Publicité
Publicité
Livret d’épargne : compte bancaire de substitution ?

Livret d’épargne : compte bancaire de substitution ?

0
Livret d’épargne : compte bancaire de substitution ?

Le compte épargne, celui qui vous permet de percevoir des intérêts et de… ? Rares sont les personnes qui se servent activement de leur compte épargne. On laisse dormir ses économies en vue de les investir dans des projets futurs. Pourtant on le sait, il n’est pas conseillé de laisser un compte inactif. Mais quelles opérations bancaires peut-on vraiment effectuer depuis un livret d’épargne ? billet de banque vous révèle ce qu’il sait !

Selon Wikipédia « Un compte d’épargne est un dépôt d’argent à vue dans une banque ou un organisme assimilé (caisse d’épargne), rapportant un intérêt (généralement annuel) et ne permettant généralement pas d’être utilisé pour faire directement des paiements. »

Particularités de la Banque Postale

Le champ d’action paraît restreint avec un compte d’épargne et seule La Banque Postale autorise, conformément à la loi de la mission d’accessibilité bancaire, certains virements et prélèvements sur le livret A.

En principe, à l’ouverture de votre livret A, vous pouvez demander à la banque de vous fournir une carte de retrait associée au compte épargne. Cette carte ne permet d’effectuer que des retraits seulement à partir des distributeurs propres au réseau de la banque. Exclusivement des retraits ! Il n’est pas question de s’en servir comme carte de paiement.

Il faut être âgé d’au moins 16 ans pour disposer de l’argent qui se trouve dans le livret A (à condition bien sûr que le représentant légal ne s’y oppose pas).

Procédures d'ouverture d'un livret d'épargne

A lire aussi

Procédures d’ouverture d’un livret d’épargne

Lire la suite

Rien dans la loi n’interdit de procéder aux mêmes opérations sur un livret et sur un compte courant. Et pourtant, seule la Banque Postale a réellement mis en place un moyen de régler ses dépenses ou de percevoir de l’argent depuis son livret A : factures d’électricité, de gaz, taxe d’habitation, prestations sociales…

Pour être à même d’effectuer ces opérations, le livret A ne doit pas être en situation de découvert.

La gestion de l’argent sur un compte épargne

Sur un compte épargne, les versements et les retraits peuvent être effectués dès que vous le souhaitez, sans frais, et à la condition que la transaction s’élève au minimum à 10 euros. Ces opérations peuvent être réalisés directement auprès de votre agence bancaire, ou à l’aide de votre carte de retrait si vous en possédez une.

La Banque Postale permet au détenteur du livret A de retirer jusqu’à 500 euros sur 7 jours glissants.

Il existe tout de même une restriction chez les banques qui limitent les retraits du compte épargne à 1 000 euros :

logo

Conseil billet de banque

Si vous souhaitez retirer une somme importante de votre livret d’épargne, procédez à une demande d’autorisation de retrait à l’avance auprès de votre banque.

Vous l’avez compris, mis à part à La Banque Postale, se servir de son compte épargne comme d’un compte courant n’est pas commun et paraît même impossible. Pourtant, rien dans la loi ou ailleurs ne l’empêche mais les banques ne permettent pas en principe de procéder à des prélèvements ou à des virements externes depuis un livret d’épargne. De la même manière, elles ne vous proposent pas de chéquiers associés à votre livret. Votre compte épargne est voué à ne vous rapporter que des intérêts… On va dire que c’est déjà ça !

Choisir un livret d'épargne

A lire aussi

Choisir un livret d’épargne

Lire la suite

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE