Escroquerie bancaire : 1,2 million de ménages concernés en 2016 ! - billet de banque
Publicité
Publicité
Escroquerie bancaire : 1,2 million de ménages concernés en 2016 !

Escroquerie bancaire : 1,2 million de ménages concernés en 2016 !

0

En 2016, pas moins d’1,2 million de ménages français auraient été victimes d’une escroquerie bancaire. Si l’on en croit une étude récemment publiée par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), ce chiffre a plus que doublé en 6 ans ! Retour sur le fléau de la fraude bancaire et sur les moyens de s’en protéger au mieux.

Fraude CB
Fraude CB

2 fois plus de fraudes bancaires que 6 ans auparavant

En 2010, ils étaient 500 000 ménages à déclarer avoir été victime d’au moins un débit bancaire frauduleux dans l’année. Six ans plus tard leur nombre est évalué à 1,2 million.

La plupart du temps (64% des cas recensés), l’escroquerie concerne un montant inférieur à 300€. « Les escroqueries supérieures à 1.000 euros représentent une part bien moins importante (13 % des ménages) », relève l’étude. Bien souvent, les victimes n’ont aucune idée du mode opérateur employé par les fraudeurs.

70% des plaignants se sont aperçus de la fraude après avoir consulté leur relevé bancaire. Par opposition, la part des ménages ayant été prévenus par leur banque est en nette baisse depuis quelques années : elle est passé de 29% en 2014 à 22% en 2016. Une tendance qui s’explique par le développement de la banque à distance et la démocratisation des applis bancaires sur mobile, qui facilitent une consultation régulière des comptes.

lupa Trouvez la banque et l’appli mobile qui vous conviennent en comparant les offres sur Panorabanques. Moins de frais bancaires et de meilleurs services, c’est possible ! Votre nouvelle banque vous attend. Je compare

Pensez donc à vérifier régulièrement que les opérations qui apparaissent sur votre compte correspondent bien à vos derniers paiements. En cas de mouvement suspect, n’hésitez pas à contacter votre banque pour obtenir plus de renseignements. Certains établissements permettent également de paramétrer des alertes SMS pour être prévenu en cas de retrait ou de paiement d’une somme importante.

« Le débit frauduleux a servi à réaliser des achats pour près de 68 % des ménages victimes en 2016 », relève l’ONDRP. Et dans plus d’un cas sur 2 (58%), l’achat frauduleux a été réalisé en ligne, contre 10% dans des commerces traditionnels. Soyez donc particulièrement vigilant lors de vos achats en ligne et assurez-vous que vous êtes sur un site de confiance.

A lire aussi

Peut-on refuser le paiement sans contactVol de carte et sans contact : les bons réflexes !

Lire la suite

Les bons réflexes à adopter pour limiter les risques

Quelques règles simples pour limiter les risques :

  • Saisissez votre code confidentiel à l’abri des regards
  • Méfiez-vous des tentatives de hameçonnage (ou phishing)
  • Surveillez toujours votre carte bancaire durant les transactions
  • N’autorisez jamais un commerçant à photocopier le verso de votre carte bancaire
  • Ne transmettez pas vos données personnelles à un site dont vous ignorez s’il est fiable

Les cartes éphémères ou les cartes à cryptogrammes dynamiques peuvent également être une option intéressante pour limiter les risques lorsque vous payez en ligne.

Vol sac à mainA lire aussi

Que faire en cas de vol de la carte bancaire ?

Lire la suite

En cas de fraude, il faut réagir vite pour éviter les mauvaises surprises :

  • Contactez immédiatement votre banque et faites opposition
  • Rédigez une lettre manuscrite d’opposition et envoyez la en recommandé à votre banque pour vous couvrir en cas de conflit judiciaire
  • Signalez les faits à la police ou à la gendarmerie

Cette dernière étape n’est pas obligatoire. Elle permet toutefois d’aider les forces de l’ordre à appréhender l’escroc et limite donc les chances qu’il s’en prenne à quelqu’un d’autre. Une fois le signalement effectué vous recevrez en outre un récépissé que vous pourrez présenter à votre banque pour faciliter votre demande de remboursement. Alors autant mettre toutes les chances de votre côté !

Depuis peu, il est possible de signaler une escroquerie à la carte bancaire directement en ligne, par l’intermédiaire d’un nouveau téléservice baptisé Percev@l.

Attention, en cas de vol de votre carte, sachez qu’il reste possible d’effectuer des paiements en sans contact, même après que votre carte ait été bloquée.

Ma banque va-t-elle me rembourser ?

La bonne nouvelle, c’est qu’à moins qu’elle ne parvienne à prouver que vous avez fait preuve de négligence, votre banque est tenue de vous rembourser l’intégralité des sommes soutirées frauduleusement après que vous ayez fait opposition.

Fraude à la carte bancaire sur Internet

A lire aussi

Victime de fraude : comment vous faire rembourser par votre banque ?

Lire la suite

Pour l’argent volé avant que n’ayez fait opposition, en revanche, les choses se compliquent car quel que soit le montant concerné votre banque ne vous remboursera pas au-delà de 50€. Une exception cependant : si l’escroquerie a été réalisée sans utilisation de votre code bancaire et qu’elle n’était pas détectable, vous serez intégralement remboursé.

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE