Publicité
Publicité
Faut-il recourir à un courtier ?

Faut-il recourir à un courtier ?

0
Faut-il recourir à un courtier ?
Faut-il recourir à un courtier ?

Si l’ampleur de la tâche pour décrocher le meilleur taux possible d’un crédit immobilier vous donne la migraine, vous pouvez décider de faire appel à un courtier. Disposant d’un réseau professionnel et d’une expertise du marché, le courtage peut vous permettre de réaliser des économies substantielles. Voyons comment.

Qu’est-ce qu’un courtier en immobilier ?

Dans le cadre d’un crédit immobilier, les emprunteurs peuvent faire appel à un courtier chargé de rechercher un crédit à leur place auprès des établissements financiers.

L’objectif est d’obtenir les meilleures conditions du marché, en décrochant un contrat adapté à la situation financière et au dossier de crédit de l’emprunteur.

En France, le courtage en prêt immobilier est apparu dans les années 1970. C’est aujourd’hui une activité en forte croissance, qui profite du développement de l’activité d’intermédiation en opérations de crédit.

Depuis 2013, l’activité de courtage est encadrée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), chargée de la surveillance des banques et des assurances.

Pourquoi faire appel à un courtier ?

Pour obtenir un bon taux auprès de votre banque, vous devez généralement détenir un apport personnel d’au moins 8 % de la valeur du bien, pour couvrir les frais de notaire. Votre situation professionnelle est examinée, notamment en termes de stabilité. Si vous êtes cadre en CDI dans la même société depuis au moins 3 ans, vous avez toutes les chances d’obtenir un prêt intéressant, plus encore si vous rapatriez une partie de votre épargne chez l’établissement prêteur.

Crédit immobilier quelles sont vos chances

A lire aussi

Crédit immobilier : quelles sont vos chances ?

Lire la suite

Mais bien souvent, obtenir un prêt reste un parcours du combattant, et la démarche se complique si vous êtes dans une situation moins idéale que celle décrite ci-dessus.

Dans ce cas, faire appel à un courtier immobilier est une option à envisager.

Comment trouver un courtier en immobilier ?

Le premier contact se fait généralement par internet. Vous pouvez définir votre demande en effectuant une simulation, et saisir des informations personnelles pour établir un devis.



Il vous sera demandé des pièces justificatives :

  • Pièce d’identité et livret de famille
  • Dernier avis d’imposition
  • 3 ou 4 derniers bulletins de salaire
  • Contrat de travail ou attestation d’employeur
  • Relevés de compte récents
  • Titres de propriété
  • Relevés bancaires attestant du volume de votre épargne

D’une manière générale, tous les éléments attestant de votre bonne santé financière et patrimoniale sont à ajouter au dossier. À réception, votre courtier vous demandera de définir le taux que vous souhaitez obtenir.

Le mandat signé avec un courtier lui donne le droit de vous représenter, mais il définit aussi ses objectifs et le coût de sa prestation.

Offres de prêt immo

A lire aussi

Comment bien comparer les offres de prêt immobilier ?

Lire la suite

Quels sont les avantages d’un courtier en immobilier ?

Votre courtier peut gérer la négociation d’un prêt dans sa totalité, c’est-à-dire :

Les avantages du recours à un courtier en immobilier sont :

  • Le poids pour négocier : les courtiers regroupent les dossiers avant de s’adresser aux établissements de prêt. Avec plus de volume, ils ont plus de poids qu’un particulier isolé
  • La qualité des interlocuteurs : les courtiers s’adressent directement au siège des établissements bancaires, et non aux conseillers en agence
  • Le réseau : en disposant d’un portefeuille d’établissements partenaires, votre courtier peut faire jouer la concurrence pour obtenir des tarifs intéressants
  • La capacité de négocier les points techniques du dossier : taux fixes et taux variables, conditions de remboursement, assurance individuelle plutôt que l’assurance groupe proposée par le prêteur, etc.
  • L’expertise : votre courtier est un professionnel de l’immobilier dont la fonction de conseil n’est pas à négliger. Il bénéficie souvent d’une meilleure expertise du crédit que votre banquier, plus généraliste
  • L’impartialité, puisque le courtier travaille avec plusieurs établissements et qu’il est tenu à la neutralité dans son activité
  • Les prestations complémentaires, avec des services d’assistance une fois le prêt accordé

D’après l’article L519-6 du Code monétaire et financier  et la loi MURCEF, un courtier ne peut être rémunéré que lorsque le prêt est effectivement obtenu et que les fonds sont débloqués. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à comparer les prestations de courtage.

logo

Conseil billet de banque

Les courtiers travaillent tous avec les mêmes établissements. Trop multiplier les contacts est contre-productif, tout comme il est inutile de faire le tour des banques si un courtier vous représente déjà.

Combien coûte le courtage ? Quelles sont ses limites ?

Le coût d’un courtier est souvent assimilé aux frais de dossier facturés par la banque, soit environ 1 000 €. Si le service n’est pas facturé, c’est que l’établissement prêteur lui rétrocède une commission d’apporteur d’affaires.

Parmi les inconvénients du courtage immobilier, on peut citer :

  • Les accords pré-négociés avec certaines banques, qui laissent parfois moins de marge de manœuvre aux cas particuliers
  • L’absence du levier de domiciliation de vos produits bancaires dans la banque démarchée, qui ne sera pas forcément la votre
  • De même, passer par un courtier ne vous permet pas de bénéficier des bonnes relations éventuellement entretenues avec votre banque
  • La règle des priorités sur les dossiers reçus par les organismes de crédit : le premier reçu est le premier traité. Multiplier les intermédiaires est souvent une perte de temps
  • Certains courtiers trop commerciaux qui deviennent envahissants

Dans tous les cas, renseignez-vous en amont et utilisez des comparateurs sur internet avant de vous engager.

lupa Comparer les crédits immobiliers

Comparez gratuitement les crédits immobiliers sur Panorabanques. Je compare

Regroupement de créances : passer par un courtier ?

A lire aussi

Regroupement de créances : passer par un courtier ?

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE