidence importante sur le coût total de votre emprunt.

A quoi sert une assurance emprunteur ?

L’assurance crédit, appelée aussi « assurance emprunteur », couvre les mensualités d’un prêt en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail de chaque emprunteur (au prorata de sa contribution au remboursement du prêt).

La garantie décès en assurance crédit

A lire aussi

La garantie décès en assurance crédit

Lire la suite

Qu’il s’agisse d’un prêt immobilier ou d’un prêt à la consommation, l’adhésion à cette assurance fait en général partie des conditions nécessaires pour que votre crédit soit accepté par la banque, même si ce n’est pas une obligation légale.

Elle est limitée dans le temps à la durée de votre crédit. Elle est d’ailleurs souvent intégrée à votre tableau d’amortissement dans la colonne « assurance » (sauf délégation d’assurance).

logo

Conseil billet de banque

Vous pouvez aussi souscrire une garantie perte d’emploi, facultative à votre assurance  crédit. Si vous êtes en CDI et que vous êtes licencié, vos mensualités seront prises en charge soit en totalité soit partiellement (selon la formule choisie).

Comment calculer le coût de son assurance ?

Le coût de l’assurance crédit est calculé sur votre état de santé. Vous devrez remplir un questionnaire médical plutôt détaillé. Vos réponses peuvent avoir des incidences sur la prise de décision de l’assureur à votre égard : demande d’examen médical complémentaire, hausse des tarifs, limitation des garanties ou même refus d’assurance.

Les conséquences d'une fausse déclaration de santé sur le crédit immobilier

A lire aussi

Les conséquences d’une fausse déclaration de santé sur le crédit immobilier

Lire la suite

Pour connaître le coût total de votre assurance emprunteur, il vous suffit de connaître le taux d’assurance qui vous sera appliqué (variable en fonction de votre état de santé).

Le mode de calcul est le suivant pour une mensualité de 855 € :

(0,35% (taux d’assurance) X 855 € (mensualité))/12 = 24,9 € (coût mensuel de l’assurance).

Exemple : Si la durée de votre prêt est de 20 ans : 24,9 € X 240 mois = 5 985 € (coût total de l’assurance)

logo

Conseil billet de banque

Comparez les offres ! Demandez un échéancier et une estimation du coût total de votre assurance crédit. Cela peut représenter de 5 à 15 % du coût total de votre emprunt !

Contrats collectifs de banque ou contrats individuels ?

Depuis la Loi Lagarde du 1er septembre 2010, vous pouvez souscrire votre assurance emprunteur, soit auprès de votre banque, soit auprès d’une autre compagnie d’assurance. C’est ce qu’on appelle la délégation d’assurance.

Votre établissement bancaire ne pourra pas refuser votre prêt si vous ne choisissez pas son contrat d’assurance « maison ». Les garanties proposées par votre délégation d’assurance doivent cependant être équivalentes au contrat d’assurance groupe de la banque en question.

Délégation d’assurance emprunteur : mauvaise volonté des banques

A lire aussi

Délégation d’assurance emprunteur : mauvaise volonté des banques ?

Lire la suite

Vous avez 12 mois après la signature de votre offre de prêt pour résilier votre assurance de prêt souscrite dans votre banque. Seule condition : présenter un contrat avec un niveau de garantie équivalent.

Le choix de votre contrat d’assurance influe sur le montant de vos cotisations. Avec le contrat d’assurance de votre banque, votre taux d’assurance est fixe et est calculé sur le montant du capital emprunté.

A la différence des contrats individuels, qui eux, seront basés sur le capital restant dû (et non total). Les cotisations seront alors plus élevées au début du prêt, et plus faibles à la fin. Elles sont recalculées automatiquement tous les ans en fonction du capital restant à rembourser.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE