Publicité

Publicité
Assurance-vie : quels versements minimum ?

Assurance-vie : quels versements minimum ?

0

Certains contrats d’assurance-vie exigent un versement minimum à la souscription, dont le montant dépend du type de contrat souscrit. Pendant la durée de vie du contrat, des versements programmés peuvent également être liés à un montant minimum de versement. On vous aide à faire le tri pour trouver le contrat qui vous convient.

Assurance-vie : quels versements minimum ?
Assurance-vie : quels versements minimum ?

Les conditions de versement d’un contrat d’assurance-vie

Votre assurance-vie est un outil d’épargne particulièrement souple, dont les options permettent d’effectuer des versements libres ou programmés, tout en disposant du capital si vous le souhaitez en effectuant des rachats.

L’offre est abondante avec un grand choix de supports d’investissement dans le cadre de contrats multisupports qui offrent une perspective de rendement supérieure aux fonds en euros. Mais pour évaluer la rentabilité potentielle de votre assurance-vie, il faut aussi prendre en compte les clauses de votre contrat, notamment les conditions de versement qui peuvent s’appliquer :

  • À l’ouverture
  • Pendant la durée du contrat

Dans les deux cas, un minimum de versement peut être requis.

Certains contrats sont bien sûr plus accessibles que d’autres. L’assurance-vie Grisbee Vie, par exemple, est accessible dès 1 000€ et ne prélève que 0,60% de frais de gestion. Pas de frais sur versement, ni de frais d’entrée !

D’autres contrats d’assurance-vie sont accessibles directement sans frais de versements.

lupa Comparer les assurances vie

Panorabanques vous aide à trouver l’assurance-vie qui convient à vos objectifs. En quelques minutes seulement, comparez les contrats et trouvez le vôtre ! Je compare

Les versements requis à la souscription du contrat

À la souscription du contrat, il s’agit en général d’un montant forfaitaire, par exemple 1 000 € minimum. Ce dépôt définit un palier d’entrée qui assure un capital minimal à l’ouverture du contrat.

Les montants requis ne sont pas soumis à un plafond légal. Ils diffèrent d’un établissement à l’autre mais ils dépendent aussi de l’offre souscrite, avec une différence notable entre :

Certains assureurs facturent des frais de souscription. Ils s’ajoutent au capital minimum requis pour ouvrir un contrat d’assurance-vie, mais ils sont toujours négociables.

Quels sont les frais prélevés en assurance vie ?

A lire aussi

Quels sont les frais prélevés en assurance vie ?

Lire la suite

Les options de versement en cours de contrat

Les conditions de versement en cours de contrat dépendent de l’option choisie :

  • Versement libre, qui n’impose pas de régularité de dépôt puisque vous choisissez librement le montant et la fréquence des versements
  • Versement programmé, ou « prime périodique », qui permet de programmer des versements automatiques du montant de votre choix selon un rythme défini

Les primes d'un contrat d'assurance-vie

A lire aussi

Les primes d’un contrat d’assurance-vie

Lire la suite

 

Les versements libres peuvent être limités par certaines contraintes :

  • Un montant minimum requis lors du premier versement
  • Une somme minimum lors des versements ultérieurs
  • Un nombre minimum de versements sur 12 mois

Un contrat à versement programmé peut exiger un montant minimum lors des versements périodiques. Vérifiez qu’ils convient à votre capacité d’épargne.

logo

Conseil billet de banque

Le contrat de votre assurance-vie doit clairement indiquer les conditions de versement dans ses conditions générales.

Les frais de versement en cours de contrat

Les frais d’entrée correspondent à un pourcentage prélevé automatiquement sur chaque versement. Vérifiez votre contrat avant de vous engager, car cette somme peut être importante si le taux appliqué est trop élevé.

Certains contrats des banques en ligne proposent la gratuité des frais d’entrée. En règle générale, un maximum de 3 % demeure acceptable si les supports d’investissement proposent une rémunération intéressante en contrepartie.

Les contrats à prime unique ne peuvent être alimentés qu’une seule fois, lors de la souscription du contrat.

AV et avis de situation erroné

A lire aussi

Avis de situation assurance-vie erroné : quel recours ?

Lire la suite

 

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE