Frais bancaires 2016 : UFC Que Choisir tire la sonnette d’alarme

2

Dans son prochain numéro du mois de mai 2016, le magazine Que Choisir consacre un dossier aux frais bancaires. Ceux-ci auraient déjà augmenté de 4,7 % en 2016. Appelant les consommateurs à la plus grande vigilance, et notamment à une lecture attentive de leurs relevés de compte, l’association dénonce des pratiques bancaires qui relèvent au mieux de l’abus, au pire de l’illégalité. Focus.

Frais bancaires
Frais bancaires

Des frais de tenue de compte même s’il est inactif

Vous vous en souvenez, le début d’année 2016 a été l’occasion pour 13 banques françaises de facturer pour la première fois des frais de tenue de compte. Elles sont désormais plus d’une centaine à en prélever.

Même s’il est encore difficile de savoir à quel service concret la tenue de compte correspond – pour l’UFC ces frais sont injustifiés – 83 % des Français y sont soumis cette année (contre 57 % en 2015 selon une étude Panorabanques).

Sur Twitter, malgré la généralisation de ces frais, les consommateurs ne les comprennent toujours pas :

lupa

Comparer les banques

Ça semble difficile à croire mais toutes les banques ne facturent pas de frais de tenue de compte. Il est dans votre intérêt de comparer les banques sur Panorabanques pour les éviter !

Je compare

Mais là où la pilule passe (beaucoup) plus difficilement, nous dit l’association, c’est en ce qui concerne les frais de tenue de compte inactif, plafonnés par les pouvoirs publics à 30 € par an depuis le 1er janvier. Concrètement, ça signifie que les comptes bancaires n’ayant enregistré aucune opération depuis 12 mois − quand bien même « ils seraient à 0 € » − sont taxés.

Pour info, une pétition demandant la suppression des frais de tenue de compte circule depuis le 22 avril 2016 sur la plateforme Change.org.

Retirer des espèces dans sa banque ou payer

Autre problème souligné par UFC : les retraits déplacés. Dans le jargon bancaire, un retrait est déplacé dès lors qu’il est effectué dans un distributeur de billets qui n’appartient pas au réseau de votre banque.

En clair, vous êtes client de BNP Paribas et vous retirez de l’argent au distributeur de la Société Générale. En général, votre banque vous permet d’effectuer un certain nombre de retraits déplacés (3 à 4) puis vous facture l’opération. En 2016, 11 banques augmentent le coût unitaire de ces retraits…

Accepter la fonction paiement sans contact ou payer

Pour l’association, certaines banques facturent le refus de l’option sans contact des CB. On s’explique : si vous demandez à ne pas bénéficier du dispositif NFC de votre CB (dispositif qui vous permet de payer chez les commerçants sans composer votre code secret), eh bien la refabrication de votre carte vous sera facturée.

Le comble puisque la CNIL « impose que le choix (du paiement sans contact) soit laissé au consommateur »…

Négocier ou courber l’échine ?

Une seule solution nous dit l’association, la négociation ! Mais attention, à ce niveau-là tous les clients ne sont pas égaux. Pour annuler les frais de tenue de compte par exemple, seuls les « clients considérés comme intéressants, c’est-à-dire présentant des revenus réguliers, de l’épargne, etc. » peuvent s’y risquer !

Frais bancaires

A lire aussi

Ces frais bancaires hors de prix

Lire la suite

2 COMMENTAIRES

  1. j’ai un problème je suis à la banque de caisse d’epargne de lyon j’ai l’empression que je me suis

    fait voler je suis en dècouverte est que çe possible de se faire arnaquer 380 euro sur son compte
    ça me met dans l’ambaras car je qsuis en rètraite je pas un gros somme je suis abajourdie

    s’il vous plait je voudrais si possible avoir une rèponse svp merci

  2. Bonjour,

    Rapprochez-vous de votre conseiller bancaire pour qu’il vous en dise plus sur les 380 € en question. S’il ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez vous adresser directement au directeur de l’agence.
    Bien à vous,

LAISSER UNE RÉPONSE