Publicité

Publicité
Crédit immobilier : taux variable, taux fixe, taux révisable ?

Crédit immobilier : taux variable, taux fixe, taux révisable ?

3

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, le taux d’intérêt proposé par les banques est déterminant, mais vous devez aussi considérer les conditions de son calcul. Ce taux peut être fixe, variable ou révisable, et ce choix peut avoir des conséquences directes sur votre budget et votre capacité de remboursement à long terme. Explications.

Crédit immo taux variable, taux fixe, taux révisable
Crédit immo taux variable, taux fixe, taux révisable

Que sont les taux d’intérêt d’un crédit immobilier ?

Le taux d’intérêt d’un emprunt désigne la rémunération accordée au créancier sur le capital prêté. Les modalités de remboursement sont définies à la souscription du contrat, qui peut prévoir :

  • Un taux d’intérêt fixe
  • Un taux variable
  • Un taux révisable
Le prêt à taux fixe modulable

A lire aussi

Pourquoi choisir un prêt à taux fixe modulable ?

Lire la suite

Ce pourcentage tient compte de trois paramètres principaux :

D’autres variables peuvent entrer en jeu, comme :

  • La conjoncture économique ;
  • La politique monétaire.

Qu’il soit fixe, variable ou révisable, le taux d’intérêt est plafonné par le taux d’usure défini tous les 3 mois par la Banque de France.

Qu’est ce qu’un prêt immobilier à taux fixe ?

Un prêt immobilier à taux fixe implique un taux identique pendant toute la durée du prêt. Il permet de maîtriser le coût du crédit et de connaître à l’avance la somme des intérêts que vous devrez payer à votre banque. La durée de remboursement est déterminée à la signature du contrat, ainsi que le montant des échéances.

Le taux d’intérêt d’un crédit immobilier à taux fixe est déterminé par le taux du marché à long terme, assorti d’une variable à la hausse, puisque ce type de prêt prévoit généralement un taux plus élevé que les crédits à taux variable ou révisable, pour compenser la stabilité qui vous est offerte.

Quelques cas particuliers :

Selon l’établissement prêteur et le contrat, un prêt à taux fixe peut être converti en crédit à taux variable, mais dans ce cas vous risquez d’avoir à payer des frais :

Crédit immobilier : les taux calculés sur l'année lombarde

A lire aussi

Crédit immobilier : les taux calculés sur l’année lombarde

Lire la suite

Qu’est ce qu’un prêt immobilier à taux variable ?

C’est un prêt dont le taux d’intérêt varie en fonction d’un indice monétaire révisable périodiquement, indexé sur les taux des marchés financiers à court terme : l’Euribor.

Les organismes de prêt appliqueront cet indice de référence en ajoutant une marge fixe de 1 % à 3 % selon votre profil d’emprunteur, définie lors de l’octroi du crédit par :

  • Vos revenus et votre situation patrimoniale
  • La stabilité de votre emploi
  • Votre capacité d’épargne 
  • La qualité de votre acquisition immobilière

En cas de hausse de taux, elle peut être répercutée :

  • Sur la durée du prêt, sans excéder un maximum de 5 ans supplémentaires (dans ce cas les mensualités restent constantes) ;
  • Sur le montant des mensualités, jusqu’à un plafond défini contractuellement (sans modification de la durée prévue du prêt).

Une combinaison des deux options peut être établie, selon les conditions définies dans le contrat du crédit.

lupa

Comparer les crédits immobilier

Sur Panorabanques, comparez en quelques clics les offres de crédit immobilier et faites votre choix en toute tranquillité !

Je compare

Ce type de prêt présente des avantages :

  • Un taux de départ plus réduit qu’un crédit à taux fixe
  • En cas de baisse du taux d’intérêt, vos mensualités seront réduites
  • Vous pouvez le rembourser par anticipation sans subir de pénalités
  • Ce type de prêt est généralement convertible en crédit à taux fixe si vous le souhaitez, aux conditions du marché

Dans ce cas, cette clause doit être inscrite dans le contrat de votre emprunt.

Le principal inconvénient de ce type de crédit est la part de risque liée aux variables du taux d’intérêt, qui peut s’avérer problématique en cas de difficultés financières au moment d’un renchérissement de votre prêt.

logo

Conseil billet de banque

Un crédit à taux variable est généralement déconseillé dans le cadre de l’achat de votre résidence principale, sauf sur une durée d’emprunt de moins de 7 ans.

Qu’est ce qu’un prêt immobilier à taux révisable ?

Un crédit à taux révisable est un prêt à taux variable avec couverture. On parle de « prêt capé », qui vous protège des variables de taux trop importantes en définissant un plafond maximum de hausse.

Certaines formules prévoient une modification du taux d’intérêt moins régulière qu’un crédit à taux variable, par exemple une fois par an.

Ce type de prêt vous permet de mieux évaluer le coût total du crédit et d’avoir une meilleure visibilité sur votre budget à long terme en limitant la part de risque. Il offre donc plus de sécurité, au prix d’un taux de départ souvent légèrement plus élevé qu’un taux variable.

logo

Conseil billet de banque

Avant de vous engager, comparez les offres. C’est d’autant plus important pour un prêt immobilier qui vous engage pour de nombreuses années.

Crédit immo quelles conditions négocier ?

A lire aussi

Crédit immobilier : quelles conditions pouvez-vous négocier ?

Lire la suite

Publicité
Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Bon article, par contre, je pense que les lecteurs devraient savoir que historiquement, les gens qui prennent le taux variable plutôt que le taux fixe paient moins d’intérêt. C’est même rare que les gens avec un taux variables paient plus cher que les gens avec un taux fixe.

  2. Bonsoir,

    Vous dites qu’un des avantages des prêts à taux variable est l’absence d’IRA.
    Pour ma part je viens de rembourser mon prêt et on nous a facturé des IRA.
    Le terme variable ou révisable n’est pas explicitement écrit dans l’offre mais il s’agit d’un prêt conventionné capé à +2. Donc j’en déduis que le taux était révisable et non variable.
    Au sujet des IRA cela a-t-il une réelle influence? Peut-on prendre des IRA sur un taux révisable? Et si non, quel texte l’affirme?
    Merci 🙂

  3. Bonjour Maryline,

    La coutume veut que le taux variable ne comporte pas d’indemnités de remboursement anticipé. Toutefois il ne s’agit pas d’une règle absolue. L’absence d’indemnités de remboursement anticipé devrait, le cas échéant, être précisée dans l’une des clauses de votre contrat. Cela vaut pour les prêts à taux variables et les prêts à taux révisables.

    Cordialement,

    L’équipe billet de banque

LAISSER UNE RÉPONSE