Indétrônable assurance-vie ! - billet de banque
Publicité

Publicité
Indétrônable assurance-vie !

Indétrônable assurance-vie !

0

Quand il s’agit d’épargner, l’assurance-vie est pour les Français le must-have ! Il n’est donc pas surprenant que près d’1 Français sur 2 (47 %) dispose actuellement d’une assurance-vie, d’après le sondage Odoxa-LinXea sur « Les Français et l’argent » pour Le Parisien*.

Epargne

Selon le sondage, 47 % des Français ont actuellement une assurance-vie. 10 % en avaient une, mais l’ont close. Et 12 % envisagent d’en souscrire une. Résultat, ce ne sont pas moins de 7 Français sur 10 qui sont sensibles à l’assurance-vie !

Un attrait pour l’assurance-vie qui s’intensifie une fois familiarisé avec ce produit. Ainsi, lorsque l’on demande aux sondés quel placement ils choisiraient s’ils devaient épargner, ils répondent à 43 % l’assurance-vie. Si les personnes interrogées possèdent d’ores et déjà un contrat, elles plébiscitent l’assurance-vie à 61 % !

Palmarès assurance vie 2016

A lire aussi

Palmarès assurance vie 2016

Lire la suite

 

Si les Français devaient épargner, quel placement choisiraient-ils en priorité ? 

sondage odoxa linxea le parisien

 

Pourquoi cet engouement pour l’assurance-vie ?

C’est vrai que ce placement a de sacrés avantages. Son régime fiscal tout d’abord, atout cité par 37 % des interviewés. Viennent ensuite sa flexibilité (25 %) – la possibilité d’adapter son contrat à son profil – et son rendement (19 %).

Mais les vraies motivations des Français sont plus simples, bien moins financières. Il s’agit de « mettre de l’argent de côté en cas de coup dur », motivation principale pour 36 % des sondés. Viennent ensuite « préparer sa retraite » (25 %) et préparer sa succession (19 %). La rentabilité de l’assurance-vie – son rendement – n’est prépondérante que pour 18 % des personnes interrogées.

Pour rappel, au titre de l’année 2015, les fonds euros ont rapporté en moyenne 2,3 % nets de frais de gestion aux assurés, contre 0,75 % net pour le livret A.

L’assurance-vie est-elle vraiment le placement préféré des Français ?

Au regard des performances de l’assurance-vie en octobre 2016, le doute s’installe. Ce mois-ci, les Français ont retiré environ 100 millions d’euros de leur contrat, d’après les données de la Fédération française de l’assurance.

Il y a comme un paradoxe, vous ne trouvez pas ? Peut-être pas. La raison probable de ce recul surprenant viendrait de la loi Sapin 2 ! En octobre, la polémique autour de l’article 21 bis a probablement effrayé bon nombre de Français. D’ailleurs, toujours d’après le sondage Odoxa-LinXea, 70 % des sondés se disent opposés à ce volet de la Loi Sapin 2. La proportion monte à 78 % lorsque les personnes interrogées ont un contrat d’assurance-vie.

Pour rappel, l’article 21 bis de la loi Sapin 2 autorise le Haut Conseil de stabilité financière, en cas de remontée brutale des taux d’intérêt, à geler les retraits sur les contrats d’assurance-vie pendant 6 mois.

Epargnants, on a le regret de vous annoncer que, le 8 novembre 2016, la Loi Sapin 2 a bel et bien été adoptée. Est-ce que cette loi va vraiment vous détourner de l’assurance-vie ? On en doute. Réponse le mois prochain !

Marie-Eve F

*Sondage Odoxa LinXea sur « Les Français et l’argent ». Un échantillon de 1 002 personnes représentatif de la population française a été interrogé entre le 23 et le 24 novembre 2016.

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE