Publicité

Publicité
Qu’est-ce que l’épargne de précaution ?

Qu’est-ce que l’épargne de précaution ?

0

On appelle épargne de précaution une réserve d’argent utilisable en cas de besoin pour faire face à une dépense imprévue. Plusieurs produits bancaires permettent de constituer un capital qui rapporte des intérêts sans toucher à votre épargne de long terme et sans avoir recours au crédit à la consommation. Nos conseils pour créer votre bas de laine.

Qu'est-ce que l'épargne de précaution ?
Qu'est-ce que l'épargne de précaution ?

L’épargne de précaution pour faire face aux incidents de la vie

Des dépenses imprévues peuvent plomber votre budget, surtout si vous n’avez pas de réserve à disposition, ou que votre épargne est placée sur des produits bancaires à long terme.

C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de constituer une épargne de précaution, disponible en cas de besoin. L’objectif de ce « matelas » d’épargne n’est pas le rendement, mais plutôt la sécurité du placement, ainsi que sa disponibilité.

logo

Conseil billet de banque

Pour constituer une épargne de précaution, évitez tous les placements à risque ou les produits d’épargne bloqués, comme le compte à terme (CAT) ou le plan d’épargne retraite populaire (PERP).

Les produits financiers adaptés à l’épargne de précaution

Différents supports sont adaptés à une épargne de précaution, comme les livrets défiscalisés :

Les rendements sont faibles, mais ces livrets présentent l’avantage d’être des solutions d’épargne sécurisées, dont le capital et les intérêts sont garantis.

Comparer les différents livrets réglementés

A lire aussi

Comparer les différents livrets réglementés

Lire la suite

L’épargne reste libre d’accès, qu’il s’agisse de versement ou de retrait, de plus ce type de livret n’est soumis à aucune condition de versement mensuel minimum, ni à aucun frais de sortie. Vous disposez librement du capital constitué.

D’autres produits permettent de diversifier votre épargne sur des supports potentiellement plus performants. Si vous en avez le souhait et les moyens, ils seront efficaces en complément de l’alimentation d’un livret, avec des concessions en terme de disponibilité du capital ou de fiscalité. On peut citer :

  • L’assurance-vie, qui a l’avantage de la diversité avec de nombreux supports, dont des fonds en euros sécurisés. L’inconvénient étant la disponibilité plus réduite du capital, avec des pénalités de retrait et une fiscalité de sortie moins avantageuse en dessous de 8 ans de détention
  • Les livrets bancaires sont une alternative, mais leur efficacité est moindre dans le cadre d’une épargne de précaution, puisque leur taux d’intérêt souvent à peine supérieur à celui du livret A ne suffit pas à compenser le fait qu’ils soient fiscalisés
  • Le livret jeune, réservé aux jeunes de 12 à 25 ans. Épargne défiscalisée et disponible dont l’efficacité est limitée par le plafond de dépôt fixé à 1 600 €

Placer une épargne de précaution sur un compte bancaire est une mauvaise idée puisqu’elle ne génère pas d’intérêts. Votre épargne s’érode progressivement avec l’inflation.

Argent qui dort

A lire aussi

Ne laissez plus votre argent hiberner !

Lire la suite

Comment constituer une épargne de précaution ?

En cas de coup dur, l’épargne de précaution doit vous permettre de vivre pendant plusieurs mois, en attendant de trouver une solution qui permette de normaliser votre situation financière.

On considère généralement que 3 à 4 mois d’épargne est un objectif efficace et raisonnable.

Il y a deux méthodes pour définir la somme à placer :

  • Selon votre salaire actuel : par exemple, si vous gagnez 2 000 € net par mois, votre épargne de précaution peut être comprise entre 6 000 € et 8 000 €
  • Selon vos dépenses : en faisant la somme mensuelle de vos frais et dépenses récurrentes. Par exemple, si vous déboursez en moyenne 1 800 € par mois, votre réserve peut être comprise entre 5 400 € et 7 200 €

Effectuez des versements réguliers. L’opération peut être automatisée en programmant un virement automatique mensuel.

logo

Conseil billet de banque

Si l’objectif est trop haut, ajustez le curseur en gardant à l’esprit qu’une épargne est toujours un gain : prenez l’habitude d’épargner régulièrement, quel que soit le montant.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE