Comment mieux gérer votre argent ? - billet de banque
Publicité

Publicité
Comment mieux gérer votre argent ?

Comment mieux gérer votre argent ?

0

Le nom Marc Fiorentino vous dit-il quelque chose ? En 2014, ce spécialiste des marchés financiers avait défrayé la chronique avec le très acclamé « Faites sauter la banque » dans lequel il vous révélait ses secrets pour réduire votre facture bancaire. Quatre ans plus tard, Marc Fiorentino remet le couvert avec « Votre argent : Gérez mieux, gagnez plus ! », un nouvel ouvrage vendu 16€ en librairie. L’auteur y partage ses conseils pour mieux gérer votre bas de laine. Zoom.

Assurance-vie : quel est l’objectif de votre épargne ?
Assurance-vie : quel est l’objectif de votre épargne ?

L’épargne et la fiscalité, en toute simplicité

Suppression de la taxe d’habitation, hausse de la CSG, flat tax, impôt sur la fortune immobilière… Ces derniers mois le gouvernement a multiplié les réformes dans l’optique – notamment – de réorienter votre épargne vers le financement de l’économie réelle. La loi Pacte, annoncée pour début juin, devrait également apporter son lot de changements dans le paysage économique français.

Conséquence logique de ces nouveautés à la pelle, vous êtes nombreux à vous sentir un peu perdus. Quelles sont les nouvelles stratégies à adopter en matière d’épargne et de fiscalité ? Quelles sont les mauvaises habitudes dont il faut se méfier ? Au fil des pages de son dernier ouvrage, Marc Fiorentino vous guide dans ce dédale financier avec un style simple et didactique. Objectif : vous aider à mieux comprendre l’épargne et la fiscalité pour optimiser vos économies !

Après avoir énoncé quelques règles d’or, dont certaines peuvent sembler évidentes, l’auteur distille ses conseils pour faire de vous un épargnant modèle. Notre préféré chez billet de banque ? Ne jamais ô grand jamais « investir sur un produit de long terme alors qu’on sait qu’on peut avoir besoin de liquidités à court terme ». C’est dit !

Projet de loiA lire aussi

Assurance-vie, épargne-retraite, microcrédit… zoom sur les réformes à venir !

Lire la suite

Epargne : les tops et les flops

Marc Fiorentino partage ensuite son opinion au sujet des principaux placements d’épargne existants. A commencer par le Plan Epargne Logement (PEL), qui a pâti des dernières réformes et des taux actuellement très bas sur le marché des prêts immobiliers. Bilan, vous êtes nombreux à utiliser votre PEL comme un produit d’épargne plutôt que dans l’optique d’obtenir un crédit. Une stratégie peu efficace si l’on en croit l’auteur, pour qui « l’avantage par rapport au livret, tant sur la souplesse que sur la disponibilité, n’est pas au rendez-vous ».

Evitez également d’abuser de l’épargne de précaution. Comprenez par là les comptes sur Livret, le Livret A et les Livret Développement Durable (LDD). Si ces placements séduisent pour la sécurité et la liquidité qu’ils proposent, leurs rendements sont généralement très faibles : 0,75% pour le Livret A et entre 0,1 et 1% selon les banques pour les comptes sur Livret. C’est moins que l’inflation, estimée à 1,3% au dernier trimestre. Autrement dit, vous perdez de l’argent !

ChangementA lire aussi

Mobilité bancaire : que faire de ses livrets d’épargne ?

Lire la suite

Soucieux d’attirer de nouveaux clients, certains établissements proposent des taux plus avantageux sur une période limitée. Vous pouvez ainsi trouver des rendements à 2% voire davantage, sur une période de 2 à 3 mois. Mais aussi alléchantes qu’elles puissent paraître, ces offres sont en réalité peu rentables sur le long terme.

Le plafond global des Livret A et LDDS, fixé à 37 000€ pour une personne seule (et 74 000€ pour un couple) suffit largement à couvrir vos besoins d’épargne à court terme, selon l’auteur. Un constat partagé par l’équipe billet de banque !

En revanche, s’il y a un placement où vous pouvez vous faire plaisir, c’est bien l’assurance-vie. Avec plus de 1 700 milliards d’€ d’encours, le placement préféré des Français bénéficie d’une rémunération relativement attractive et d’une fiscalité avantageuse. « Toute personne doit avoir un contrat d’assurance vie ! », martèle Marc Fiorentino.

Avant de vous lancer, pensez tout de même à vous renseigner sur les différents types de supports existants. Si vous voulez jouer la sécurité, optez de préférence pour des fonds euros : votre capital y est garanti à 100% !

Plus risquées mais également potentiellement plus rémunératrices, les unités de compte (UC) sont une autre option intéressante.

Enfin, le gouvernement a annoncé récemment son intention de réformer les fonds eurocroissance, pensés comme le 3ème pilier de l’assurance-vie, à mi-chemin entre les fonds euros et les UC.

lupa Trouvez les meilleurs contrats d’assurance-vie sur le marché en comparant les offres sur Panorabanques, c’est facile et surtout gratuit ! Je compare

Payer moins d’impôt ? C’est possible !

Dans les chapitres suivants, l’auteur de « Votre argent : Gérez mieux, gagnez plus ! » s’attarde sur les subtilités de l’optimisation fiscale. Mais commençons par le B.A.-BA : qu’est-ce que l’optimisation fiscale ?

Pour faire simple, il s’agit de l’art de réduire sa fiscalité. Il existe en effet plusieurs lois qui, bien maîtrisées, permettent de diminuer son imposition au travers de différents investissements. Deux stratégies pour cela.

La déduction d’impôt : elle désigne les produits permettant de diminuer votre revenu brut global, en amont de l’impôt. On y retrouve par exemple le Plan d’épargne retraite populaire (Perp).

La réduction d’impôt : il s’agit cette fois de produits permettant de réduire votre impôt sur le revenu. Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI), souscription au capital de PME (IR-PME), fonds d’investissement de proximité (FIP), dispositif Malraux, investissement au capital d’une société agréée spécialisée dans le financement des oeuvres audiovisuelles (Sofica)… Ce ne sont pas les options qui manquent !

lupa Vous cherchez à défiscaliser une partie de vos revenus mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre ou vers quel type de produit vous tourner ? Trouvez votre réponse sur Panorabanques ! Je compare

Attention toutefois à bien préparer votre investissement car, comme le rappelle Marc Fiorentino, « un produit de défiscalisation est un investissement structurellement plus risqué ou moins performant ». Les réductions octroyées par les Etats visent en effet à encourager les investissements vers des secteurs fragiles (énergies renouvelables, pêche…), à visée culturelle (cinéma) ou vers les PME.

Enfin, si vous souhaitez réduire le montant de votre facture fiscale, « il reste une solution sans risque : le don », souligne Marc Fiorentino. Les dons à certaines associations agréées permettent ainsi de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 75% en dessous de 529€ ou de 66% au-delà. Donner plus pour payer moins ? L’idée a de quoi plaire 😊

Imposition

A lire aussi

Comment payer moins d’impôts : les solutions

Lire la suite

Avec ces quelques conseils, vous voici parés pour devenir un as de l’épargne ! Et si cela vous a plu, n’hésitez pas à jeter un œil à l’ouvrage de Marc Fiorentino pour plus de détails.

Et vous, quels sont vos meilleures astuces en matière d’épargne et de fiscalité ?

Paul Atz

Publicité
Publicité

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE