Publicité
Publicité
ULTIM : la nouvelle offre canon de Boursorama Banque

ULTIM : la nouvelle offre canon de Boursorama Banque

2

La banque en ligne Boursorama Banque, filiale de Société Générale vient tout juste d’annoncer le lancement d’une nouvelle offre bancaire à prix cassé. Baptisé ULTIM, le service inclut une carte Visa Premier gratuite sans conditions d’octroi et zéro frais sur les opérations à l’étranger. Focus.

Boursorama Banque Ultim

Que contient l’offre ULTIM de Boursorama Banque ?

Boursorama Banque frappe un grand coup. La banque rose et bleue pouvait déjà se targuer d’avoir été élue « banque la moins chère » pour la 11ème année consécutive par le quotidien Le Monde.

Sa nouvelle offre – ULTIM de son petit nom – va encore plus loin.

Pour faire simple, ULTIM c’est :

  • Un compte courant
  • Une carte Visa Premier à débit immédiat (et toutes les assurances qui vont avec)
  • Vos paiements et retraits 100% gratuits y compris hors zone euro
  • Les virements instantanés gratuits
  • Le paiement mobile
  • Un découvert autorisé
  • Pas de commission d’intervention
  • Un chéquier

Tout ça pour… Zéro euro.

Cerise sur le gâteau : les 130€ de l’offre de bienvenue classique de Boursorama Banque sont également proposés avec l’offre ULTIM. Pensez à mettre le code PINK130 lors de votre ouverture de compte.

Découvrir l'offre ULTIM de Boursorama Banque

Oui, vous avez bien lu. Avec Boursorama Banque ULTIM, ouvrir un compte, virer de l’argent ou payer avec votre carte ne vous coûte pas un sou. Une première en France !

Mais ce n’est pas tout. ULTIM vous réserve encore quelques bonnes surprises. Suivez le guide 😉

Une offre accessible gratuitement sans conditions de revenus

Une carte bancaire gratuite, pas de commissions d’intervention, ni de frais de tenue de compte… Les banques en ligne nous ont habitués eux de ces établissements, il faut bien souvent montrer patte blanche.

Pas question d’ouvrir un compte gratuitement dans une banque en ligne à moins de respecter des conditions de revenu minimum strictes. Du moins, jusqu’à présent.

Boursorama Banque avait déjà sérieusement ébranlé ce type de pratique avec la sortie de son offre Boursorama Welcome, qui permettait d’obtenir une carte Visa classique et un compte courant sans conditions de revenu.

Mais avec ULTIM, le leader français de la banque en ligne va encore plus loin, puisque l’offre est accessible gratuitement et sans conditions de revenu.

Pour Laure Prenat, directrice générale du comparateur de banques Panorabanques, « En supprimant les conditions d’éligibilité de son offre ULTIM pour l’ouvrir au plus grand nombre, Boursorama Banque ne se contente pas de faire de l’ombre aux autres banques en ligne. La filiale de Société Générale veut maintenant concurrencer les banques mobiles de type Revolut, N26 ou Ditto, qui ont connu une croissance exponentielle au cours des derniers mois. ».

Seule condition pour ouvrir un compte Boursorama Banque ULTIM : effectuer un dépôt initial de 500 €. Une somme légèrement supérieure aux 300 € traditionnellement réclamés par les banques en ligne à l’ouverture du compte, sans doute pour éviter des ouvertures de compte « sur un coup de tête ».

Une fois votre compte ouvert, vous êtes libre de retirer les 500 € de dépôt initial et de les utiliser comme bon vous semble : cette somme reste à vous quoi qu’il arrive.

L’opération a en effet un coût pour Boursorama Banque. Et pas des moindres. Avant le lancement de l’offre, Boursorama Banque affichait déjà 28,2 millions d’euros en 2018 et 49 millions l’année précédente.

Un choix pleinement assumé par la banque, engagée dans une stratégie de conquête client très agressive. Il aura ainsi fallu près de 10 ans à Boursorama Banque pour atteindre le million de clients, et moins de 2 ans pour doubler ce chiffre.

C’est du moins ce qu’espère la banque rose et bleue qui compte aujourd’hui 1,8 million de clients. Au vu des 123 000 nouveaux clients captés sur le 1er trimestre de l’année 2019 (soit un nouveau client toutes les 50 secondes) on serait plutôt tenté de la croire.

Découvrir l'offre ULTIM de Boursorama Banque

Zéro frais à l’étranger

Outre l’accessibilité de l’offre, Boursorama Banque ULTIM a un dernier atout en main pour convaincre : l’absence de frais à l’étranger.

Boursorama Banque ULTIM vs les banques mobiles

N26, Revolut, Ditto, ipagoo… De nombreuses offres bancaires mobiles à destination des voyageurs ont fleuri au cours des dernières années avec une promesse de valeur simple : la suppression totale (ou partielle selon les cas) des frais à l’étranger facturés à prix d’or par les banques traditionnelles.

En moyenne, un retrait hors zone euro coûte ainsi 3,10 € + 2,50% du montant, selon une étude du comparateur Panorabanques. Pour un paiement, la facture est à peine moins salée : 0,40€ + 2,60%.

Seulement voilà, ces offres mobiles sont soit payantes (50€ par an pour l’offre Chrome de Nickel, par exemple), soit limitées (comme chez Revolut, où les retraits sont gratuits dans la limite de 200€ par mois).

Avec ULTIM, Boursorama Banque risque donc de faire beaucoup de tort aux banques mobiles, en particulier aux acteurs qui ont bâti leur promesse de valeur ajoutée autour des frais sur les opérations à l’étranger.

Voyez plutôt :

Boursorama Banque ULTIM vs les banques en ligne

Boursorama Banque met également un terme à la vieille querelle des banques en ligne sur les frais à l’étranger. A plusieurs reprises, la banque rose et bleue avait fait jouer ses tarifs à la baisse pour s’aligner sur un concurrent et défendre son statut de « banque la moins chère ».

La banque en ligne s’était déjà démarquée de ses concurrentes en proposant les paiements hors zone euro gratuitement dans son offre Welcome. Avec ULTIM, Boursorama Banque s’impose définitivement sur le volet des frais à l’étranger. Avis aux globe-trotters et autres amoureux de voyage !

Une carte bancaire verticale

Dernier point notable de l’offre : la carte Boursorama Ultim. Une CB d’un nouveau genre, d’apparence sobre et élégante. Côté design, Boursorama Banque s’aligne sur les standards de la banque mobile, avec une carte très épurée, dans des tons sombres.

Plus étonnant, la banque en ligne fait le choix d’une carte bancaire verticale. La rituelle ligne de chiffres a également disparu du recto de la carte pour réapparaître au verso, sur 4 lignes pour faciliter la lisibilité.

De quoi séduire les clients des banques mobiles, amateurs de beaux objets à l’image des cartes métalliques proposées par N26 et Revolut.

Banque mobileA lire aussi

Meilleure banque mobile : N26 ou Revolut ?

Lire la suite

Au delà de son apparence, la carte Boursorama Banque ULTIM embarque ce qui se fait de mieux sur le marché en termes de fonctionnalités :

  • Des plafonds de 3 000€ pour les paiements et de 920 € pour les retraits à l’entrée en relation
  • Compatible avec Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay
  • Paramétrable à distance depuis votre application (choix des plafonds, blocage / déblocage, activation ou non du sans contact…)
  • Notifications en temps réel
  • Toutes les assurances et assistances de la carte Visa Premier et une assurance permettant d’accéder aux salons des aéroports en cas de retard de son vol

Découvrir l'offre ULTIM de Boursorama Banque

ULTIM : l’avis de la rédaction billet de banque

Vous l’aurez compris : cette nouvelle offre a fait l’unanimité parmi l’équipe. Avec ULTIM, les partisans des banques en ligne et ceux des banques mobiles semblent enfin réconciliés. Plus de débats enflammés sur la banque la moins chère. Les locaux sont étonnamment calmes cet après-midi.

Avec ULTIM, Boursorama Banque semble en effet avoir poussé la gratuité de la banque en ligne à son paroxysme. La filiale de Société Générale supprime les frais à l’étranger, l’un des rares services bancaires courants qui demeuraient payants.

Surtout, elle rend la banque en ligne – traditionnellement assez élitiste – accessible au plus grand nombre, en proposant une carte Visa Premier gratuite sans conditions d’octroi. Du jamais vu !

Les seules interrogations portent sur la viabilité financière de cette offre au long cours, du fait de son coût probablement élevé pour la banque rose et bleue. Car les conditions d’éligibilité ont une raison d’être : elles permettent aux banques en ligne qui proposent leurs services du quotidien à perte de n’attirer que des clients à fort potentiel. Dans l’espoir, ensuite, d’équiper ces clients avec d’autres produits bancaires (assurance-vie, livrets, compte-titres, crédit immobilier…), généralement plus rémunérateurs.

Avec cette nouvelle offre, la stratégie expansionniste de Boursorama Banque prend donc une nouvelle dimension. Mais attention à ne pas payer cette hypercroissance au prix d’un déficit systémique.

Découvrir l'offre ULTIM de Boursorama Banque

Publicité
Publicité

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE